Il était dans la lune

Discussion dans 'Ma voiture' démarrée par debeno, 18 Juin 2015.

  1. debeno

    debeno Lion d'Argent

    Inscrit depuis le :
    20 Juillet 2011
    Messages :
    2 420
    "J'aime" reçus :
    2
    Bonsoir
    Hier soir tranquillement à l'arrêt au feu rouge un distrait a embouti l'arrière de ma petite 306 qui a été projetée sur la voiture également à l'arrêt devant moi !

    Constat à l'amiable :mad:

    J'ai pu rentrer chez moi mais il y a des dégâts.
    Heureusement que l'auto tamponneuse était une Panda

    Il va falloir que je bataille avec les assurances parce que la petite a 12 ans.
    Je ne lâcherai pas, elle est impeccable, n'a que 90 000, et c'est une 1,8 16s très agréable à conduire

    :coucou:
     
  2. lecoyott

    lecoyott Lion d'Or

    Inscrit depuis le :
    29 Mai 2010
    Messages :
    3 861
    "J'aime" reçus :
    0
    Ah c'est la merde ça :( :( Bon courage pour la suite et tiens nous au jus
     
  3. reneee

    reneee Dieu, tout simplement

    Inscrit depuis le :
    1 Juin 2005
    Messages :
    27 080
    "J'aime" reçus :
    12
    re la merde :heink:

    commence à rechercher des annonces dans les journaux d'un véhicule équivalent pour l'expert car ils ont vite fait de te déclarer l'auto "économiquement non réparable"

    bon courage l'ami, tiens nous au courant ;)
     
  4. seb63s16

    seb63s16 Lion de Bronze

    Inscrit depuis le :
    22 Mai 2007
    Messages :
    1 025
    "J'aime" reçus :
    2
    Ah mince...par contre 12 ans, ça la ferrait de 2003...il n'y avait plus de 306 à l'époque...
     
  5. debeno

    debeno Lion d'Argent

    Inscrit depuis le :
    20 Juillet 2011
    Messages :
    2 420
    "J'aime" reçus :
    2
    :pt1cable: En effet elle est de fin 2001, les dernières 1,8 16s

    :mad: On va pas chipoter, à 14 ans on a pas encore fini de grandir.

    :coucou:
     
  6. Ossetard

    Ossetard Lion de Bronze

    Inscrit depuis le :
    6 Février 2005
    Messages :
    1 551
    "J'aime" reçus :
    18
    Le problème c'est que sur le net on en trouve à la pelle de ces années la et pour des sommes dérisoires. Du coup pour avoir un bon remboursement c'est chaud.
     
  7. reneee

    reneee Dieu, tout simplement

    Inscrit depuis le :
    1 Juin 2005
    Messages :
    27 080
    "J'aime" reçus :
    12
    c'est pas dans le net qu'il faut chercher une référence MAIS dans les alentours où tu habites et dans la presse locale ;)

    c'est en général ce que font les experts :spamafote:
     
  8. debeno

    debeno Lion d'Argent

    Inscrit depuis le :
    20 Juillet 2011
    Messages :
    2 420
    "J'aime" reçus :
    2
    Et bien non, heureusement pour moi il y a peu de 306 1,8 16s fin 2001 de moins 100 000 km et en état parfait.
     
  9. debeno

    debeno Lion d'Argent

    Inscrit depuis le :
    20 Juillet 2011
    Messages :
    2 420
    "J'aime" reçus :
    2
    :pt1cable: Me revoilà !

    :love: Bientôt ma petite grise va être réparée

    :coucou: A suivre
     
  10. debeno

    debeno Lion d'Argent

    Inscrit depuis le :
    20 Juillet 2011
    Messages :
    2 420
    "J'aime" reçus :
    2
    :pt1cable: Bonjour


    :mad: L'expert me demande de faire réaliser une géométrie complète de ma 306 pour s'assurer que rien n'est faussé.

    :pfff: Comme je me méfie de FeuRose & Co


    :love: Si quelqu'un pouvait me donner les tolérances des angles de parallélisme et de carrossage du train ARRIERE ce serait super

    Merci d'avance

    :coucou:
     
  11. steph addict 308 gti

    Inscrit depuis le :
    21 Novembre 2012
    Messages :
    4 214
    "J'aime" reçus :
    3
    Cherches pas t'es dans la merde car j'ai eu le même souci avec ma 205 avec un essieux AR neuf à 1500€...

    Elle ne passait pas à la géométrie.

    Il a fallu que le contrôleur de géo trafic un peu les côtes de sa base pour me la faire passer :pt1cable:
     
  12. debeno

    debeno Lion d'Argent

    Inscrit depuis le :
    20 Juillet 2011
    Messages :
    2 420
    "J'aime" reçus :
    2
    Donc je vais devoir ramer !
     
  13. ced079

    ced079 Dieu, tout simplement

    Inscrit depuis le :
    6 Juin 2010
    Messages :
    29 872
    "J'aime" reçus :
    9
    tu es de quel coin?

    je connais un euromaster tres bien par chez moi si tu as besoin ;)
     
  14. debeno

    debeno Lion d'Argent

    Inscrit depuis le :
    20 Juillet 2011
    Messages :
    2 420
    "J'aime" reçus :
    2
    J'habite à Palaiseau 91

    :love: Je suis allé à Euromaster Massy, (très bien j'ai même assisté à l'opération) mais malheureusement le parallélisme arrière n'est pas bon (idem FeuVert les Ulis)

    gauche : min: 0°12 max:0°28 et sur ma voiture 0°03
    droit : min: 0°12 max:0°28 et sur ma voiture -0°06

    :confused: Il m'ont dit que c'est très souvent le cas même sur des voitures très peu kilométrées

    :eek: Je vais voir ce que dit l'expert


    :bounce: Souhaitez moi bonne chance
     
  15. ced079

    ced079 Dieu, tout simplement

    Inscrit depuis le :
    6 Juin 2010
    Messages :
    29 872
    "J'aime" reçus :
    9
    tu aurai peut etre du faire un peu de route....


    mais MERDE!!!! comme on dit aux artistes!!!! :bounce:
     
  16. debeno

    debeno Lion d'Argent

    Inscrit depuis le :
    20 Juillet 2011
    Messages :
    2 420
    "J'aime" reçus :
    2
    :love: L'expert a accepté les petites non conformités.

    :pt1cable: Ma petite noiraude a réussi son examen de passage.

    :pfff: Elle va habiter quelque temps chez le carrossier

    :bounce:
     
  17. ced079

    ced079 Dieu, tout simplement

    Inscrit depuis le :
    6 Juin 2010
    Messages :
    29 872
    "J'aime" reçus :
    9
  18. debeno

    debeno Lion d'Argent

    Inscrit depuis le :
    20 Juillet 2011
    Messages :
    2 420
    "J'aime" reçus :
    2
    :pt1cable: Les travaux d'Hercule

    :confused: Le carrossier commence à travailler et plus de disponibilité des pièces chez Peugeot.

    :) Je crois avoir trouvé sur Internet mais ...
    :pfff: l'expert me guette en ce qui concerne la conformité.

    :mad: Six mois que cela dure mais je n'abandonnerai JAMAIS !

    :coucou: A suivre
     
  19. Ossetard

    Ossetard Lion de Bronze

    Inscrit depuis le :
    6 Février 2005
    Messages :
    1 551
    "J'aime" reçus :
    18
    Il manque quoi comme pièce?
     
  20. debeno

    debeno Lion d'Argent

    Inscrit depuis le :
    20 Juillet 2011
    Messages :
    2 420
    "J'aime" reçus :
    2
    La partie extérieure de la 'jupe' arrière
     
  21. debeno

    debeno Lion d'Argent

    Inscrit depuis le :
    20 Juillet 2011
    Messages :
    2 420
    "J'aime" reçus :
    2
    Suite :
    --pièce trouvée et commandée chez CAROCLIC.COM mais le pb est qu'il faut fuir ce site ce sont des b... Après menaces de poursuites judiciaires j'ai été remboursé.
    --nouvelle tentative chez CASTOR AUTO mais on m'avise que la pièce est introuvable.
    --hier j'ai cherché à faire découper la pièce dans une casse :
    .. la première accepte mais refuse de me donner une facture avec le VIN de la donneuse (traçabilité exigée par l'expert)
    .. La deuxième casse accepte mes conditions et la pièce sera disponible demain.

    Acte suivant : faire accepter cette pièce de récupération par l'expert
     
  22. debeno

    debeno Lion d'Argent

    Inscrit depuis le :
    20 Juillet 2011
    Messages :
    2 420
    "J'aime" reçus :
    2
    Suite

    Pièce acceptée et réparation en cours...
     
  23. debeno

    debeno Lion d'Argent

    Inscrit depuis le :
    20 Juillet 2011
    Messages :
    2 420
    "J'aime" reçus :
    2
    :pt1cable: c'est fini :lol:

    :love: La petite est revenue à la maison plus fringante que jamais.


    :non: Patience et obstination ont renversé tous les obstacles

    :chinois: Merci à l'équipe de la "Carrosserie du Val" à Saclay 91 qui à fait travail exceptionnel.

    :coucou:
     
  24. steph addict 308 gti

    Inscrit depuis le :
    21 Novembre 2012
    Messages :
    4 214
    "J'aime" reçus :
    3
    Après pratiquement un an...! :sweat:

    Super content pour toi ;)

    Des petites photos :confused: :D
     
  25. sandra4444

    sandra4444 Lion de l'espace

    Inscrit depuis le :
    11 Décembre 2011
    Messages :
    7 764
    "J'aime" reçus :
    15
    C'est une excellente nouvelle :bounce: :bounce:

    Je suis ravie pour toi :chinois:
     
  26. debeno

    debeno Lion d'Argent

    Inscrit depuis le :
    20 Juillet 2011
    Messages :
    2 420
    "J'aime" reçus :
    2
    Un an c'est long mais le carrossier :
    --est resté dans mon budget, donc il a un travaillé lorsqu'il avait le temps
    --sacré boulot que de "dépointer" une jupe découpée sur une donneuse puis de la "repointer" sur ma 306
    -- et en plus il m'a fait cadeau de la peinture d'une porte qui était déjà abîmée.

    Dès le premier rayon de soleil je fais des photos.
     
  27. debeno

    debeno Lion d'Argent

    Inscrit depuis le :
    20 Juillet 2011
    Messages :
    2 420
    "J'aime" reçus :
    2
    Lettre ouverte à Monsieur le Ministre de l’Intérieur
    1 Place Beauvau
    75008 Paris

    Palaiseau le 8 octobre 2017


    Monsieur le Ministre


    Vous trouverez, ci-joint, un texte qui décrit les difficultés, les situations incohérentes, qu’un citoyen rencontre lorsqu’il désire faire réparer son « véhicule économiquement non réparable (VEI) Véhicule techniquement réparable. »

    Je sais, vos conseillers, vos services, l’administration inondent votre bureau de notes et de rapports très importants à lire attentivement pour tout de suite.

    Consultez-donc la dernière page, vous lirez le reste du document plus tard il vous fera sourire, j’en suis sûr, bien que son objet ne soit pas léger.


    Je vous prie d'agréer, Monsieur le Ministre, l'expression de ma très haute considération.

    Le messager grec Philippidès courut de Marathon à Athènes pour annoncer la victoire contre les Perses à l’issue de la bataille de Marathon. Arrivé à bout de souffle, il mourut d’épuisement après avoir délivré son message.
    Le Marathon 306, Je l’ai couru et ne suis pas mort.
    C’était le 16 juin 2015 à vingt-trois heures et dix minutes. Nous devisions calmement mon épouse et moi-même, le moteur de notre 306 1,8 16 soupapes ronronnait doucement, au ralenti, alors que nous attendions que le feu, rouge depuis quelques minutes, passe au vert. Un choc violent à l’arrière puis un autre à l’avant, un quidam rêveur n’avait pas vu que notre voiture, ainsi que celle qui nous précédait, était à l’arrêt.
    L’arrière enfoncé, le capot cabossé, notre petite voiture, vaillamment, voulut bien nous ramener en notre logis. Quelques jours plus tard le verdict du chef carrossier de Peugeot Courtaboeuf, confirmé par l’expert de mon assurance est très lourd : « Véhicule économiquement non réparable (VEI) Véhicule techniquement réparable. » En Français courant cela veut dire que ma voiture n’est pas gravement blessée, qu’elle est réparable mais que l’assurance ne veut pas payer, plus exactement qu’elle ne veut pas payer plus que la valeur argus du véhicule. En plus clair si je veux faire réparer je dois payer la différence, ou alors trouver un artisan moins cher que Peugeot. Je suis sûr qu’il en existe au moins un. Doucement mon cher, doucement me murmure une petite voix ; tu as oublié que l’Administration doit mettre son nez dans toutes choses. Tu peux faire mais tu seras surveillé : pas une vis, pas un boulon, pas une soudure, pas la moindre petite rondelle ne pourra être utilisé sans l’aval du Tout Puissant Expert.
    Pas question de détruire une si belle auto, jeune on me tançait lorsque je ne finissais pas mon pain, jeter ce qui fonctionne n’est pas moi, aussi je m’obstine. Je notifie la MATMUT de mon désir de faire réparer et je mandate EXPERTISSIME de Champlan pour me représenter près du carrossier.
    Le chèque de trois mille Euros en main je ne doute pas que la suite sera sinécure. Sourd celui qui ne veut entendre, en effet déjà gronde le déluge dont j’ai ouvert les vannes ; pour ne pas être emporté il me faudra sauter des montagnes, gagner un Marathon, vaincre le Minotaure et réussir les dix travaux d’Asterix.
    Je reçois très vite une missive de la République Française qui, sous la plume de Monsieur le Ministre de l’Intérieur, m’avise que « conformément aux dispositions de l’article L.327-3 du code de la route…opposition au transfert du certificat d’immatriculation a été inscrite …opposition ne peut être levée qu’au vu ..expertise… » Bref je peux utiliser ma voiture mais je ne peux pas la vendre, je peux la faire réparer mais si je le fais les travaux devront être expertisés, rebref si je roule avec un véhicule accidenté l’Etat ne m’inquiète pas alors que si je répare son œil est sur moi.
    Il faut trouver l’atelier qui accepte le chantier : le premier recule d’effroi à l’idée de redresser la tôle écrabouillée sous l’œil sourcilleux d’un expert, le deuxième me raconte des balivernes, le troisième prend ses clients pour des pigeons en facturant les pièces d’occasion à la moitié du prix du neuf alors qu’elles n’en valent que le dixième, un quatrième ne restaure que des véhicules prestigieux… enfin le NET me chuchote à l’oreille que la ‘La carrosserie Val Auto’ cajole les anciennes et répare les jeunettes. Mais il est bien tard, août est là, toutes les forces actives de la Nation ont baissé les rideaux des échoppes et des ateliers et se sont égaillées en France, en Navarre et on ne sait où pour jouir de congés bien mérités.

    Début septembre, deux mois et demi déjà que ma petite à roulette se morfond, je tape à la porte de ‘La carrosserie Val Auto’ à Saclay. Je présente ma voiture, demande au patron si c’est possible, nous discutons technique, j’avise une petite Alfa Roméo Giulietta en cours de restauration, il m’explique l’état de l’art, me fait visiter son atelier, me montre son ‘marbre’ (outil utilisé pour mesurer les déformations d’une carrosserie), nous sympathisons, il accepte le travail dans la limite budgétaire, il redressera le plancher du coffre et posera une ‘jupe’ neuve, je dois trouver un capot, un hayon, un parechoc. Tout est dit, rien n’est écrit, c’est un contrat moral.
    Bien vite je trouve un hayon et un capot chez ‘AlloCasseAuto’ à Athis Mons et peu après un pare choc chez un particulier. Bien sûr, comme l’Etat l’exige, je m’assure d’une traçabilité parfaite de toutes ces fournitures pour éviter de tomber sous les fourches de quelques bandes mafieuses.
    Avant de commencer les travaux mon carrossier me conseille de faire vérifier les parties vitales de mon véhicule pour éviter tout litige ultérieur avec l’expert. Le Contrôle Technique ne détecte aucune anomalie j’apporte donc à mon carrossier ce document ainsi que celui édité par FeuVert de Massy qui a procédé à un contrôle de géométrie. L’homme de l’art regarde et, gêné, déclare : « Mais, Monsieur, il n’est pas possible de présenter un tel rapport de géométrie à votre expert, c’est un beau document avec de beaux schémas, de belles couleurs, mais ce que veut votre expert ce sont des relevés d’angles, des chiffres mesurés, des valeurs nominales. Allez donc chez Euromaster à Massy ce sont des gens sérieux. » Donc rendez-vous pris, je vais à Massy et ma voiture se trouve vite bardée d’appareils, de lasers et de trucs compliqués. Lorsque je reçois le rapport je constate qu’il n’est pas fait mention des fameux angles. Je m’adresse au chef d’atelier qui se fâche : « Vous m’amenez une voiture accidentée et vous voulez que je triche sur les résultats ! On ne fait pas ça chez nous ! » Calmez-vous lui rétorquai-je, calmez-vous ! Je ne demande rien de spécial, c’est mon Expert qui veut des chiffres pour savoir si ma voiture est réparable. L’homme se calme, il parle avec son adjoint : «oui les chiffres demandés devraient être dans l’ordinateur mais celui-ci a eu une panne et tout est perdu». La voiture retourne donc sur le pont, un technicien s’agite à nouveau et enfin je récupère le sésame. Quelques angles ne sont pas dans la norme mais l’homme me précise que même sur des voitures neuves on trouve souvent les mêmes anomalies. S’il le dit je veux bien le croire… mais les évènements ultérieurs le contrediront ! L’expert a pris sa retraite, un jeune l’a remplacé, il accepte le dossier, les travaux peuvent commencer.
    Le temps passe, cinq mois déjà. Mi-novembre mon carrossier, désolé, m’avise que Peugeot ne dispose plus de la ‘jupe arrière’. Je vais donc voir mon concessionnaire qui me confirme que cette pièce n’est plus disponible mais qu’il peut lancer une alerte générale dans le réseau, peut-être qu’un stock caché existe quelque part. Comme convenu je repasse deux jours plus tard et il me précise que l’informatique a bien trouvé la perle à Lyon mais qu’il faut rappeler pour confirmation. Ce qu’il fait, mais celle-ci a été vendue, la perle est perdue. De retour chez moi je m’installe devant mon clavier pour faire le tour du monde de la pièce détachée. Je trouve ce que je cherche chez CastorAuto, je commande dans la minute mais deux jours plus tard je reçois un avis de remboursement de la somme versée pour cause de non disponibilité. Derechef je commande chez Caroclic qui m’assure avoir tout en stock mais les jours passent et je ne reçois rien malgré tous mes rappels téléphoniques. Inquiet, je m’enquiers de l’appréciation des internautes vis-à-vis de ce fournisseur et là, ce ne sont que jugements extrêmement négatifs. J’envoie une mise en demeure sous peine de poursuite judiciaire, cette missive les réveille et, à défaut de pièce, l’argent versé m’est remboursé.

    Que faisons-nous, me dit mon carrossier, vous avez acheté un certain nombre de pièces et j’ai commencé le travail. Les compagnons proposent d’abandonner mais le patron déclare qu’un engagement est un engagement et que cette voiture doit être réparée ! Il me propose d’aller courir les ‘casses’ et de faire ‘tronçonner’ un arrière de 306, son atelier étant apte à y extraire les tôles constituant la ‘jupe’ introuvable. Je pars donc en chasse, un nième casseur veut bien découper mais sans facture. Je passe donc mon chemin. Le moral est au plus bas, j’imagine ma petite voiture au milieu de ses copines, là-bas, parmi les épaves, j’imagine les charognards la dépeçant, je la vois écrabouillée entre les bras puissants d’une presse géante, je la vois plonger dans le feu d’une coulée d’acier en fusion d’un haut fourneau. L’horreur !
    Ce cauchemar ne doit pas être. A Groslay, chez ‘Mondial Pièces Auto’ on m’accueille gentiment, l’homme est étonné de ma requête, il accepte de jambonner une auto, de fournir une facture, un certificat d’origine… tout ce qu’il faut. On va voir la donneuse, elle est toute mignonne dans sa robe rouge, elle ne se doute pas de ce qui l’attend. Le surlendemain je dépose un gros morceau de métal au milieu de l’atelier de ‘La carrosserie Val Auto’ et je téléphone à l’expert pour lui demander l’autorisation d’effectuer la greffe sur ma voiture, ce qu’il accepte sans barguigner.
    Nous sommes le 7 décembre 2015 et les fêtes de fin d’année vont bientôt ralentir les travaux.
    Pour bien comprendre le fonctionnement de ‘La carrosserie Val Auto’ il faut savoir que le patron restaure avec passion des voitures anciennes et calcule ses prix au plus juste. Pourtant refaire une carrosserie est compliqué, exige beaucoup de temps et de savoir-faire ; mais comme il faut vivre, faire tourner l’atelier, les travaux plus faciles, les petites réparations, les tôles simplement froissées sont réparées avec diligence et les anciennes attendent leur tour sagement, sans se plaindre, car elles sont tellement chouchoutées que les jeunesses en sont jalouses !

    Ceci dit, chaque semaine je passe dire un petit bonjour à David, l’artiste carrossier, au peintre, toujours assidu dans sa cabine, puis au patron qui m’explique qu’il est submergé de travail et que, sans faute, la semaine prochaine tout sera fini.

    Il n’a pas menti ! Cette fin de semaine de juin les travaux sont terminés ; ne reste plus que l’ultime contrôle de l’expert et pour lui présenter un dossier impeccable nous allons, ma voiture et moi-même, chez Euromaster à Massy pour un ultime (??) contrôle de ses articulations (le quatrième depuis l’accident) et enfin chez Sécuritest à Palaiseau passer le très officiel Contrôle Technique.
    Tout est bouclé, tout est parfait, tout est fini ? Mais non bien sûr, la suite de cette passionnante histoire va nous réserver quelques beaux rebondissements et mettre mes nerfs à rude épreuve.
    Les travaux étant terminés, il faut payer, mais le patron n’a pas le temps, sacré temps toujours trop court. Les feux de la Saint Jean ne scintillent plus dans la nuit, les vacances approchent, les clients ont besoin de leurs voitures pour avant-hier, toujours plus de boulot, le patron est débordé, il faut impérativement boucler les affaires courantes, ce n’est pas le moment de se noyer dans la paperasse. Je griffonne un chèque, la facture attendra la rentrée.
    Les vacances sont finies mais je ne veux pas bousculer mon gentil carrossier. J’attends quelques semaines avant de le visiter, lettre de l’expert réclamant la facture en main. Mais le patron est en train de s’échiner contre la porte d’une camionnette qui refuse obstinément de se débloquer jusqu’à ce qu’elle s’ouvre si violemment que l’homme manque d’être jeté à terre. Ce n’est évidemment pas le moment de parler futilités ; je me jure d’obtenir mon papier la semaine suivante. Mais un jour le patron n’est pas là, le suivant il est sous une voiture, un autre en grande discussion avec un client et lorsqu’enfin je réussis à lui parler il m’assure que la facture sera prête dans trois jours d’autant plus que son comptable la lui réclame à cor et à cri ! Les jours, les semaines s’écoulent…
    Je décide que le roman doit avoir une fin, aux premiers jours de l’an 2017 je me présente devant l’atelier, un petit paquet à la main, joliment ficelé par un petit ruban de couleur sombre. Bonjour Monsieur, dis-je, dans ce paquet il y a de très bons chocolats pour vous et votre équipe mais vous ne pourrez y goûter que lorsque je tiendrai ma facture ! Toutes affaires cessantes on s’accoude autour du bureau on refait nos comptes et j’obtiens enfin mon beau papier dont j’envoie séance tenante une copie chez Expertissime. Presque deux ans que je bataille, je pense que la guerre est finie….
    Après un délai de latence raisonnable de cinq semaines je trouve dans ma boîte aux lettres une missive signé du patron d’Expertissime ; décidément cette affaire brûle beaucoup d’énergie, c’est le troisième personnage qui s’occupe de mon dossier. On me précise que le contrôle de géométrie étant ancien, presqu’un an, et que l’angle de chasse avant étant hors norme il faudrait que je fournisse un rapport plus récent. Hors norme ? On se moque de moi ? Le défaut est de deux petites, minuscules, minutes d’angle ! Vous savez ce que c’est une minute d’angle ? C’est un degré divisé par soixante. Regardez sur un rapporteur, c’est tellement petit que ce n’est même pas gradué ! Mais on ne discute pas avec un expert, on s’incline et on obéit. Je retourne donc chez Euromaster pour faire procéder à un nième contrôle de géométrie mais auparavant j’insiste pour savoir si les mécanos appliquent la procédure Peugeot à savoir ‘compresser’ la suspension. Devant l’étonnement du technicien je lui montre la note de l’expert sur laquelle cet impératif est précisé, l’homme ne sait et va donc chercher le chef qui sait, et en effet il sait mais il n’a pas les outils qu’il faut, je lui montre le panonceau de son atelier ‘spécialiste toutes marques’, il hausse les épaules … Je prends donc rendez-vous chez mon concessionnaire Peugeot habituel, à Courtaboeuf, pensant que là, la norme constructeur sera mise en œuvre avec rigueur; lorsque je lis le rapport qui m’est présenté ce n’est plus un défaut de deux minutes d’angle mais dix fois plus, je m’explique avec le chef d’atelier qui me répond que ma voiture est en parfait état et que si on refaisait le contrôle immédiatement on trouverait d’autres chiffres, que les voitures neuves réceptionnées sont rarement dans les normes et bla bla bla et bla bla bla et qu’il veut bien s’expliquer avec mon expert.
    Expert que je visite dans la foulée. On me reçoit très courtoisement. On me dit qu’il n’est pas possible de certifier ce qui n’est pas certifiable. On parle technique, on soliloque sur la difficulté de trouver de bons techniciens, sur le danger des véhicules bidouillés par des charlatans. On m’affirme même que la conformité de la réparation pourrait être contestée non pas que ma voiture soit fragilisée mais au contraire devenue trop solide ; trop rigide parce que les tôles ont été greffées par des soudures de type bouchonnage beaucoup plus résistantes que les soudures d’origine par points. Je garde mon calme, je n’ose préciser que la galvanisation des carrosseries modernes renforce extrêmement les points de soudure, je n’ose avancer que lors du choc pas une seul point de soudure n’a cédé, je n’ose répliquer que si ma voiture était équipée d’un attelage pour caravane son popotin serait encore plus rigide mais tout à fait conforme. On se sépare très dignement, sans certificat de conformité, mais on me console en me certifiant que je peux continuer à rouler, à transporter épouse, enfants et petits-enfants dans une voiture non conforme.

    Je veux que ma voiture sorte de la grisaille de la loi, pas tout à fait hors la loi mais pas tout à fait dans la loi. Lors de ma conversation avec Expertissime on a parlé du professionnalisme des techniciens du garage Loir S.A. à Champlan. Je prends donc rendez-vous et demande à assister au sixième contrôle et réglage de la géométrie de ma très chère petite voiture. Enfin de vrais techniciens qui chargent l’avant et l’arrière au moyen de tares (des bidons d’eau) conformes aux prescriptions du constructeur, des techniciens qui règlent leurs outils bardés de niveaux et de lasers avant de commencer à s’occuper des réglages de la voiture. Miracle ! L’écran de contrôle de toute cette machinerie sophistiquée commence à verdir, un dernier petit réglage et tous les chiffres deviennent verts, ma voiture comme j’en étais certain est totalement conforme, plus que conforme elle est parfaite, cette fois c’est fini !
    Une copie du rapport est immédiatement envoyée à l’expert mais pas de réponse, relances électroniques, relances téléphoniques deux mois plus tard je suis enfin convoqué pour faire procéder à l’ultime contrôle technique dans le centre agréé par le cabinet. Allons y gaiement, je suis sûr de ma Peugeot, zéro défaut garanti, ce n’est pas un troisième CT qui va lui faire peur. Enfin le 12 mai 2017 je reçois, signé de l’expert en chef du cabinet Expertissime, un Rapport de conformité après réparation d’un véhicule économiquement irréparable que je m’empresse d’envoyer à la Préfecture de l’Essonne (Service des Cartes Grises) comme spécifié dans le document que m’avait envoyé, deux ans plus tôt, Monsieur le Ministre de l’Intérieur de la République française et… je ne reçois pas de réponse. Il faut un courrier de relance très courtois pour qu’un mois plus tard les services se réveillent enfin, ils me retournent mon courrier accompagné d’une lettre circulaire précisant que la procédure a changé, qu’il faut se connecter, via le NET, aux services compétents, mais que seuls les professionnels peuvent le faire, donc pas moi mais mon expert, donc re-courrier vers Expertissime.
    Enfin le 27 juin 2017, soit vingt-quatre mois moins onze jours après l’incident, Monsieur le Ministère de l’Intérieur m’avise que : La situation administrative de mon véhicule ne fait apparaître aucune particularité : absence de gage et d’opposition.


    Post-Scriptum
    Ma petite Peugeot a retrouvé toute sa virginité, elle roule par monts et par vaux, elle roule dans la capitale et j’en suis fort aise !
    Cette aventure m’a fait parcourir la France laborieuse, rencontrer des compagnons, des experts, des commerçants de la ville et ceux du NET, des particuliers, des centres de recyclage (casse) et enfin l’Administration. A de rares exceptions je n’ai trouvé qu’accueil courtois, sympathique et même chaleureux. Chacun à son niveau a essayé de rendre le meilleur service possible.

    Je remercie très particulièrement toute l’équipe de ‘La carrosserie Val Auto’ sans laquelle rien n’aurait été possible.

    Je remercie également les techniciens du garage Loir S.A. à Champlan qui ont fait preuve d’un rare professionnalisme.

    Je remercie également le cabinet Expertissime, oui, même lui ! Messieurs les experts vous m’avez beaucoup contrarié, agacé, ennuyé, enquiquiné, oui, vraiment beaucoup, mais je reconnais que vous avez fait votre boulot avec une grande rigueur ; je reconnais que votre rigueur boute les épaves hors de nos routes. Mais attention Messieurs les experts, sans discernement rigueur rime avec rigorisme, harcèlement.

    Monsieur le Ministre de l’Intérieur je ne féliciterai pas vos services. La législation actuelle relative aux voitures accidentées techniquement réparables est aberrante.
    Nous sommes inondés, submergés, de propagande à propos de l’obsolescence programmée et vos services font barrage à la réparation.
    Comment exiger la réparabilité d’un objet si au moindre pépin la Loi fait en sorte que le Citoyen soit mis en demeure de le jeter aux orties.
    Vos services sont intraitables, tatillons, sur la qualité des réparations mais vous acceptez que l’on puisse rouler sans réparer.

    Monsieur le Ministre, certains affirment qu’il est vertueux de détruire les vieux véhicules afin d’assainir le parc. Interrogez n’importe quel scientifique, il sortira facilement de sa calculette la preuve que le bilan énergétique et écologique de la fabrication d’un véhicule, même électrique, versus laisser rouler l’ancienne jusqu’à sa mort est plutôt favorable au laisser vivre.
    Monsieur le Ministre, certains affirment que rajeunir le parc favorise l’emploi en faisant tourner nos usines. Le croyez-vous réellement ? Fabriquer une voiture c’est un fusil à un coup, c’est une fois quelques dizaines d’heures de travail très automatisé alors que l’entretien c’est dix ans de travail, 20 ans et même plus. La fabrication est mondiale et le ‘Fait en France’ sur les routes françaises n’a que tendance à diminuer. Par contre le ‘Réparé en France’ ne peux être délocalisé, il crée beaucoup de travail, régulier, technique et les ateliers irriguent mieux le territoire que les usines. Des PME/PMI entretiennent un savoir-faire précieux de plus en plus rare en France : rectification, alésage, motoriste, système d’injection, électronique et électricité embarquées, sellerie, restauration … et beaucoup d’autres spécialités qui disparaitront si on assassine, pour des slogans, nos automobiles dont le seul tort est d’avoir plus de 10 ans.
     

Partager cette page

  1. Ce site utilise des "témoins de connexion" (cookies) conformes aux textes de l'Union Européenne. Continuer à naviguer sur nos pages vaut acceptation de notre règlement en la matière.
    Rejeter la notification