Essai de la Peugeot 208 GTi by Peugeot Sport (4/6) : la vie à bord

Peugeot 208 GTi by Peugeot Sport
Montez à bord de la Peugeot 208 GTi by Peugeot Sport

Dans cette dernière partie de notre essai de la Peugeot 208 GTi by Peugeot Sport, nous allons nous intéresser à tout l’aspect vie à bord, en passant par le niveau d’équipement embarqué, l’habitabilité, le confort et le volume de coffre, mais aussi la finition intérieure et les spécificités esthétiques de la finition GTi by Peugeot Sport, à commencer par les imposants sièges baquets à l’avant, symboles des prétentions sportives de la voiture. Car si en apparence nous sommes en présence d’un intérieur similaire à celui des autres versions de la Peugeot 208, dans le détail, les petites différences sont assez nombreuses et toujours dans le thème de l’extérieur, rouge et noir. Prêt à monter à bord de la Peugeot 208 GTi by Peugeot Sport ? C’est parti !

Un équipement complet

Peugeot 208 GTi by Peugeot Sport
L’équipement Peugeot Connect SOS et Assistance : une option incontournable

Finition haut de gamme oblige, l’équipement de base de la Peugeot 208 GTi by Peugeot Sport est très complet. Au delà des équipements classiques aujourd’hui comme le rabattement électrique des rétroviseurs extérieur, le capteur de pluie, l’aide au stationnement arrière, l’air conditionné automatique bizone ou la détection de sous-gonflage indirecte, le plus important trône au centre de la planche de bord.

Avec son large écran tactile d’une diagonale de 7 pouces (complété par l’écran matriciel couleur au centre des compteurs tête haute), la Peugeot 208 GTi by Peugeot Sport centralise de série la radio analogique tri-tuner (mais ne propose pas le DAB en France), la téléphonie avec le kit mains-libres Bluetooth (et le streaming audio A2DP), la navigation avec info-trafic TMC et MirrorScreen, comprenant MirrorLink et CarPlay, que nous avons testé au printemps. Et bonne nouvelle, cette version améliorée par rapport à celle de la Peugeot 308 est bien plus réactive, malgré son écran toujours résistif. La navigation dans les menus est plus aisée, et la latence des commandes en Bluetooth est réduite. Petit bonus, l’affichage du média en cours est possible dans les compteurs tête haute.

Concernant les options, notre véhicule d’essai était équipé de la caméra de recul, de l’équipement Peugeot Connect SOS et Assistance, de l’alarme volumétrique et périmétrique avec module anti-soulèvement et du système de Freinage Automatique sur Risque de Collision Active City Brake.

Si nous n’avons pas été particulièrement convaincus par l’Active City Brake tant son fonctionnement est difficile à appréhender, nous vous recommandons en revanche la caméra de recul, offrant une meilleure visibilité vers l’arrière, et l’équipement Peugeot Connect SOS & Assistance. Car en plus de l’appel d’urgence, qui vous sera d’un plus grand secours qu’un téléphone qui a des chances d’être endommagé en cas d’accident, le boitier propose aujourd’hui toute une palette de services connectés, comme Téléservices ou les Connect Packs, comme le Pack Tracking, qui est une offre complémentaire à l’alarme sympathique.

Un confort correct pour une sportive

Peugeot 208 GTi by Peugeot Sport
Les sièges baquets offrent un bon maintien et une belle présentation

Venons-en maintenant aux magnifiques sièges baquets, symboles de la Peugeot 208 GTi by Peugeot Sport. Mêlant le TEP et l’Alcantara dans sa partie centrale, ces fauteuils au dessin bien connu des possesseurs de Peugeot 206 et 207 RC offrent un bon maintien latéral grâce aux larges renforts sur les côtés de l’assise et du dossier, essentiels en conduite sportive.

Ces sièges permettent également de moins ressentir les trépidations de la route, contrairement à la banquette arrière, plus spartiate et raide, sportivité oblige. Cependant, la voiture accueille dans des dispositions satisfaisantes 4 adultes, compte-tenu de la massivité des sièges baquets qui, couplés aux vitres arrières surteintées, coupent la lumière.

Quant à l’espace de chargement, avec 285 litres sous tablette, il permet d’embarquer sans problème les valises pour un petit week-end. Bien aménagé, on ne perd quasiment pas d’espace en chargeant les valises, ce qui est bien pratique. A noter que le dossier de la banquette arrière est rabattable et fractionnable en 2/3 – 1/3.

Une finition toujours satisfaisante

Peugeot 208 GTi by Peugeot Sport
Un habitacle de bonne facture, avec de nombreuses surpiqûres

Par rapport aux autres versions de la Peugeot 208, la Peugeot 208 GTi by Peugeot Sport se distingue par divers éléments de style qui participent à l’ambiance à bord. A commencer par le ciel de toit noir, qui donne d’emblée une ambiance très sportive à bord. Quant à sa qualité, son aspect légèrement chiné va de pair avec la radicalité de la voiture. Et pour apporter un peu de couleur à l’ensemble, les surtapis rouge vif à l’avant et à l’arrière, siglés Peugeot Sport, tranchent avec la grisaille.

Parce qu’autrement, le noir est dominant, que ce soit avec le bandeau de planche de bord en TEP, ou les inserts décoratifs, noir laqués. Nous retrouvons néanmoins quelques ponctuelles rouges, comme sur les poignées de portes à l’avant, le cerclage des compteurs à damiers rétroéclairé (très agréable et qui ne fait pas mal aux yeux), les surpiqûres un peu partout dans l’habitacle et le volant en cuir pleine fleur perforé, avec son extrémité supérieure rouge.

Concernant la qualité, comme sur les autres finitions de la citadine ou le Peugeot 2008, dont elle partage la majorité des éléments, elle se situe dans la bonne moyenne, avec des ajustements précis, une bonne fabrication des sièges, et la présence d’un éclairage d’ambiance assez complet pour la catégorie. Seul le grain et l’épaisseur des plastiques situés dans la partie basse de la planche de bord, partie sensible aux rayures et salissures de chaussures est un peu en dessous. A noter que nous n’avons pas relevé de bruits parasites.

Vie à bord : bilan

En résumé, la Peugeot 208 GTi by Peugeot Sport offre un habitacle agréable, et bien équipé de base. Mais sans pour autant être identique aux autres Peugeot 208, grâce à ses magnifiques sièges baquets et ses touches de rouge, plus nombreuses qu’à l’extérieur. Si la finition globale est agréable (même si quelques plastiques mériteraient plus d’attention en partie basse), son point faible restera son niveau de confort, principalement à l’arrière. Un petit sacrifice pour des performances améliorées, et qui entre en phase avec la philosophie de la voiture.


← Retour vers le moteur THP 208

Suite de l’essai → Bilan

Donnez votre avis sur cet essai de la Peugeot 208 GTi by Peugeot Sport sur notre forum

Découvrez toutes les photos de notre essai en cliquant ici

Suivez Forum-Peugeot.com sur Facebook

Suivez Forum-Peugeot.com sur Twitter


Vous aimerez aussi :

Essai de la Peugeot 208 GTi by Peugeot Sport (2/6) : la Coupe Franche

Essai de la Peugeot 208 GTi by Peugeot Sport (3/6) : un moteur au top

Essai de la Peugeot 208 GTi by Peugeot Sport (5/6) : bilan