Dakar 2018 étape 5 : un doublé pour le Peugeot 3008 DKR Maxi

Dakar 2018
Stéphane Peterhansel s’envole en tête

La folle épopée latino-américaine du Dakar 2018 continue avec la cinquième étape du parcours, très longue avec plus de 330km chronométrés, et, vous commencez à en avoir l’habitude, une majorité de hors-piste et de dunes à franchir. Une étape bien sûr marquée par l’abandon de Sébastien Loeb et de Daniel Elena, dont vous avez été informés le plus tôt possible hier, et, sur des notes plus positives, la première victoire de Stéphane Peterhansel, qui conforte sa place en tête du général, et le retour de Cyril Despres, bien que les espoirs de victoire se soient envolés.

a

Bruno Famin, Directeur de Peugeot Sport : « Ce Dakar 2018 est très compliqué et il se passe des choses importantes tous les jours. On ne sait vraiment pas comment ça va finir. Même si on mène largement au classement général aujourd’hui, au rythme où vont les choses on ne peut être sûr de rien ! On savait aujourd’hui que c’était la dernière, mais la plus compliquée, des étapes de sable et elle a été terrible pour beaucoup de concurrents. Sébastien et Daniel n’ont vraiment pas eu de chance, car c’est en voulant garder de la vitesse qu’ils sont tombés dans ce trou qu’ils n’ont pas vu. C’est d’autant plus difficile à accepter que la voiture est intacte, mais il est clairement impossible pour Daniel de continuer dans ces conditions.« 

a

Une étape difficile du Dakar 2018

Si cette étape 5 du Dakar 2018 a été compliquée pour tous les concurrents, toutes marques confondues, elle a néanmoins été remportée par Stéphane Peterhansel, accompagné de Jean-Paul Cottret. Une étape qui n’a pas été sans petits accrocs également pour lui. Si la victoire d’étape a été serrée, avec moins de 5 minutes d’avance sur le second, les difficultés rencontrées par tous les leaders du général le confortent à la première place, avec plus de 31 minutes d’avance sur Carlos Sainz, second au général.

a

Stéphane Peterhansel : « Je ne fais pas une mauvaise opération aujourd’hui, c’est sûr, mais ce n’était pas non plus une course parfaite pour nous. Nous avons perdu de la pression et on a déjanté donc nous avons dû nous arrêter et on a perdu plusieurs minutes. On a aussi fait une erreur de navigation à la fin de l’étape. On n’arrivait pas à trouver un way-point. On a tourné plus de 2 minutes. Donc ce n’était pas parfait, mais comparé aux autres ce n’était pas si terrible. Je suis vraiment déçu pour Cyril, c’est mon ami. C’est décevant aussi pour Sébastien et Daniel, mais c’est la course, c’est le Dakar…« 

a

Dakar 2018
Une étape compliquée pour tout le monde

Carlos Sainz et Lucas Cruz ont préféré jouer la prudence, en ralentissant le rythme pour mettre toutes leurs chance de continuer le Dakar 2018 de leur côté. Arrivés 4èmes sans grand incident, ils consolident également leur seconde position au général.

a

Carlos Sainz : « C’était une étape très compliquée et on aurait pu perdre beaucoup. On n’est pas 100% satisfait de la journée mais on termine sur une position satisfaisante et on est bien placé au général. On veut continuer sur cette lancée pour atteindre La Paz sans encombre.« 

a

Enfin, Cyril Despres et David Castera reprennent la course, après leurs mésaventures de l’étape 4 (nous allons y revenir). Bien que la remontée au classement général semble utopique, avec plus de 54 heures de retard sur Stéphane Peterhansel (bien que dans le Dakar, tout soit possible !), le duo fait preuve d’un grand professionnalisme, malgré la fatigue qui s’est faite ressentir en fin de spéciale. Malgré tout, ils pointent à la 8ème place de l’étape, vraiment compliquée.

a

Cyril Despres : « Nous sommes très contents d’être toujours en course. C’est la chose la plus positive qui nous soit arrivée ces 2 derniers jours. Nous avons passé 10 heures épuisantes dans la poussière, dans la nuit, dans le stress. Nous avons puisé dans nos réserves, sans direction assistée et peu de sommeil. La 1ère section de spéciale aujourd’hui a été bonne. Nous nous sommes arrêtés 10 minutes avec Sébastien et Daniel pour voir de quelle manière nous pouvions les aider mais il n’y avait rien que nous puissions faire. Nous avons manqué de lucidité dans la 2ème spéciale à cause de la fatigue accumulée hier. Sur la fin, nous avons privilégié le fait de rentrer en sécurité sans abimer la voiture. Nous finissons malgré tout 8ème de l’étape. Ces 2 derniers jours nous donnent de l’expérience importante pour la suite.« 

a

L’étape 6, demain

Les équipages encore en course vont quitter le Pérou lors de cette étape, et rallier la Bolivie. Entre Arequipa et La Paz, ils parcourront 758km dont 313km chronométrés. Cette spéciale sera coupée juste avant la frontière, avec un podium intermédiaire pour saluer le public péruvien. Ce sera aussi l’occasion de reprendre au bord du célèbre Lac Titicaca, à 3800m d’altitude, avant de monter à 4732m sur l’Altiplano bolivien. Une autre étape qui s’annonce dure, avec un pilotage rapide à prévoir.

Classement étape 5

1. Stéphane Peterhansel (FRA) / Jean-Paul Cottret (FRA), PEUGEOT 3008DKR Maxi, 2h51min19s
2. Bernhard Ten Brinke (NLD) / Michel Perin (FRA), Toyota 4WD, +4min52s
3. Giniel de Villiers (ZAF) / Dirk von Zitzewitz (ZAF), Toyota 4WD, +12min47s
4. Carlos Sainz (ESP) / Lucas Cruz (ESP), PEUGEOT 3008 DKR Maxi, +18min10s
5. Nasser Al Attiyah (QAT) / Matthieu Baumel (FRA), Toyota 4WD, +24min33s
6. Orlando Terranova (ARG) / Bernardo Graue (ARG), Mini 4WD, +24min38s
7. Khalid Al Qassimi (ARE) / Xavier Panseri (FRA), Peugeot 3008DKR Maxi, +25min39s
8. Cyril Despres (FRA) / David Castera (FRA), PEUGEOT 3008DKR Maxi, +37min36s
9. Jakub Przygonski (POL) / Tom Colsoul (BEL), Mini 4WD, +41min13s
10. Eugenio Amos (ITA) / Sébastien Delaunay (FRA), Ford 2WD, +42min15s

Classement général provisoire

1. Stéphane Peterhansel (FRA) / Jean-Paul Cottret (FRA), PEUGEOT 3008DKR Maxi, 13h27m26s
2. Carlos Sainz (ESP) / Lucas Cruz (ESP), PEUGEOT 3008 DKR Maxi, +31m16s
3. Bernhard Ten Brinke (NLD) / Michel Perin (FRA), Toyota 4WD, +1h15m16s
4. Nasser Al Attiyah (QAT) / Matthieu Baumel (FRA), Toyota 4WD, +1h23m21s
5. Giniel de Villiers (ZAF) / Dirk von Zitzewitz (ZAF), Toyota 4WD, +1h34m34s
6. Sheikh Khalid Al Qassimi (ARE) / Xavier Panseri (FRA), Peugeot 3008DKR, +1h46m48s
7. Eugenio Amos (ITA) / Sebastien Delaunay (FRA), Buggy 2WD, +2h1m57s
8. Jakub Przygonski (POL) / Tom Colsoul (BEL), Mini 4WD, +2h16m43s
9. Martin Prokop (CZE) / Jan Tomanek (CZE), Ford 4WD, +2h17m27s
10. Patrick Sireyjol (FRA) / Francois-Xavier Beguin (FRA), Buggy 2WD, +2h58m22s
TBC : Cyril Despres (FRA) / Daniel Elena (FRA), PEUGEOT 3008DKR Maxi, 54h55m25s


Tout le Dakar 2018 se retrouve sur notre forum

Suivez Forum-Peugeot.com sur Facebook

Suivez Forum-Peugeot.com sur Twitter


Vous aimerez aussi :

Rallye du Maroc : rebondissements dans une étape 2 raccourcie

Dakar 2018 étape 10 : Peterhansel remonte au classement

Le Team Peugeot Total peaufine les derniers détails pour le Rallye du Maroc 2017