Rallye du Maroc : premiers soucis pour le Team Peugeot Total

Rallye du Maroc 2017
Des dunes piégeuses en fin de Rallye du Maroc

Alors que le Rallye du Maroc 2017 touche à sa fin, la journée d’hier était marquée par la seconde partie du marathon, 2 spéciales coupées par un bivouac sans assistance. Et si la première partie s’est bien passée, la seconde a été nettement moins agréable pour nos 2 pilotes, qui ont connu tous les 2 des petites avaries mécaniques. Des problèmes qui ont touché sur les 2 Peugeot 3008 DKR les amortisseurs, que les ingénieurs de Peugeot Sport analyseront pour apporter des corrections d’ici le Dakar 2018, début janvier.

a

Bruno Famin, Directeur de Peugeot Sport : « Nos deux pilotes ont connu des difficultés sur le terrain de la spéciale aujourd’hui. Ils ont eu des problèmes avec les amortisseurs. Dans le cas de Sébastien, il semble que la défaillance ait été provoquée par un lourd impact. Nous allons regarder de près les causes de ces casses dès ce soir, et continuer d’enquêter dans nos ateliers en rentrant en France. Dévoiler ce type de potentiels problèmes, c’est la raison même de notre présence au Rallye du Maroc, en vue de préparer au mieux le Dakar 2018. Si la tâche s’annonce compliquée pour revenir à la première place, avec une seule étape à venir, Sébastien et Daniel conservent une énergie positive, ce qui est plaisant. L’objet de notre venue au Marox était bien de s’entraîner. Et pour Carlos et Lucas, nous pouvons toujours compter sur leur « fighting-spirit », quelle que soit la situation ou le résultat.« 

a

Sébastien Loeb recule au classement général

A cause de cette casse d’amortisseur, survenue en heurtant une marche profonde dans une zone signalée « Danger 1 », ils ont du atteindre l’arrivée à allure modérée, avant de remplacer les pièces et rejoindre le bivouac. Conséquence, ils sont arrivés seulement en 5ème position sur l’étape, et prennent la seconde place du podium au classement général avec un retard de 6 minutes et 42 secondes sur Nasser Al-Attiyah qui a pris la tête. Cependant, ce retard reste peu important et tout est encore possible demain, même si le pilote alsacien est assez pessimiste.

a

Rallye du Maroc
Les résultats en bref

Sébastien Loeb : « Ce n’était pas la meilleure façon de terminer l’étape marathon. Nous avons atteint l’arrivée en roulant doucement, et en perdant au moins 10 minutes. Ce n’était clairement pas notre objectif ! Jusque-là, tout se passait bien. Nous étions rapides avec la 3008 DKR. Avec Daniel nous avions de bonnes sensations et nous étions en confiance. Malheureusement, nous avons eu un problème mécanique qui nous a arrêtés aujourd’hui, et Carlos a été affecté par le même souci. Il vaut mieux que cela arrive ici qu’au Dakar ! Ca met en évidence une fragilité et nous allons devoir en trouver la cause. Pour ce qui est de gagner le rallye demain, ça s’annonce compliqué. »

a

Pour Carlos Sainz et Lucas Cruz, la situation est un peu plus compliquée. Eux aussi victimes d’une casse sur les amortisseurs, ils ont été complètement coupés dans leur élan et ils ont du s’arrêter 20 minutes sur la piste pour remplacer les pièces. Suite de quoi, ils ont fait les 16 derniers kilomètres à seulement 40km/h. Ils sont alors arrivés 28èmes sur la spéciale, et reculent à la 12ème place au classement général.

L’étape 5, demain

Pour l’ultime étape du Rallye du Maroc, les organisateurs ont conçu une spéciale typique, assez courte. Après 179,55km chronométrés, ils auront 26km de liaison avant le sprint final de 8,65km dans la région d’Erfoud.


Retrouvez et commentez toute l’actu du Rallye du Maroc sur notre forum

Suivez Forum-Peugeot.com sur Facebook

Suivez Forum-Peugeot.com sur Twitter


Vous aimerez aussi :

Rallycross : les situations s’inversent à Estering

L’Association Française de la Presse Automobile récompense le Peugeot 3008

Rallye du Maroc : Sébastien Loeb sur le podium, mais pas de victoire