Officiel : le Groupe PSA va ouvrir une usine en Algérie

Groupe PSA
Le projet algérien désormais lancé

Les négociations traînaient depuis des mois, c’est désormais entériné et officiel. Profitant d’un déplacement de Bruno Le Maire, notre Ministre de l’Economie, des Finances et de l’Industrie, et de Jean-Yves Le Drian, Ministre des Affaires Etrangères, à Alger, le Groupe PSA, représenté par Jean-Christophe Quémard, directeur de la région Afrique/Moyen-Orient, a donc signé ce dimanche avec ses partenaires locaux la joint-venture qui servira à créer une nouvelle usine, dans la banlieue d’Oran. Une signature dans le cadre du COMEFA (Comité Mixte Economique Franco-Algérien) et en présence du Ministre algérien de l’Industrie et des Mines, Youcef Yousfi.

a

Jean-Christophe Quémard : « L’Algérie est un marché historique pour le Groupe PSA et nous sommes particulièrement fiers de nous y implanter industriellement. Elle est au cœur de la région Moyen-Orient et Afrique qui est un levier majeur de l’internationalisation rentable du plan Push To Pass. Cet accord nous permettra de disposer de capacités de production au cœur de la région pour réaliser notre ambition d’y vendre 700000 véhicules en 2021.« 

a

Une JV nécessaire pour le Groupe PSA

Car pour vendre en Algérie, il devient urgent de posséder une implantation industrielle locale. Le pays appliquant des droits de douane de plus en plus élevés à l’importation, pour rester compétitif, la construction d’une usine dans le pays s’impose.

Groupe PSA
La Peugeot 301 sera fabriquée en Algérie dès 2018

Pour concrétiser ce projet, le Groupe PSA a créé une joint-venture avec 3 partenaires algériens (Condor Electronics, Palpa Pro et l’Entreprise Nationale de Production de Machines-Outils). Avec l’accord signé hier, le Groupe PSA détient 49% du capital de la nouvelle co-entreprise, ce qui représente un investissement global de 100 millions d’euros. De quoi accompagner le développement de la filière automobile algérienne, faire gagner en compétences les collaborateurs locaux et construire un tissu de fournisseurs locaux (PSA vise un taux d’intégration de pièces locales de 40%). Cette usine, qui débutera graduellement sa production dès 2018 pour être totalement opérationnelle en 2019 (75000 unités annuelles à terme), produira dans un premier temps des Peugeot 301 et des Citroën C-Elysées, les berlines tricorps accessibles du Groupe PSA et répondant parfaitement aux besoins de la clientèle algérienne. Actuellement, les 2 voitures sont fabriquée à l’usine de Vigo, en Espagne. De quoi aider à arriver à l’objectif de 700000 ventes dans la région en 2021, alors qu’en 2016, les ventes ont plafonnées à 383504 véhicules, majoritairement vendus en Iran.


Retrouvez les péripéties de l’accord algérien du Groupe PSA sur notre forum

Suivez Forum-Peugeot.com sur Facebook

Suivez Forum-Peugeot.com sur Twitter