Essai du nouveau Peugeot 2008 (1/5) : les nouveautés de style

peugeot 2008
Peugeot 2008 GT-Line Blanc Nacré

Principale nouveauté de Peugeot en ce printemps 2016, le Peugeot 2008, fort de plus de 585000 unités produites depuis son lancement en 2013, notamment à l’usine PSA de Mulhouse, en profite pour se repoudrer et changer radicalement de positionnement. Adieu le côté crossover entre break et SUV, il s’affirme désormais comme LE SUV compact de la marque, et, autant le dire tout de suite, il s’est donné les moyens de ses ambitions. Nous avions pu partager avec vous nos premières impressions lors de sa présentation à l’occasion du Salon de Genève, en mars dernier. Cette fois-ci, nous nous sommes envolés destination Valence, en Espagne, pour redécouvrir l’étendue des prestations proposées par le nouveau Peugeot 2008, une région brute et sauvage, à l’image de la voiture. Pour commencer, découvrons les différentes nouveautés proposées sur le plan stylistique.

Objectif : robustesse et personnalité

Chez Peugeot, les codes stylistiques actuels sont la recherche d’élégance et de robustesse, saupoudré d’un soupçon d’agressivité et de sportivité. Sur le nouveau Peugeot 2008, ces codes sont bien entendu appliquées à l’échelle du SUV, où l’on aime retrouver ces qualificatifs.

peugeot 2008
La calandre est plus imposante qu’auparavant

Concrètement, le changement le plus radical et le plus visible se situe au niveau de la face avant, avec une toute nouvelle calandre. Verticalisée, à l’instar de celle de la Peugeot 508, elle est également plus large et plus haute que sur la précédente version, ce qui lui donne à notre goût plus de prestance et de personnalité, qui pouvait manquer au Peugeot 2008 en mode crossover. Plus agressive, il trône en son centre l’imposant Lion qui quitte le capot, entouré de facettes verticales, plus sexy remplaçant avantageusement les barrettes horizontales. Proposée de base en version chromée, elle est également disponible sur la nouvelle finition GT-Line en noir laqué, renforçant la sportivité de la voiture.

La seconde grosse évolution se voit au niveau du profil, avec l’apparition d’élargisseurs d’ailes. Renforçant le côté SUV robuste de la voiture, ils permettent également de créer un entourage de caisse intégral, avec entre ces protections de passages de roues et de bas de caisse, les boucliers avant et arrière pouvant inclure un sabot en Gris Aluminium ou en inox. Ils donnent également plus de force à la voiture, et participent à la montée en gamme.

peugeot 2008
L’entourage de la caisse est désormais intégral

La dernière principale évolution à l’extérieur du Peugeot 2008 porte sur les optiques. Si à l’avant, ils se contentent de s’équiper d’un masque noir, pour plus de sportivité, le design intérieur des feux à l’arrière évolue, pour intégrer de façon plus nette les nouveaux codes lumineux de la marque. C’était également une nécessité, puisque les feux de la version actuelle manquaient parfois de contraste entre le fond rouge et les surfaces lumineuses. Inspirés de ceux de la Peugeot 208, ils ont désormais un fond bordeaux foncé, plus élégant, et permettent de mettre plus en valeur les 3 griffes marquant la signature lumineuse. Collé à la plus grande griffe, nous retrouvons les feux de stop sur une ligne verticale. Enfin, sur la partie inférieure blanche, nous trouvons les clignotants. Les feux de recul et de brouillard arrière restant dans le bouclier arrière.

peugeot 2008
Les feux arrière sont plus identitaires et lisibles

Le reste de l’extérieur est repris à l’identique, notamment le pavillon très structuré et l’enjoliveur supérieur des portes arrières, qui participent à l’identité de la voiture. Cependant, il n’y avait pas vraiment besoin de le modifier plus. Au chapitre coloris, si l’Orange Tourmaline disparaît, il est remplacé par le Rouge Ultimate, issu de la Peugeot 308 GTi by Peugeot Sport, et l’Emerald Crystal, proposé au départ sur la série spéciale Urban Cross, est étendu à toute la gamme.

A l’intérieur, en revanche, peu voire pas de changements. Nous retrouvons toujours l’habitacle dérivé de la Peugeot 208, avec le poste de conduite Peugeot i-Cockpit, le volant compact et l’écran tactile. Le bandeau de planche de bord Coxet est toujours là, et donne une pointe de vie et de peps à l’intérieur, avec son aspect fibre de carbone. Cependant, nous aurions aimé que Peugeot aie corrigé l’impossibilité de lever la tablette cache-bagages à l’ouverture du hayon et l’absence d’accoudoir central intégré de série. Si pour le premier point, il faudra attendre la prochaine génération, une nouvelle console centrale avec un accoudoir sera bientôt disponible en option, nous a-t-on dit. Pour avoir de réelles nouveautés esthétiques à l’intérieur, il faut se diriger vers la nouvelle finition GT-Line.

Un look chic et sportif sur le Peugeot 2008

peugeot 2008
La finition GT-Line chapeaute la gamme Peugeot 2008

La finition GT-Line est déjà bien connue chez Peugeot. Finition transversale de la gamme, elle débarque sur le nouveau Peugeot 2008 et donne une nouvelle note sportive à la voiture. A ce titre, elle se présente comme la principale nouveauté au sein de la gamme Peugeot 2008 et la chapeaute, avec de nombreuses exclusivités esthétiques, le tout dans une ambiance noire et rouge.

A l’extérieur, les principales différences avec les autres finitions viennent de l’absence de chrome, tous les éléments chromés étant remplacés par les mêmes pièces dans un coloris noir laqué. Ainsi, l’imposante calandre et ses facettes, les enjoliveurs des projecteurs antibrouillard, les barres de toit mais aussi les barres de toit sont peintes en noir laqué, pour un rendu résolument sportif. Nous retrouvons également du noir sur les jantes de 17 pouces diamantées Eridan (couplées au Grip Control), qui sont également disponibles totalement peintes en noir gratuitement.

Au final, les seules pièces qui ne sont pas noir laqué à l’extérieur sont les sabots avant et arrière, en inox, avec une canule d’échappement sur le sabot arrière. Même le lettrage Peugeot de la calandre abandonne le gris pour un rouge vif.

peugeot 2008
Noir laqué et inox pour la finition GT-Line

A l’intérieur, nous retrouvons une ambiance proche de celle de la Peugeot 208 GT-Line. Déjà par rapport à la planche de bord identique, mais aussi par rapport aux spécifications de cette finition. Nous retrouvons donc, en plus des éléments classiques comme le pommeau de levier de vitesse façon aluminium, ou la console centrale noire laquée, la sellerie mêlant le TEP et le tissu avec une maille Oxford noir/rouge, un volant sport en cuir pleine fleur comprenant un enjoliveur façon aluminium et un méplat, le cerclage des compteurs rouge, le thème RedLine de l’écran tactile, les poignées de portes noir laqué avec une ligne rouge, tout comme les ceintures de sécurité qui reçoivent la même touche de couleur. Enfin, toutes les surpiqûres sur les sièges, le volant, le frein à main type aviation, le levier de vitesse ou les médaillons de portières sont rouges. Cependant, contrairement à la Peugeot 308 GT-Line, le ciel de toit reste clair et il n’y a pas la possibilité d’opter pour un ciel de toit noir.

peugeot 2008
Un intérieur connu

Style : Bilan

Au final, Peugeot nous offre avec le nouveau Peugeot 2008 un restylage intéressant, donnant une nouvelle personnalité à une voiture qui pouvait en manquer. La calandre verticale est plus expressive, les élargisseurs d’aile renforcent son côté baroudeur, et la voiture offre suffisamment d’ambiances intérieures pour que chacun y trouve son compte. Bref, le résultat est visible et devrait donner un nouveau coup d’élan à sa carrière. Maintenant, nous allons nous intéresser plus en détail à la vie à bord et les prestations proposées par l’habitacle.


Suite de l’essai → Vie à bord

Donnez votre avis sur cet essai du nouveau Peugeot 2008 sur notre forum

Découvrez toutes les photos de notre essai en cliquant ici

Suivez Forum-Peugeot.com sur Facebook

Suivez Forum-Peugeot.com sur Twitter


Vous aimerez aussi :

Essai du nouveau Peugeot 2008 (4/5) : le Grip Control

Essai du nouveau Peugeot 2008 (2/5) : la vie à bord

Essai du nouveau Peugeot 2008 (5/5) : Bilan