[Concept-car] 2015 - Peugeot Fractal

matth21

Lion de l'univers
Membre de l'équipe
16 Août 2007
12 118
2 158
147
30
Chalon sur Saône
www.forum-peugeot.com
peugeot-fractal.jpg


Le concept-car de la marque s'appelle Fractal, accompagné d'un teaser sur Facebook :

https://www.facebook.com/PeugeotFrance?ref=ts&fref=ts

Voici le communiqué de presse:
FRACTAL, le PEUGEOT i-Cockpit® amplifié par le son
Révélé par le concept SR1 en 2010, le PEUGEOT i-Cockpit® a déjà conquis plus de 1,8 million de clients depuis son lancement commercial sur la 208 en 2012. Grâce à son ergonomie innovante, ce poste de pilotage rend la conduite instinctive et renforce le plaisir éprouvé au volant. PEUGEOT FRACTAL, coupé électrique urbain, est une étude prospective du PEUGEOT i-Cocpkit® sollicitant un sens supplémentaire. Après la vue, matérialisée par le combiné tête haute, et le toucher, concrétisé par le volant compact et l’écran tactile, c’est désormais l’ouïe qui est stimulée par un traitement sonore inédit dans l’automobile. La perception auditive des informations enrichit encore l’expérience de conduite. PEUGEOT FRACTAL dispose également d’une signature sonore créée par le designer sonore Amon Tobin. Elle se révèle dès l’ouverture des portes commandée depuis la montre connectée du conducteur. Conduire un coupé électrique devient ainsi une expérience unique et riche en sensations.





Les lancements simultanés de la gamme en 8 et du PEUGEOT i-Cockpit® ont insufflé une nouvelle dynamique à la marque. Le PEUGEOT i-Cockpit® est un élément identitaire de nos véhicules. Il transforme la conduite, plus instinctive, et amplifie les sensations de conduite.

Maxime Picat, directeur général de PEUGEOT

Le PEUGEOT i-Cockpit® emporte l’adhésion des clients. A l’usage, ils découvrent un nouveau plaisir de conduite. PEUGEOT FRACTAL explore de nouvelles possibilités en lui ajoutant la dimension sonore. Celle-ci enrichit l’information et renforce le plaisir.

Jérôme Micheron, directeur stratégie PEUGEOT

PEUGEOT FRACTAL, en synthèse

PEUGEOT FRACTAL, coupé électrique urbain, est une étude prospective du PEUGEOT i-Cocpkit® sollicitant l’ouïe en complément de la vue et du toucher. La conduite progresse pour encore plus d’instinctivité, pour une expérience incomparable

Le StelLab , entité de recherche du Groupe PSA Peugeot Citroën, et FOCAL, leader français de l’électroacoustique HiFi, ont conçu un innovant système acoustique 9.1.2. Il associe un ensemble 9.1 de haute qualité, constitué de treize haut-parleurs, à des caissons d’infrabasse intégrés au dossier de chaque siège.

Le système acoustique 9.1.2 rend la conduite plus instinctive en véhiculant une information enrichie par le son. Cette composante additionnelle du PEUGEOT i-Cockpit® est caractérisée par la spatialisation et la dynamisation du son.

PEUGEOT FRACTAL dispose d’une identité sonore extérieure et intérieure développée pour la première fois en collaboration avec un designer sonore, Amon Tobin. En ville, le véhicule évolue ainsi en harmonie avec son environnement.

Le combiné tête haute de PEUGEOT FRACTAL conjugue une dalle numérique à affichage holographique haute définition à une lame polycarbonate inclinée à 45°. Le conducteur peut gérer l’affichage comme il le souhaite. La lame polycarbonate inclinée délivre des informations complémentaires avec un effet de profondeur.

Laboratoire d’idées, PEUGEOT FRACTAL explore de nouveaux procédés de fabrication et de conception. Les pièces issues d’impression 3D représentent plus de 80% de la surface de l’habitacle. Les surfaces anéchoïques sont conçues par design génératif, un processus permettant d’aboutir à la pièce idéale.

La batterie Lithium-Ion de 40kWh alimente les machines électriques disposées sur les trains avant et arrière pour une puissance totale de 150kW / 204ch. L’autonomie en cycle mixte atteint 450km.

La garde au sol variable adapte la voiture au terrain rencontré. Réglée à 7cm sur voie rapide, l’aérodynamique est améliorée au bénéfice de l’autonomie. En ville, elle peut atteindre 11cm pour franchir avec aisance dos d’âne et entrée de parking.

PEUGEOT FRACTAL, coupé électrique urbain

PEUGEOT FRACTAL se déplace en ville avec aisance, en harmonie avec son environnement. Extrêmement compact, ses 3,81m de long et 1,77m de large se faufilent sans la moindre hésitation dans la circulation. Pour faciliter les manœuvres, les roues Tall&Narrow de 19’’ sont disposées aux extrémités de la voiture, les portes-à-faux avant et arrière ne mesurant que 0,52m.

Naturellement équilibré, PEUGEOT FRACTAL tire profit de la chaîne de traction électrique permettant une architecture nouvelle. Chaque composant est disposé à l’emplacement efficient. Les batteries Lithium-Ion prennent ainsi place dans le tunnel central au bénéfice de l’abaissement du centre de gravité et de la répartition des masses. Elles alimentent les deux machines électriques, développant chacune 75kW / 102ch, installées sur les trains avant et arrière. Cette chaîne de traction permet d’améliorer l’aérodynamique de la voiture. Cet apport se manifeste par les faibles ouvertures pratiquées sur la face avant, le volume d’air nécessaire pour alimenter et refroidir la mécanique étant moindre.

Les lignes de PEUGEOT FRACTAL matérialisent cette aisance urbaine. Les lignes dynamiques s’étirent sur la carrosserie dépourvue de toute aspérité. La Coupe Franche renforce cette vitalité en alternant un blanc intense et un noir mat au niveau de l’articulation des portières. En partie supérieure, le toit est amovible pour transformer le coupé en un cabriolet.

Sur la face arrière, surplombant le diffuseur, un bandeau lumineux renseigne sur la recharge par induction de la batterie grâce à une animation de type equalizer. Constitué de LED, ce bandeau remplit la fonction de feux arrière une fois PEUGEOT FRACTAL en mouvement. A l’avant, la signature lumineuse prend naissance au pied de la calandre et vient coiffer les projecteurs. Elle abrite également le clignotant à défilement.

En ville, PEUGEOT FRACTAL évolue dans son milieu naturel. Son niveau sonore déjà très faible grâce à sa motorisation électrique est encore réduit par l’emploi de pneumatiques Tall&Narrow, à la bande de roulement étroite. Pour une performance acoustique maximale, les écopes de roue accueillent des éléments en forme de dièdres pour atténuer les bruits aérodynamiques. Inspirés des chambres anéchoïques, ces éléments réduisent l’intensité des ondes, et donc leur niveau sonore, en les faisant rebondir d’une surface à l’autre. Impossible à produire par des procédés classiques, ces écopes sont réalisées par impression 3D.

Pour une parfaite harmonie avec les autres usagers, notamment piétons et cyclistes, PEUGEOT FRACTAL dispose d’une signature sonore spécifique. Ainsi, un piéton s’apprêtant à traverser la chaussée sans vérifier l’arrivée d’un véhicule est informé de la présence de PEUGEOT FRACTAL.

Enfin, ce concept facilite le quotidien de son propriétaire par l’entremise d’une montre connectée Samsung Gear S. Elle le renseigne en permanence sur le niveau de la batterie, la progression de la recharge, la température de l’habitacle ainsi que sur la localisation de la voiture. D’une simple pression sur la montre, le conducteur commande l’ouverture des portes et prédispose l’habitacle selon ses paramètres : la climatisation et le système HiFi adoptent ses réglages personnalisés.

PEUGEOT i-Cockpit®, amplification sensorielle

Le PEUGEOT i-Cockpit® dispense une expérience incomparable, conjuguant ergonomie instinctive et ambiance inédite. Il accueille des matériaux inspirés des auditoriums et des studios d’enregistrement. Un chêne noir est appliqué sur la planche de bord, les contre-portes et les sièges baquet. Alors qu’une feuille de cuivre rappelant les connectiques audio parcourt l’habitacle, des motifs anéchoïques imprimés en 3D participent au confort acoustique. Enfin, une maille textile 3D habille les sièges associée à du cuir blanc.

Pour une maîtrise de tous les instants, le conducteur prend place dans un siège dont le maintien dispense un ressenti kinesthésique du comportement de PEUGEOT FRACTAL. Ses mains trouvent intuitivement le volant compact au touch pad intégré à chacune des deux branches. Ces écrans tactiles commandés par le pouce pilotent les fonctions et équipements de PEUGEOT FRACTAL.

Face au conducteur, dans l’axe de son regard, le combiné tête haute associe une dalle numérique à affichage holographique à une lame polycarbonate inclinée à 45°. Il peut organiser comme il le souhaite l’affichage de la dalle numérique constituée d’un écran de 12,3’’ haute définition. La lame polycarbonate inclinée reflète avec un effet de profondeur les informations complémentaires projetées par un écran AMOLED de 7,7’’.

De part et d’autre du volant, le conducteur trouve à portée de main des toggle switches disposés sur des arches. L’arche droite supporte également la commande d’activation de la motorisation électrique. Enfin, une platine tactile AMOLED de 7,7’’ est intégrée dans la console centrale pour piloter l’ensemble des fonctions de PEUGEOT FRACTAL. Les passagers arrière disposent aussi d’une platine pour gérer leur ambiance.

Laboratoire d’idées, PEUGEOT FRACTAL explore l’impression 3D pour créer des formes irréalisables par tout autre procédé. Les pièces ainsi produites représentent plus de 80% des surfaces intérieures et conjuguent un style nouveau à un apport fonctionnel. Le volant compact abrite dans ses branches les passages des câbles de connexion des touch pads.

Le dessin des surfaces anéchoïques, occupant plus de 15 m² dans l’habitacle, est généré par design génératif. La puissance de calcul des ordinateurs actuels permet d’explorer l’intégralité des formes et structures possibles pour une même pièce. Le design génératif aboutit par l’utilisation d’algorithmes à des formes efficientes, à la pièce idéale. PEUGEOT FRACTAL use de la matière au juste nécessaire tout en assurant l’efficience acoustique.

Pour la première fois, un concept car intègre aussi intensément la dimension sonore dans sa conception. PEUGEOT FRACTAL innove également en étendant la démarche matériaux initiée par ONYX à un véhicule du segment B. L’impression 3D et l’utilisation du design génératif porte l’efficience à l’extrême.

Matthias Hossann, responsable des concept cars PEUGEOT

Le son, champ d’innovation pour une conduite plus instinctive

Cette étude prospective du PEUGEOT i-Cockpit® redonne à l’ouïe la place qui est la sienne aux côtés de la vue et du toucher. Pour se déplacer dans son environnement l’homme mobilise en effet ces trois sens. PEUGEOT FRACTAL innove avec une installation acoustique 9.1.2 et du design sonore.

Le conducteur reçoit de plus en plus d’informations de son véhicule, mobilisant de manière croissante son attention. L’ergonomie sonore renforce les interactions avec le PEUGEOT i-Cockpit® et libère de l’attention visuelle. La spatialisation des sources sonores permet au conducteur de mieux capter et comprendre une information et ce avec moins d’effort.

Vincent Roussarie, expert Nouvelles Prestations Sonores, Direction Scientifique de PSA

Le StelLab, entité de recherche du Groupe, et Focal ont conçu un ensemble 9.1.2 et le logiciel afférent pour une immersion intégrale en pilotant individuellement chaque haut-parleur. Le traitement numérique appliqué aux sons simule le système auditif humain. Les sources sonores sont alors créées virtuellement et leur localisation dynamisées pour enrichir l’information à transmettre au conducteur.

Dans le cas d’un trajet à l’aide de la navigation, la source de la synthèse vocale est localisée dans l’axe de la voiture, à distance. Au fur et à mesure de la progression du véhicule, cette source se rapproche de l’habitacle tout en se déportant du côté du croisement à emprunter. Au niveau de l’intersection, elle est située dans l’habitacle, à proximité immédiate pour prévenir le conducteur de l’imminence du changement de direction.

De plus, la spatialisation permet d’accorder le son à la morphologie du véhicule et à son évolution. Le système développé par le StelLab configure ainsi de manière autonome les différentes sources sonores entre les modes coupé et cabriolet de PEUGEOT FRACTAL

Pour exploiter tout le potentiel du système, cette installation 9.1.2 est composée d’un système 9.1 intégrant à l’avant trois médiums aigus, deux tweeters, deux woofers et un subwoofer et, à l’arrière, deux médiums, deux tweeters et un woofer. Pour garantir la fidélité du son, FOCAL, spécialiste français reconnu de l’équipement audio haut-de-gamme, réalise la membrane de ses haut-parleurs en fibres de lin. Cette technologie, baptisée FLAX, se caractérise par un son très naturel et sans coloration, une richesse de reproduction dans le médium et des attaques franches dans le grave. La restitution spatiale dans l’habitacle est assurée par sept haut-parleurs FLAX et quatre tweeters à dôme inversés en aluminium magnésium, tandis que deux subwoofers se chargent du registre des basses. Cet ensemble est piloté par quatre amplificateurs FD de haute compacité, totalisant quatorze voies d’amplification pour un total de 1600 watts disponibles.

De plus, PEUGEOT FRACTAL intègre en première mondiale dans le dossier de chaque siège un caisson d’infrabasses branché sur deux voies. Ce dispositif révolutionnaire explique la dénomination de l’installation : 9.1.2.

Développé par SubPac, start up américaine, le caisson d’infrabasses fait vivre une nouvelle expérience sensorielle. En effet, les basses ne sont pas diffusées par voie aérienne mais par voie solidienne. Les ondes acoustiques parviennent ainsi à l’oreille interne de l’auditeur via son organisme. L’occupant du siège profite ainsi des basses de manière immersive et exclusive, sans déranger son environnement.

La dimension acoustique est également exploitée par PEUGEOT FRACTAL en attribuant une identité sonore à sa chaîne de traction électrique. En effet, cette dernière est dépourvue de nos références liées aux motorisations thermiques. La marque a confié cette tâche au designer sonore brésilien Amon Tobin. La signature sonore extérieure de PEUGEOT FRACTAL lui permet une cohabitation harmonieuse avec les autres usagers. Ceux-ci, notamment les piétons et cyclistes, sont informés de l’évolution de PEUGEOT FRACTAL par des sons distinguant les différents états : accélération, décélération ou vitesse stabilisée.

Dans l’habitacle, l’identité de la marque se révèle au travers d’une conception audio inédite sonorisant les fonctions telles que le contact, les clignotants et warning, l’éclairage ou encore les différentes actions de la navigation

PEUGEOT FRACTAL est le fruit d’une rencontre entre artistes qui explorent de nouveaux terrains d’expression. Avec les designers, nous avons mixé nos inspirations. Le style est inspiré par le son, ma création est inspirée par les lignes et les matières de PEUGEOT FRACTAL.

Amon Tobin, artiste musicien, designer sonore

L’apport à la conduite de la spatialisation et la qualité de cette installation sont révélés par une œuvre sonore créée par Amon Tobin. Unique, PEUGEOT FRACTAL est le fruit du dialogue instauré entre cet artiste et l’équipe du Design PEUGEOT

Une chaîne de traction électrique performante

Outre l’optimisation de l’aérodynamique, la chaîne de traction électrique offre des prestations inconnues sur le segment. L’équilibre général de PEUGEOT FRACTAL est assuré par l’implantation de la batterie Lithium-Ion dans le tunnel central. Les masses sont alors recentrées et le centre de gravité abaissé.

Alimentant deux machines électriques de 75kW / 102ch chacune, disposées sur les trains avant et arrière, la batterie de 40 kWh offre à PEUGEOT FRACTAL une autonomie en cycle mixte atteignant 450km.

La stratégie gère la puissance en fonction de la situation de vie. Les 150kW / 204ch sont répartis selon l’adhérence afin d’optimiser la motricité ainsi que la récupération d’énergie. De plus, pour tenir compte des transferts de masse, les rapports de réduction des machines électriques sont différents. Lors des accélérations sur la plage de 0 à 100km/h, la machine arrière est sollicitée et est progressivement relayée par la machine avant au-delà de 100km/h.

Pour une efficacité redoutable en ville et la stabilité à haute vitesse, la direction électrique agit sur les quatre roues. Des ressorts pneumatiques, gérés de manière autonome ou pilotés par le conducteur, font varier la garde au sol entre 7 et 11cm. La valeur la plus basse optimise l’aérodynamique sur route et prolonge l’autonomie de PEUGEOT FRACTAL. En position haute, elle permet d’évoluer facilement en ville en franchissant les dos d’ânes et autres entrées de parking.

Grâce au poids de seulement 1000kg, PEUGEOT FRACTAL couvre le 0 à 100km/h en 6,8s dans une ambiance sonore nouvelle et le 1000m départ arrêté en 28,8s.

PEUGEOT FRACTAL présente une vision prospective du PEUGEOT i-Cockpit® pour rendre la conduite toujours plus instinctive et source de plaisir. Après la vue et le toucher, l’ouïe est dorénavant sollicitée dans ce coupé électrique urbain inspiré par le son.
 

Ça me rappel le spot Peugeot qui avait été vite remonté pour couper la scène ou tu voyais la voiture tomber en morceau pour se réintégrer en moulin à poivre [:nono le bo] [:nono le bo] .
Bon on verra ce que ça donne :eek: .
 

Drôle de nom Fractal, pour le futur concept de Peugeot à Francfort :mouai:
 

"Thomas: Dieu, tout simplement" avec 41391 messages... Belle performance! Le forum existe depuis quelle année? :sol:

FRACTAL: ça me fait penser à un nom de prédateur animal, et ça évoque pour moi de l'agressivité, donc des lignes tendues et agressives.

Pour la vidéo effectivement, elle est mystérieuse et étrange :pt1cable:
 


FRACTAL: ça me fait penser à un nom de prédateur animal, et ça évoque pour moi de l'agressivité, donc des lignes tendues et agressives.
FractalE avec un E donc... c'est de la géométrie, popularisé par les dessins de fractale.... une sorte de "chaos organisé".
D’où ma référence au moulin à poivre de la pub Peugeot [:unclebens:8] .
A partir de la... joker.
125736c385_Mandelbrot_ensemble_wikipedia_commons.jpg
 

Ca change le sens effectivement, et je m'endormirai moins bête, merci BeNIgnE.

Un chaos organisé? L'avant d'une 108, avec les ailes d'une 208, le capot d'un 2008, le pavillon d'un 3008, le côté d'habitacle d'une 308, avec l'arrière tricorps d'une 508 :lol:
 

@xavski : on n'est peut-être pas si loin de ton idée, en considérant que l'on aurait des parties de 2 futurs véhicules dans un seul ?...Futurs véhicules inaugurant une évolution du style PEUGEOT...
 

https://www.youtube.com/watch?v=FkJmfeOJyQ0

https://www.youtube.com/watch?v=RdPdPfPkT-o
 

D'après le dernier teaser en date, le Fractal Concept fait crossover compact au design "sportif" ;)
 

Le concept-car de la marque s'appelle Fractal, accompagné d'un teaser sur Facebook :

https://www.facebook.com/PeugeotFrance?ref=ts&fref=ts

l'arrière du concept-car rappelle étrangement les lignes de P84 (3008 II) :whistle:
 

Sur la vue latérale du teaser N°3, la ligne est assez disgracieuse, c'est très "fractale" :pt1cable:
Ca a l'air vraiment étrange.

Par contre, Fractal a l'air d'introduire une nouvelle signature lumineuse, c'est intéressant
 

Bon bah le suspense n'aura pas duré très longtemps, puisque nos amis russes de AutoWP.ru ont torpillé l'embargo :whistle:

http://en.autowp.ru/category/auto-expo/93665/pictures

Et, surprise, il s'agit d'un petit cabriolet !

Petite sélection de photos :











 

Et, surprise, il s'agit d'un petit cabriolet !
C'est plutôt cocasse..... Peugeot ayant arrêté 207 CC et 308 CC... et aucun remplaçant à l'horizon.

Après le choix est je suppose prévu pour un salon (comme les porte antagoniste ou papillon).... ça permet de faire voire facilement l'intérieur, même de loin :eek: .

A moins que PSA revienne sur ça décision et relance un petit cabrio :confused: .
Ce qui me paraitrait par ailleurs très surprenant en cette époque de chasse au couts et aux modèles (RCZ ayant été sacrifié par exemple) :confused: .
 

On a très certainement les premiers traits de style de la future 208 II, qui s'inscrivent dans la lignée des concepts Exalt et Quartz.
A l'heure de la disparition des modèles de niche chez PEUGEOT (CC et RCZ), il est effectivement assez incongru de présenter un tel concept. Le dernier concept de cabriolet/roadster était le SR1 de 2010, qui n'a pas débouché sur un modèle de série.

Cela étant, je pense que M.PICAT est en train de "faire le job", de rationaliser dès maintenant la gamme à marché forcée pour regagner en compétitivité, au prix parfois de décision douloureuse (ex : arrêt du RCZ notamment). Les résultats sont en train de s'améliorer et ils devaient s'amplifier avec les nouveautés de 2016/2017 (3008 II/5008 II/508II etc).
Je pense que la 208 II, qui apparaitra en 2018, devrait perdre sa version 3 portes, pour être remplacée par un véhicule qui pourrait s'inspirer de ce concept : une version "coupé radicale" et une version roadster (l'une et l'autre ou l'une ou l'autre...).
Avec le renouveau de la marque orchestrée par M PICAT, il sera plus facile pour C TAVARES de faire une "exception" à sa ligne stratégique, en validant ces 2 modèles de niche, élaborées sur la nouvelle plateforme CMP, présentée comme très compétitive en terme de coût.
Avec qui plus est, une forte crédibilité historique de PEUGEOT sur ce créneau.
 


Une belle démonstration. Celà pourrait traduite l'évolution des coKpits chez Peugeot.
 

Bonjour,

sauf erreur de ma part, il n'y a pas encore de topic dédié au dernier concept car Peugeot : Fractal (en tout cas dans la section "concept car")


http://www.netcarshow.com/peugeot/2015-fractal_concept/
 


Les sujets suivant ont été fusionnés à ce sujet par Bruno
  • Fractal - Francfort 2015
 

le clip :

https://www.youtube.com/watch?v=XFuF_yAPO8o

le docu de la fabrication :

https://www.youtube.com/watch?v=V3BNKiOkTPA

et un 3e pour le fun :

https://www.youtube.com/watch?v=oSlfkvzvRwE

encore

https://www.youtube.com/watch?v=aonhcQlh7sQ

re :

https://www.youtube.com/watch?v=kA8U4szeIjI
 

Mode mauvaise langue on [:unclebens:8] .
Comme chez PSA il n'y a plus de moteur qui chantent (plus de V6 par exemple, certes il y a le 4 pattes THP270 sympathique, mais c'est pas non plus la bande son du siècle et l'amplificateur de RCZ disparait avec le RCZ)...... ils remplacent ça par une grosse sono [:unclebens:8] .... vu qu'il est "Design by sound" :eek: :eek: .
D'ailleurs ça a commencé avec 308 GT et le son virtuel à travers les enceintes de l'autoradio :spamafote: .

Le partenaire "hifi" de Peugeot c'était JBL (207,307cc, 407, ... et encore 508 de nos jours je crois), aujourd'hui c'est plutôt Denon (voir 308 T9)... et le concpet est présenté avec des enceintes Focal.... en fait c'est ça l'annonce du concept... un nouveau partenaire "hifi" :confused: .
Mode mauvaise langue off :eek:
 




Oui Focal est le nouveau partenaire HiFi de PSA pour les futurs modèles.
Denon aura pas duré longtemps [:unclebens:8] .
Dommage le kit de la 308 est bien...... Même si la voiture est mal foutue avec des tweeters mal placés par le styliste :spamafote: .

Mais sinon j'avais bien vu.... Comme quoi je suis, n'en déplaise à certains :eek:
 

il s'agit d'un coupé cabriolet ou juste un cabriolet ?

Je n'ai pas trouvé de vidéo montrant le mécanisme d'ouverture/fermeture du toit ?!
 



Peugeot avait présenté le concept 907 ce n'est pas pourtant autant qu'il s'est lancé sur le lancé des supercars