Rencontres Peugeot-Sport 2006

Discussion dans 'Rencontres Peugeot Sport' démarrée par Leo, 15 Mars 2006.

  1. Leo

    Leo Modérateur

    Inscrit depuis le :
    5 Juin 2004
    Messages :
    27 708
    "J'aime" reçus :
    9
    Rencontres Peugeot-Sport 2006
    Première concentration en Europe en volume

    [​IMG]

    Plus de 700 pilotes, près de 300 voitures répartis dans trois catégories, ces chiffres de la saison 2005 parlent d’eux-mêmes. Alliant convivialité, coût et temps de roulage, les Rencontres Peugeot Sport répondent aux attentes de tous.

    Cette année encore, Coupe 206 Sprint et Course Relais 206 disputées au volant de 206 S16 proches de la série puis Trophée Pirelli mixant Coupe 206CC (1600cc) et Coupe Hommell, repartent en campagne à l’occasion de six meetings entièrement orchestrés par Peugeot Sport.

    2006 s’annonce un excellent crû avec sans aucun doute de nouveaux records d’affluence. En effet, la Course Relais 206 vivra une grande année en renouant avec ses origines du Simca Racing Team, une manche de 24 Heures revenant à l’ordre du jour. Au programme également trois courses de 3 heures, deux de 6 heures lors des escapades à l’étranger. Même les pilotes professionnels aperçus ces dernières années y prennent goût !

    Enfin, les traditionnels défilés et expositions de voitures historiques sont reconduits avec concours de beauté et prix spécial du jury à la clef.

    Deux nouveautés en 2006 :
    - Une course de 24 Heures est organisée à Magny-Cours
    - Les Rencontres s’expatrient. Au programme depuis cinq ans, Spa reste toujours un moment fort et sera cette année complété par l’Espagne avec un meeting en juin sur le tracé d’Albacete où l’intégralité des formules de promotion Peugeot Sport en circuit seront représentées.

    Calendrier 2006 :
    1-2 avril : Val de Vienne (3 heures)
    12-14 mai : Magny-Cours (24 heures)
    17-18 juin : Albacete (6 heures)
    22-23 juillet : Spa (6 heures)
    16-17 Septembre : Nogaro (3 heures)
    14-15 Octobre : Ledenon (3 heures)

    Communiqués de presse
    Peugeot-Sport
     
  2. Leo

    Leo Modérateur

    Inscrit depuis le :
    5 Juin 2004
    Messages :
    27 708
    "J'aime" reçus :
    9
    Rencontres Peugeot-Sport 2006
    S2 Racing

    [​IMG]
    La 206 S16 du team S2 Racing lors des essais RPS 2006 à Magny-Cours

    J'ai trouvé un site sympa sur le net : celui de l'association S2 Racing. :bien:
    Cette asso a pour but de promouvoir le sport auto, dont les Rencontres Peugeot-Sport. Cela en partenariat avec un établissement scolaire pour aider les jeunes à rentrer dans le milieu de la course automobile.

    C'est une belle initiative qui mérite d'être soulignée. :chinois:

    Les pilotes 2006 sont :
    - Stephane LEMEE
    - Stephane POULARD
    - Jérôme THIERY

    Plein d'infos concernant les RPS sur : http://s2racing.free.fr/
     
  3. Thomas

    Thomas Dieu, tout simplement

    Inscrit depuis le :
    23 Octobre 2002
    Messages :
    50 092
    "J'aime" reçus :
    67
    Premières compétitions ce week-end apparemment à val de Vienne !!! :yaisse:

    http://www.ffsa.org
     
  4. Leo

    Leo Modérateur

    Inscrit depuis le :
    5 Juin 2004
    Messages :
    27 708
    "J'aime" reçus :
    9
    Encore un peu de patience Thomas : c'est le week-end prochain que débuteront les Rencontres Peugeot-Sport sur le circuit du Val de Vienne... ;)
     
  5. Thomas

    Thomas Dieu, tout simplement

    Inscrit depuis le :
    23 Octobre 2002
    Messages :
    50 092
    "J'aime" reçus :
    67
    :oups:

    C'est vrai je me suis rendu compte que c'était un peu tôt... :/
     
  6. Leo

    Leo Modérateur

    Inscrit depuis le :
    5 Juin 2004
    Messages :
    27 708
    "J'aime" reçus :
    9
    Rencontres Peugeot-Sport 2006
    Coup d'envoi dans la Vienne

    C’est désormais une coutume, les Rencontres Peugeot Sport entament leur campagne sur le circuit du Val de Vienne. De nombreux défis sont au programme de cette saison 2006 et toujours un réel engouement avec, cette année encore, des grilles de départ au complet, des pilotes venus de tous horizons, un plaisir de pilotage non dissimulé et toujours un objectif commun : gagner. Show en perspective, 2006 s’annonce exceptionnel !

    « Comment ne pas se réjouir. Tout d’abord nous avons un calendrier fantastique avec notamment l’organisation d’un événement exceptionnel : une course de 24 Heures à Magny-Cours en mai. Nous renouons avec l’histoire du SRT ! Puis, nous amenons nos concurrents par deux fois à l’étranger : Spa comme de coutume, puis nouveauté cette année, Albacete en Espagne. Malgré ces deux défis qui augmentent les coûts pour les pilotes, le nombre d’inscrits ne faiblit pas ! Au contraire, nous avons créé des listes d’attente » reconnaît Patrick Gilet, organisateur des Rencontres Peugeot Sport.

    Les Rencontres Peugeot Sport se portent bien et affichent toujours le label de première concentration en Europe en terme de volume. Coupe 206 Sprint, Course Relais 206, Trophée Pirelli, F3 Classic et exposition, défilé et concours de beauté pour des véhicules d’exception et de collection, voilà une bien belle affiche pour ce lancement qui donnera le ton des cinq meetings suivants.

    Course relais 2006 : l’événement
    « Aujourd’hui, les pilotes veulent rouler beaucoup et à moindre coût » poursuit Patrick Gilet. La Course Relais 206 répond à ces attentes à en croire le nombre de voitures inscrites. En 2006, le chiffre de 150 devrait être atteint une nouvelle fois. Au Val de Vienne, ce seront cent trente 206 S16 de série qui assiègeront le tracé. Deux consolantes seront organisées en plus de la course comptant pour le championnat. Toutes seront d’une durée de trois heures avec changement de pilote toutes les 35 minutes. Les principaux animateurs de la saison passée reviennent rivaliser à commencer par les champions des deux dernières éditions : Arnaud et Olivier Gomez du Club de Nîmes et leur premier dauphin, le club du Mans avec les redoutables Jean-Marie Clairet et André Bourdon. La course au titre devrait cette saison opposer également le Club de Poissy (Delort-Allot) victorieux dans la Vienne l’an passé ou encore Bordeaux qui mise beaucoup sur la fougue des frères Rambeaud, Julien et Johan.
    Parmi les outsiders, Manosque et son incontournable Etienne Passani ont fait appel à l’expérimenté Ludovic Bellinato pour cette ouverture alors que Romuald Jolivière a retrouvé son « copain » Gérald Fontanel sous la bannière de Clermont-Ferrand. Son ancien équipier, Nicolas Buzeau a quant à lui fait appel à Timothée Ghislain, de retour à la compétition, tous deux inscrits au Club de La Réunion « 2 ».

    Citons aussi le Club de Brie Cte Robert (Morizet-Nougaret-Blanc), celui de Melun (Hamiche-Touzery-Zangarelli) dont la régularité n’est plus à prouver ou les inséparables Guy Counil-Jean-Yves Requin (Club Albi).

    Parmi les engagés, un équipage 100% féminin veut damer le pion aux garçons : Bénédicte Geyer (lauréate Rallye Jeunes 2005), Aurélie Mazet et Sandrine Moisan (Club Bergerac 2). Elles ont de grandes ambitions au même titre que les équipages 100% lionceaux (pilotes de moins de 21 ans). On en compte deux cette année : Brie Cte Robert 3 (Yannick Blanc-Benoît Castagné-Arthur Nougaret) et Paris 2 (Sébastien, Gino et Giani Sciabbarrasi). Leurs noms en dit long sur le potentiel, reste à chacun à se faire un prénom ! Parmi quelques têtes connues du milieu, notons la présence de Jean-luc Pailler, multiple champion de rallycross (La Réunion 4).

    Côté Sites de Production du Groupe PSA, Mulhouse, Aulnay et le Pôle Tertiaire de Poissy veulent faire briller leur centre.

    Coupe 206 Sprint : reset !
    « Nous sommes au complet et je suis étonné du renouvellement de pilotes. Plus de la moitié des inscrits sont des nouveaux. Ce sera donc un championnat très ouvert d’autant que les champions scratch et lionceaux ne sont plus acceptés » explique Patrick Gilet.

    51… c’est le nombre maximum d’engagés… chiffre atteint il y a plus d’un mois ! Le renouvellement est évident, néanmoins une hiérarchie peut être établie parmi les « anciens ». Johan Rambeaud, vice-champion 2005 ou Nicolas Milan, champion Trophée Pirelli, semblent sortir du lot. Mais comment ne pas s’attarder sur les noms de David Pouget, Eric Coppens, Yannick Péchard, Mickaël Carrée, Nicolas Buzeau ou Thomas Peyr ? Tous ont déjà fait parler d’eux. Leurs confrontations athlétiques ont souvent été remarquées ! C’est le charme de cette discipline si appréciée du public. Deux manches « sprint » de 14 tours sont prévues au Val de Vienne. Animation assurée d’autant que ce sera l’occasion de découvrir les forces vives de cette cuvée parmi les nouveaux arrivants.

    L’autre grand match à suivre se situera du côté des pilotes lionceaux (-21 ans) dont le meilleur d’entre eux est récompensé – comme le champion scratch – par un kit de Peugeot 206 RCC pour accéder à l’échelon supérieur. Ils seront au nombre de 10 avec en tête d’affiche Marc Guillot, Aurélien Comte, Anthony Frosio et Morgan Riche, déjà formés à la voiture. Mais là aussi, les « petits » nouveaux restent à découvrir.

    Le plus jeune de cette discipline, Aurélien Comte a 17 ans… le plus ancien, André Lechat, 73 ! Enfin, deux féminines se disputeront les honneurs : Laetitia Tortelier, présente l’an passé et Rosine Chauffour.

    Trophée Pirelli : acte II
    Là aussi le plateau n’a pas été long à se remplir. Institué la saison dernière, ce « mixage » de 206CC et de voitures Hommell est électrique. En 2005, les batailles furent somptueuses. Le suspens n’a pas duré avec la victoire écrasante de Nicolas Milan au volant d’une lionne, alors qu’en Hommell, il fallut attendre l’ultime épreuve. Déjà auréolé de quatre couronnes, Marcel Sciabbarrasi en coiffait une 5e. Jamais rassasié, ce champion remet son titre en jeu face à son grand rival, Patrick Fessler. Mais Guy James, Mario et José Martins ou Cyril Barbey seront aussi de la partie.

    Côté 206CC, Milan tire sa révérence et une page de l’histoire des Rencontres devrait se rouvrir avec un duel attendu entre Bruno Courtois et Ludovic Bellinato, tous deux duettistes de choc à l’époque de la Coupe 306 ! Alexandre Albouy, Gabin Paganini ou Hervé Roger oseront-ils se frotter au duo ?
    L’enjeu est de taille avec là aussi un kit de 206 RCC offert et des pneumatiques Pirelli.

    Communiqué de presse Peugeot Sport
     
  7. Leo

    Leo Modérateur

    Inscrit depuis le :
    5 Juin 2004
    Messages :
    27 708
    "J'aime" reçus :
    9
    Val de Vienne
    Programme

    Vendredi 31 mars
    08 H 00 - 08 H 45 : Essais privés Course Relais 206 - Série 1 séance 1 (45 mn)
    08 H 55 - 09 H 40 : Essais privés Course Relais 206 - Série 2 séance 2 (45 mn)
    09 H 50 - 10 H 35 : Essais privés Course Relais 206 - Série 3 séance 3 (45 mn)
    10 H 45 - 11 H 10 : Essais privés Coupe 206 Sprint séance 4 (25 mn)
    11 H 20 - 11 H 45 : Essais privés Coupes Hommell & 206 CC «Trophée PIRELLI » séance 5 (25 mn)
    11 H 55 - 12 H 20 : Essais privés F3 Classic séance 6 (25 mn)
    13 H 30 - 14 H 15 : Essais privés Course Relais 206 - Série 1 séance 7 (45 mn)
    14 H 25 - 15 H 10 : Essais privés Course Relais 206 - Série 2 séance 8 (45 mn)
    15 H 20 - 16 H 05 : Essais privés Course Relais 206 - Série 3 séance 9 (45 mn)
    16 H 15 - 16 H 40 : Essais privés Coupe 206 Sprint séance 10 (25 mn)
    16 H 50 - 17 H 15 : Essais privés Coupes Hommell & 206 CC «Trophée PIRELLI » séance 11 (25 mn)
    17 H 25 - 17 H 50 : Essais privés F3 Classic séance 12 (25 mn)

    Samedi 01 avril
    08 H 00 - 08 H 50 : Essais qualificatifs Coupe 206 Sprint (20’+10’+20’ = 50 mn)
    09 H 00 - 09 H 50 : Essais qualificatifs Coupes Hommell & 206 CC «Trophée PIRELLI » (20’+10’+20’ = 50mn)
    10 H 00 - 10 H 45 : Essais qualificatifs - Série 1 Course Relais 206 (45 mn)
    10 H 55 - 11 H 40 : Essais qualificatifs - Série 2 Course Relais 206 (45 mn)
    11 H 50 - 12 H 35 : Essais qualificatifs - Série 3 Course Relais 206 (45 mn)
    12 H 50 - 13 H 20 : Baptêmes de piste V.I.P.
    13 H 35 - 14 H 05 : Essais qualificatifs F3 Classic (30 mn)
    14 H 15 - 14 H 45 : 1ère Course Coupe 206 Sprint (14 tours)
    15 H 00 - 15 H 30 : 1ère Course Coupes Hommell & 206 CC «Trophée PIRELLI » (14 tours)
    15 H 45 - 18 H 45 : Course C Course Relais 206 (3 heures)

    Dimanche 02 avril
    08 H 00 - 11 H 00 : Course B Course Relais 206 (3 heures)
    11 H 15 - 11 H 45 : Course F3 Classic (18 tours)
    12 H 00 - 12 H 30 : 2ème Course Coupe 206 Sprint (14 tours)
    12 H 45 - 13 H 30 : Essais privés des Véhicules Historiques et Voitures de collection.
    13 H 45 - 14 H 15 : 2ème Course Coupes Hommell & 206 CC «Trophée PIRELLI » (14 tours)
    14 H 30 - 15 H 00 : Course F3 Classic (18 tours)
    15 H 15 - 18 H 15 : Course A Course Relais 206 (3 heures)
    18 H 30 - 19 H 00 : Tour d’honneur des Véhicules Historiques et Voitures de collection.

    Beau programme en perspective !!! :bien:
    Et je vous rappelle que l'accès est gratuit pour le public... :oui:
    N'hésitez pas à vous y rendre si vous habitez dans le coin. C'est du spectacle assuré ! :p
     
  8. Thomas

    Thomas Dieu, tout simplement

    Inscrit depuis le :
    23 Octobre 2002
    Messages :
    50 092
    "J'aime" reçus :
    67
    Tu ne saurais pas ou l'on peut trouver la liste complète des engagés par hasard, Léo ?? :confused:
     
  9. Leo

    Leo Modérateur

    Inscrit depuis le :
    5 Juin 2004
    Messages :
    27 708
    "J'aime" reçus :
    9
    Malheureusement non... :cry:
    Les infos sont rares concernant les Rencontres : Peugeot est toujours aussi doué pour la communication... :/
     
  10. Thomas

    Thomas Dieu, tout simplement

    Inscrit depuis le :
    23 Octobre 2002
    Messages :
    50 092
    "J'aime" reçus :
    67
    Normalement le site de la FFSA suit l'évènement, mais là, rien, quedalle!!! :mouai:
     
  11. Leo

    Leo Modérateur

    Inscrit depuis le :
    5 Juin 2004
    Messages :
    27 708
    "J'aime" reçus :
    9
    J'ai beau chercher partout (ou presque...) sur le net, je ne trouve RIEN concernant le premier meeting des Rencontres Peugeot-Sport qui se déroulent ce week-end, je le rappelle, sur le circuit du Val de Vienne... :cry:

    Là, franchement, je dis bravo Peugeot pour la promo de ses évènements compétition-clients !!! :evil:

    Autant, il y en a qui en font des tonnes avec trois fois rien (je ne citerais aucune marque... :D ), autant il y en a qui font rien alors qu'il y aurait pourtant matière à promouvoir la marque, les voitures, les pilotes, etc... lors de courses longues distances... C'est à n'y rien comprendre... :mouai:
     
  12. Thomas

    Thomas Dieu, tout simplement

    Inscrit depuis le :
    23 Octobre 2002
    Messages :
    50 092
    "J'aime" reçus :
    67
    Si tu vas jeter un coup d'oeil sur le calendrier du site Peugeot-sport, tu verras que c'est le week-end prochain(10 avril) et non celui-ci que ça se déroule!! :oups:
     
  13. Leo

    Leo Modérateur

    Inscrit depuis le :
    5 Juin 2004
    Messages :
    27 708
    "J'aime" reçus :
    9
    :voyons: Alors là, je n'y comprends plus rien... :mouai:
    Pour moi, c'est bien ce week-end, j'ai relu le communiqué officiel dans lequel était publié le calendrier, et c'est bien les 01 et 02 avril...
    Tu es sûr que ce n'est pas le calendrier 2005 que tu as lu sur le site Peugeot : ça ne m'étonnerait pas de leur part, et le meeting du Val de Vienne était une semaine plus tard... :rolleyes:
     
  14. Thomas

    Thomas Dieu, tout simplement

    Inscrit depuis le :
    23 Octobre 2002
    Messages :
    50 092
    "J'aime" reçus :
    67
    Tu avais raison Léo!!!!
    Je viens de trouver le compte-rendu sur le site de la FFSA... :/

    Dégoûté qu'il n'y ait pas eu le direct!!! :mad:
     
  15. Leo

    Leo Modérateur

    Inscrit depuis le :
    5 Juin 2004
    Messages :
    27 708
    "J'aime" reçus :
    9
    Val de Vienne
    Bilan

    [​IMG]

    La tradition est respectée dans les Rencontres Peugeot Sport avec un lancement dans la Vienne, toujours accueilli par un grand nombre de concurrents et de voitures, le tout agrémenté de quelques surprises de début de saison à commencer par le forfait, avant même les départs, de certains grands favoris. La nouvelle vague de pilotes promet un grand crû 2006.

    Coupe 206 Sprint : Une relève assurée
    Base de la pyramide de la filière Peugeot Sport, la Coupe 206 Sprint accueille chaque année un nombre grandissant de jeunes pilotes. Ils n’ont pas l’âge du permis de conduire pour certains mais affichent des palmarès qui pourraient faire blêmir des plus anciens ! Dix lionceaux (-21 ans) se présentaient au départ dont le plus jeune Aurélien Comte (17 ans) crédité des deux pole positions. Pas beaucoup plus vieux, le tarnais David Pouget s’installait à ses côtés sur la grille de départ du samedi privée du grand favori de cette édition Johan Rambeaud (vice-champion 2005 derrière Clairet), victime d’un accrochage en essai. Plus prompt au lancement, Pouget dominait Comte jusqu’au 10e passage où le « gamin » regagnait les stands suite à une surchauffe moteur. En cavalier seul, Pouget décrochait sa première victoire en sport automobile devant le lionceau, Marc Guillot, parti 8e place sur la grille. Il lui a fallu de la patience pour se défaire des Thomas Peyr, Morgan Riche également étonnant lionceau, mais aussi du champion du Trophée Pirelli 2005 : Nicolas Milan. Déçu de sa 5e place, ce favori se rachetait une conduite le lendemain en remportant la manche dominicale sans aucune résistance de la concurrence. A l’affût, David Pouget ne put compter sur la moindre erreur du leader. « Pour la première fois depuis mes débuts en sport auto il y a six ans, je pointe en tête d’un championnat. Je suis ravi de ce classement et de ces deux podiums ». 6e au départ, Eric Coppens complétait l’affiche du dimanche face au duettistes Peyr et Comte. Ce dernier, meilleur lionceau de cette manche, a offert un festival. Il ne profitait pas de sa pole en partant à la faute dès le départ et remontait sans relâche ses adversaires pour terminer 5e et meilleur lionceau.

    Classements Coupe 206 Sprint

    Course 1
    1.D. Pouget, 14t. en 30’26’’023 (moy : 103,696 km/h)
    2. M. Guillot (1er lionceau) à 5’’749
    3. T. Peyr à 7’’291
    4. M. Riche (L) à 8’’995
    5. N. Milan à 9’’742
    6. E. Coppens à 10’’282
    7. E. Castan à 15’’801
    8. B. Lacour à 19’’108
    9. F. Urban à 16’’741
    10. T. Clay (L) à 20’’352, etc.
    MT : T. Peyr, 2’09’’870 (moy : 104,144 km/h)

    Course 2
    1. N. Milan, 13t. en 31’32’’135 (moy : 92,925 km/h)
    2. D. Pouget à 8’’979
    3. E. Coppens à 12’’060
    4. T. Peyr à 23’’282
    5. A. Comte à 25’’969 (1er lionceau)
    6. F. Urban à 26’’376
    7. M. Riche (L) à 26’’737
    8. Y. Dusserre à 29’’457
    9. F. Hainaud à 31’’050
    10. B. Latour à 34’’382, etc.
    MT : N. Milan, 2’24’’117 (moy: 93,848 km/h)

    Championnat : 1. D. Pouget, 57 pts – 2. N. Milan, 51 – 3. T. Peyr, 47 – 4. E. Coppens, 42 – 5. M. Riche, 38 – 6. M. Guillot, 36 – 7. F. Urban, 30 – 8. A. Comte, 26 – 9. B. Lacour, 24 – 10. Castan, 20, etc.

    Course Relais 206 : Poissy rime avec tactique !
    En 2005, l’équipe de Poissy engagée par le Site de Production créait la surprise en s’imposant grâce à une tactique « osée » sous le régime du safety-car. Cette année, désormais sous la bannière du Club de Poissy, Sébastien Allot et son nouvel équipier Mickaël Carrée ont adopté un fin stratagème pour déjouer les plans de leurs adversaires ! Les champions nîmois (Arnaud et Olivier Gomez) et le Club de Villefranche, crédité de la pole (Morat-Coquard) s’en souviendront longtemps. En explication pour la victoire, ils laissaient Poissy se mêler à leur duel et tentaient à 30 minutes de l’arrivée un pari avec la nouvelle réglementation fédérale en matière de safety-car. Mauvaise pioche pour Nîmes et Villefranche qui chutaient aux 25e et 26e places finales. Ils ne furent pas les seuls dans ce cas, plusieurs autres clubs ayant perdu gros dans leur interprétation. De son côté, Poissy gérait sa fin de course au grand bonheur de Mickaël Carrée qui remportait sa première course en sport automobile. Tactique et rapidité ont rythmé leur effort récompensé à sa juste valeur.

    Derrière, les outsiders se succédaient. Tout d’abord, La Réunion 2 (Buzeau-Ghislain) qui abandonnait. Même sanction pour Poissy 5 (Giraud-Paternoster) qui venait de décrocher le meilleur tour en course ou pour Melun (Touzery-Hamiche-Zangarelli) trahi par la boîte de vitesses. Les marches du podium restantes revenaient ainsi à Paris 4 (Benoît et Norbert Bailly) et Toulouse (Piagno-Cousserand) qui ont offert une magnifique fin de course. Champagnole (Mathis-Philibert-Sivignon) et Clermont-Ferrand (Jolivière-Fontanel) complétaient ce premier top cinq de la saison.
    A noter l’absence des favoris du Club du Mans (Bourdon-Clairet), vice-champion l’an passé, qui ont promis leur revanche à Magny-Cours à l’occasion de la manche inédite de 24 Heures.

    Classements Course Relais 206

    Course 1
    1. Club Poissy, 77t en 3h01’36’’674 (moy : 95,574 km/h)
    2. Club Paris 4 à 4’’427
    3. Club Toulouse à 7’’311
    4. Club Champagnole à 10’’872
    5. Club Clermont-Ferrand à 26’’728
    6. Club Toulouse 2 à 27’’457
    7. Club Bergerac 5 à 30’’175
    8. Club Besançon à 37’’192
    9. Club Strasbourg à 38’’882
    10. Club Manosque 4 à 39’’888
    MT : Club Poissy 5, 2’10’’111 (moy: 103,951 km/h)

    Championnat
    1. Club Poissy, 50 pts – 2. Paris 4, 47 – 3. Toulouse, 44 – 4. Champagnole, 42 – 5. Clermont-Ferrand, 40 – 6. Toulouse 2, 38 – 7. Bergerac 5, 36 – 8. Besançon, 34 – 9. Strasbourg, 32 – 10. Manosque 4, 30, etc.

    Trophée Pirelli : Courtois et James maîtres du jeu.
    Pour la deuxième année consécutive, les Hommell et 206 CC ont fait bon ménage. Dans le clan des lionnes, on s’attendait à un match entre deux anciens rivaux de la Coupe 306 : Bruno Courtois et Ludovic Bellinato. Pas prêt, ce dernier déclarait forfait laissant Bruno Courtois renouer avec la première marche du podium. Du côté des Hommell, le champion sortant, Marcel Sciabbarrasi remet son titre en jeu mais cette fois au volant d’une Barquette. Difficile donc de rivaliser avec les RS2 dont celle d’un Guy James des grands jours.
    Le samedi, quatre 206CC monopolisaient les avant-postes avec Hervé Roger en chef de file devant Rueflin, Courtois et Albouy. La première Hommell, James pointait au 5e rang. Au départ Roger et Courtois faussaient compagnie à la meute et se livraient un beau combat avant que Courtois n’y mette un terme à la mi-course. Derrière ce duo, James tirait son épingle du jeu et bataillait pour la troisième marche du podium avec Rueflin qui ne parvint jamais à trouver l’ouverture. Fessler terminait au 5e rang, synonyme de deuxième place des Hommell devant Sciabbarrasi auteur d’une faute. Le dimanche, le jeune Rueflin ne put conserver longtemps l’avantage de sa pole face à Roger soucieux de prendre sa revanche. Rapidement, il abandonnait laissant une nouvelle fois Courtois parti 5e, s’installer en tête. Au contraire de la veille Courtois eut du fil à retordre avec des adversaires pressants tels que Rueflin et Albouy. Ce classement restait inchangé jusqu’au damier. Esseulé au 4e rang, James s’assurait la victoire en Hommell devant Sciabbarrasi et Corduan venu à bout de José Martins.

    Classements Trophée Pirelli

    Course 1
    1. B. Courtois (CC), 14t. en 29’26’’369 (moy : 107,198 km/h)
    2. H. Roger (CC) à 2’’466
    3. G. James (H) à 4’’044
    4. J. Rueflin (CC) à 4’’044
    5. P. Fessler (H) à 8’’446
    6. M. Sciabbarrasi (H) à 17’’693
    7. M. Martins (H) à 31’’716
    8. J.C. Thévenet (H) à 33’’481
    9. R. Hofman (CC) à 33’’878
    10. G. Paganini (CC) à 41’’268
    MT : P. Fessler (H), 2’05’’856 (moy : 107,465 km/h)

    Course 2
    1. B. Courtois (CC), 14t. en 30’16’’631 (moy : 104,232 km/h)
    2. J. Rueflin (CC) à 0’’660
    3. A. Albouy (CC) à 1’’280
    4. G. James (H) à 15’’185
    5. M. Sciabbarrasi (H) à 17’’942
    6. G. Paganini (CC) à 26’’724
    7. P. Corduan H) à 44’’759
    8. J. Martins (H) à 45’’613
    9. M. Martins (H) à 45’’797
    10. C. Barbey (H) à 46’’624, etc.
    MT : B. Courtois, 2’06’’467 (moy: 106,946 km/h)

    Championnat :
    Hommell : 1. G. James, 100 – 2. M. Sciabbarrasi, 91 – 3. M. Martins, 82, etc.
    206CC : 1. B. Courtois, 60 pts – 2. J. Rueflin, 51 – 3. G. Paganini, 42, etc.

    Communiqué de presse
    Peugeot Sport
     
  16. Leo

    Leo Modérateur

    Inscrit depuis le :
    5 Juin 2004
    Messages :
    27 708
    "J'aime" reçus :
    9
  17. Thomas

    Thomas Dieu, tout simplement

    Inscrit depuis le :
    23 Octobre 2002
    Messages :
    50 092
    "J'aime" reçus :
    67
    Finalement la liste complète des engagés était disponible sur http://www.peugeot-sport.fr !!! :mouai:

    Et la FFSA n'a pas jugé utile de l'afficher sur son site pas plus que les résultats en presque direct ??? :mad: :rolleyes:
     
  18. Leo

    Leo Modérateur

    Inscrit depuis le :
    5 Juin 2004
    Messages :
    27 708
    "J'aime" reçus :
    9
    Rencontres Peugeot-Sport 2006
    Louens Sport

    [​IMG]

    Je viens de découvrir le site d'une petite équipe qui court dans les RPS sur lequel on peut trouver quelques infos sur les Rencontres... :oui:
    On peut notamment y trouver des photos du dernier meeting au Val de Vienne. :oui:

    Ambiance de paddock :

    [​IMG] [​IMG] [​IMG]

    Plus d'infos et de photos sur : http://louens.sport.free.fr/
     
  19. vroom

    vroom Membre

    Inscrit depuis le :
    18 Février 2004
    Messages :
    7
    "J'aime" reçus :
    0
    Leo,
    Moi je la préfère comme ça cette 206 RPS !
    En tout cas, merci pour le message que je viens de découvrir.. très sympa :oui: :bien:
    [​IMG]
     
  20. Leo

    Leo Modérateur

    Inscrit depuis le :
    5 Juin 2004
    Messages :
    27 708
    "J'aime" reçus :
    9
    Magny-Cours
    13-14 mai

    L'évènement de cette deuxième manche 2006 des Rencontres Peugeot Sport est évidemment l'épreuve de 24 heures dans le cadre des courses relais, et dont le compte-rendu est à lire par ailleurs : http://www.forum-peugeot.com/cat138-24-heures-du-lion-magny-cours-25137-0.html

    Coupe 206 Sprint : Milan le sous-marin !
    Exceptionnellement d’une durée d’une heure, cette troisième course de la saison a été d’une rare intensité. Alors que les regards se tournaient vers Pouget, leader du championnat, Rambeaud de retour après ses déboires dans la Vienne ou Comte en quête de revanche, c’est Urban qui volait la vedette aux essais en décrochant la pole devant Peyr. Mais sur une piste plus que détrempée, les « poissons dans l’eau » ont sorti le grand jeu. Yann Dusserre, Nicolas Milan et Nicolas Buzeau respectivement 11e, 16e et 19e sur la grille ont fait les sous-marins !

    Alors aux commandes avec un léger avantage, Peyr commettait une faute dans la 6e boucle faisant les affaires de Rambeaud qui prenait la tête. Celui-ci cru un instant être débarrassé de ses poursuivants Péchard, Milan, Peyr et Dusserre mais c’était sans compter sur l’aisance de Milan qui débordait tous ses adversaires pour venir titiller l’arrière de Rambeaud à quelques tours du damier. Milan n’en fit qu’une bouchée et empochait son 2e succès de la saison, devenant ainsi le nouveau leader de la discipline. Que ce soit en Coupe 206 Sprint ou en Coupe 206 RCC (Super Série), ce lot et garonnais semble intouchable. Rambeaud se contentait de la 2e marche de podium devant Péchard qui eut raison de Dusserre et Peyr dans les deux derniers tours. Buzeau terminait esseulé au 6e rang devant le premier lionceau Guillot qui a longtemps croisé le fer avec Comte, pénalisé à l’arrivée pour non respect d’un « drive through ».

    Classements Coupe 206 Sprint
    1- N. Milan, 24t. en 1h01’16’’463 (moy : 103,662 km/h) :bien: :ivre:
    2- J. Rambeaud à 1’’718
    3- Y. Péchard à 22’’286
    4- Y. Dusserre à 22’’601
    5- Y. Peyr à 23’’726
    6- N. Buzeau à 29’’001
    7- M. Guillot (1er lionceau) à 45’’486
    8- A. De Crépy à 46’’314
    9- Castan-Castan à 48’’466
    10- B. Latour à 55’’860
    etc...

    MT : Y. Dusserre, 2’31’’835 (moy : 104,584 km/h).

    Trophée Pirelli : un festival
    Quintuple vainqueur de la Coupe Hommell, Marcel Sciabbarrasi n’est jamais à bout de nouveaux défis. Cette année, il multiplie les casquettes. Préparateur dans les Rencontres et en 206 RCC auprès de jeunes pilotes, il coiffe aussi le casque en RC CUP et en Coupe Hommell. Dans cette dernière, il a opté pour une Barquette. Osé face aux RS2 plus puissantes ! Dans des conditions de pluie, le francilien a démontré une nouvelle fois son talent en offrant une belle démonstration de pilotage. Après l’accrochage au départ entre les Hommell du poleman James et Thévenet, la course s’annonçait limpide avec Rueflin (206CC) parti en première ligne, Fessler, Sciabbarrasi, Mario Martins et Gremmel dans le top cinq. Mais il n’en fut rien. Sciabbarrasi s’emparait de la tête de course dans la 5e boucle et caracolait au sommet sans réelle concurrence. Le champion sortant de la Hommell, Fessler commettait des fautes et ne put se contenter au final que de la 5e place (2e Hommell). Le phénomène de cette course se nommait Hervé Roger. 34e chrono après des problèmes techniques en essais sur sa 206CC, il offrait un récital de dépassements signant à chacun de ses passages le meilleur tour. Au terme de l’heure de course, il pointait à deux secondes de Sciabbarrasi. Rueflin complétait le podium devant Gremmel (3e 206CC). José Martins terminait 3e des Hommell grâce à sa 7e place finale.

    Classements Trophée Pirelli
    1- M. Sciabbarrasi (H), 24t. en 1h01’28’’394 (moy : 103,326 km/h) :bien: :ivre:
    2- H. Roger (CC) à 2’’498
    3- J. Rueflin (CC) à 7’’551
    4- L. Gremmel (CC) à 11’’074
    5- P. Fessler (H) à 43’’170
    6- B. Courtois (CC) à 1’15’’596
    7- J. Martins (H) à 1’38’’748
    8- P. Corduan (H) à 1’47’’045
    9- G. Paganini (CC) à 1’48’’274
    10- G. Ferre (CC) à 1t.
    etc...

    MT : H. Roger, 2’28’’688 (moy : 106,798 km/h).

    Communiqué de presse Peugeot Sport
     
  21. Leo

    Leo Modérateur

    Inscrit depuis le :
    5 Juin 2004
    Messages :
    27 708
    "J'aime" reçus :
    9
    Classements des Rencontres Peugeot-Sport 2006
    Après Magny-Cours

    Course Relais 206

    1- Champagnole 130 pts
    =- Bergerac “5” 130
    3- Clermont-Ferrand 124
    4- Brie Cte Robert 108
    5- La Réunion “3” 107
    6- Paris “4” 103
    7- Albi 93
    8- La Reunion “2” 85
    9- Nîmes “5” 81
    10- Mulhouse 69

    Coupe 206 Sprint

    1- N. Milan 96 pts
    2- T. Peyr 77
    3- D. Pouget 63
    4- M. Guillot 60
    5- Y. Dusserre 53,5
    6- E. Coppens 48
    7- F. Urban 44,5
    8- Y. Péchard 44
    =- M. Riche 44
    10- J. Rambeaud 43,5

    Trophée Pirelli

    Coupe 206 CC
    1- B. Courtois 93 pts
    2- J. Rueflin 91,5
    3- H. Roger 76
    etc...

    Coupe Hommell
    1- M. Sciabbarrasi 166 pts
    2- J. Martins 146
    3- P. Corduan 143
    etc...
     
  22. Leo

    Leo Modérateur

    Inscrit depuis le :
    5 Juin 2004
    Messages :
    27 708
    "J'aime" reçus :
    9
    Rencontres Peugeot Sport 2006 : Albacete
    Peugeot Sport en fête en Espagne

    Après la réussite l’an passé à Spa, la compétition clients de Peugeot Sport réunit de nouveau l’intégralité de ses formules de promotion en circuit, cette fois en Espagne sur le tracé d’Albacète, avant de retrouver en juillet le circuit belge.

    Une grande fête « exotique » placée sous le signe du lion avec des disciplines variées : les Rencontres Peugeot Sport composées de la Coupe 206 Sprint, la Course Relais 206 et le Trophée Pirelli, ainsi que les deux Coupes de Marque : Peugeot RC CUP et Coupe 206 RCC. Le meeting espagnol totalement orchestré par Peugeot Sport avec l’implication de sa filiale nationale rassemblera près de 500 pilotes au sein de cinq disciplines différentes.

    Course 206 Relais
    Depuis le début du championnat au Val de Vienne, les grands favoris affichent grise mine, que ce soit Nîmes (frères Gomez), Le Mans (Bourdon-Clairet) ou autres Melun (Hamiche-Zangarelli). Manque de réussite et donc de régularité, il leur sera quasi impossible de rattraper le retard en points. Néanmoins rien n’est jamais joué et la roue peut tourner. Seul Le Mans a d’ores et déjà déclaré forfait.

    A ce jour, sans faire de bruit et de tapage le Club de Champagnole (Mathis-Philibert-Sivignon) a assuré une régularité et une tactique de course sans faille au point de s’imposer co-leader de la discipline avant Albacète. Un podium est à mettre à son actif… mais un podium à fort coefficient lors des 24 Heures de Magny-Cours. Champagnole cohabite donc au sommet de la hiérarchie avec le Club de Bergerac « 5 » (Robot-Guillot-Thévenot), lui aussi très surprenant cette saison et lui aussi sur le podium nivernais. Pour espérer être bien classés, les clubs devaient miser gros sur Magny-Cours et ses 24 Heures fortement récompensés en points. Les cinq premiers du classement général l’ont bien ressenti puisqu’ils forment également le top cinq de la course de Magny-Cours, à commencer par La Réunion « 3 » (Casas-Servol-Latour), vainqueur.

    Albacète est une toute autre affaire avec cette fois une endurance de 6 heures au programme, et une consolante également de six heures. Chaque club a eu tout juste un mois pour panser les petites berlines et travailler les tactiques en n’omettant pas de prendre en compte le facteur chaleur.
    A la mi-saison, les écarts sont infimes, tout peut encore basculer notamment sur un circuit que personne ne connaît.

    Coupe 206 Sprint
    Comme en 206 RCC, le nom du leader est Nicolas Milan. En trois courses, il s’est imposé par deux fois sur des pistes détrempées ou piégeuses. Nicolas est dans une spirale de victoires et n’a pas prévu d’en sortir. A Albacète, tous ses camarades ont bien l’intention de lui mettre la pression. David Pouget par exemple, vainqueur de la première course de la saison. Ou alors, Thomas Peyr régulier dans le top cinq de chaque course. Mais depuis peu, on a retrouvé des concurrents tenaces et pugnaces tels que Yannick Péchard, Johan Rambeaud et Eric Coppens auxquels on peut ajouter des outsiders du calibre de Franck Urban, Yann Dusserre et les « lionceaux » de la Coupe. Ils ont moins de 21 ans et se livrent de belles batailles pour gagner en fin de saison le kit de 206 RCC offert au meilleur d’entre eux. Alors qu’Aurélien Comte ouvrait le bal des débutants en décrochant les deux pole positions, c’est Marc Guillot qui se montrait le plus incisif en course. Marc est aujourd’hui le leader des « minots » alors qu’Aurélien espère concrétiser ses belles performances des essais.

    Trophée Pirelli
    Détonnant ! Entre les Hommell et les 206 CC, le spectacle est grandiose et les batailles endiablées. Après le parcours sans faute de Guy James (Hommell) au Val de Vienne sur sa RS2, Marcel Sciabbarrasi a montré que six titres en Hommell ne sont pas le fruit du hasard. Au volant d’une ancestrale Barquette à Magny-Cours, il a affligé une punition à tous ses adversaires en s’imposant avec maestria ! Marcel, qui court également en RC CUP, est en tête de la Coupe Hommell devant José Martins et Paul Corduan.

    Du côté de la 206CC, Bruno Courtois doit se ressaisir au plus vite. Pas dans le coup à Magny-Cours, il se voit raccrocher par le jeune Julien Rueflin, qui au contraire a pris des forces au même titre qu’Hervé Roger, vainqueur dans la Nièvre. Avec Hervé c’est du tout ou rien : qu’a-t-il prévu à Albacète ?!

    Communiqué de presse Peugeot Sport
     
  23. Leo

    Leo Modérateur

    Inscrit depuis le :
    5 Juin 2004
    Messages :
    27 708
    "J'aime" reçus :
    9
    Rencontres Peugeot Sport 2006 : Albacete
    La fiesta espagnole

    [​IMG]

    Pour la première fois, Peugeot Sport emmenait ses populaires Rencontres en Espagne. Le tracé d’Albacète que beaucoup découvraient a remis les compteurs à zéro dans les trois catégories en raison d’une météo mixant chaleur caniculaire et gros orages… du jamais vu dans la région depuis des années !

    Coupe 206 Sprint : Pouget le matador
    En dominant les deux courses du week-end avec pole positions et meilleurs tours à la clef, David Pouget a bel et bien prouvé à Nicolas Milan qu’il ne ferait pas un cavalier seul cette saison. Pouget a engrangé de précieux points qui lui permettent de revenir à 18 unités. La météo des prochains meetings sera sans aucun doute un facteur décisif, Milan étant imbattable sur piste détrempée contre Pouget sur le sec.

    Lors de la première course, le matador ne laissait aucune chance à la concurrence en s’échappant dès le premier tour. Pourtant coriace le lionceau Aurélien Comte, harcelé par Yannick Péchard ne put suivre le rythme imposé par le leader. La fougue et l’envie de revanche permettaient à Comte, le benjamin de la discipline de se dégager de l’emprise de Péchard bien avant la mi-course et de s’offrir la 2e place assortie de la victoire en lionceau. Péchard terminait également en solo au 3e rang alors que Milan se contentait du 4e après une guerre ininterrompue avec Johan Rambeaud et Yann Dusserre. Même scénario pour Pouget lors de la course dominicale à la différence près que Milan était plus prompt au départ. Sa position de leader fut de courte durée, Pouget reprenant le commandement dès le premier tour achevé et ce jusqu’au damier. Lancé aux trousses de Milan, les inséparables Comte et Péchard œuvraient pour ne pas se laisser distancer. A ce jeu, personne ne put porter la moindre attaque, Comte terminant une nouvelle fois sur le podium devant Péchard, Rambeaud et un quatuor animé mené par l’autre lionceau Guillot devant Dusserre, Peyr et Frosio.

    Classements Coupe 206 Sprint

    Course 1 :
    1- D. Pouget, 14 t. en 27’22’’202 (moy. : 108,613 km/h)
    2- A. Comte +2’’316
    3- Y. Péchard +9’’340
    4- N. Milan +12’’616
    5- J. Rambeaud +16’’106
    6- Y. Dusserre +18’’554
    7- M. Guillot +20’’707
    8- M. Riche +21’’670
    etc...

    MT : D. Pouget : 1’56’’200 (moy. : 109,641 km/h) / PP : D. Pouget : 1’57’’239 (moy. : 108,670 km/h)

    Course 2 :
    1- D. Pouget, 14 t. en 27’25’’541 (moy : 108,393 km/h)
    2- N. Milan +2’’647
    3- A. Comte +3’’944
    4- Y. Pechard +4’’106
    5- J. Rambeaud +7’’220
    6- M. Guillot +22’’172
    7- Y. Dusserre +22’’383
    8- T. Peyr +22’’698
    9- A. Frosio +23’’600
    10- F. Urban +24’’098
    etc...

    MT : D. Pouget : 1’56’’612 (moy : 109,254 km/h) / PP : D. Pouget : 1’56’’925 (moy. : 108,962 km/h)

    Championnat :
    1- N. Milan 145 pts
    2- D. Pouget 127
    3- T. Peyr 103
    4- M. Guillot 94
    5- Y. Peychard 90
    6- Y. Dusserre 87,5
    7- J. Rambeaud 83,5
    8- A. Comte 77
    9- F. Urban 65
    10- M. Riche 62

    Course Relais 206 : Poissy avec panache
    Sur ce tracé inconnu de tous, le relais majoritairement disputé en nocturne, fut éprouvante pour un grand nombre, autant au niveau mécanique que des conditions météo. Jamais la ville n’avait connu de telles averses accompagnées d’orages suivi de chaleurs caniculaires. Au terme des 6 heures de course, c’est l’équipe de Poissy (Allot-Delort-Le Tulzo) qui tirait de nouveau son épingle du jeu après Val de Vienne, cette fois devant Melun (Touzery-Hamiche-Zangarelli) et La Réunion 2 (Buzeau-Ghislain-Fradétal). Pourtant personne ne misait sur ce trio, Nimes (frères Gomez-Lasserre), parti en pole et menant le bal face à La Réunion « 3 » (Casas-Servol-Latour) club vainqueur des 24 heures de Magny-Cours, Clermont-Ferrand (Jolivière-Fontanel-Paranthéon) et Bordeaux (famille Rambeaud). Mais peu avant la mi-course la hiérarchie changeait. Nîmes confirmait la loi des séries en abdiquant après un problème de durit d’essence. Mais elle ne fut pas la seule à déclarer forfait : La Réunion 3 rencontrait un problème de rotule de direction, Bergerac 3 était victime d’un retardataire et Bordeaux contrarié par un problème de boîte. A cela s’ajoutait les allés et venues du safety-car. Quoiqu’il en soit, Poissy parti 24e avait affiché ses ambitions et n’a pas attendu tous ces chamboulements pour prendre les commandes. Régulier dans ses chronos, efficace dans sa tactique de course, Poissy a su faire la différence face à Melun qui a également offert une belle démonstration en remontant de la 12e place sur la grille. La Réunion « 2 » terminait sur le podium et dans le même tour que le duo de tête. Derrière, trois clubs achevaient également cette course sur le fil : Toulouse (Piagno-Cousserand-Rahard), Bergerac « 5 » (Guillot-Robot-Thévenot) et Champagnole (Mathis-Philibert-Sivignon). Ce dernier perd la tête du championnat au profit de Bergerac « 5 », le plus régulier depuis le coup d’envoi de la saison.

    Enfin, la course B n’a pas manqué non plus de spectacle et de rebondissements. Parties en début d’après midi sous une chaleur accablante, les équipes ont dû jouer des coudes pour affirmer leur supériorité. Et c’est finalement l’équipe Rallye Jeunes, qui l’emportait grâce notamment à la première et brillante participation sur circuit du pilote officiel Peugeot Sport en championnat de France des rallyes Philippe Aragneau.

    Classements Course Relais 206

    Course :
    1- Poissy, 158 t. en 6H0’52’’236
    2- Melun +15’’575
    3- La Réunion « 2 » +1’31’’823
    4- Toulouse à 1 t
    5- Bergerac « 5 » à 1 t
    6- Champagnole à 1 t
    7- Paris à 2 t
    8- Nîmes « 3 » à 2 t
    9- Site Aulnay à 2 t
    10- Toulouse « 5 » à 2 t
    etc...

    MT : Bergerac 3 : 1’56’’928 (moy. : 108,959 km/h) / PP : Nîmes : 1’56’’719 (moy. : 109,154 km/h)

    Championnat :
    1- Bergerac 5 190 pts
    2- Champagnole 187
    3- La Réunion 2 151
    4- Poissy 143
    5- Paris 4 142
    6- Clermont-Ferrand 137,5
    7- Albi 136,5
    8- Toulouse 125
    9- Brie-Comte-Robert 124,5
    10- La réunion 3 120,5

    Trophée Pirelli : La revanche de Courtois et James
    Ce week-end, Bruno Courtois et Guy James ont tiré un trait sur Magny-Cours et démontré leur hégémonie respectivement dans le clan 206 CC et Hommell.

    Sur ce parcours lent qui fait honneur à la légèreté et à l’agilité, les 206 ont largement tiré leur épingle du jeu face aux Hommell. Malheureux à Magny-Cours, Bruno Courtois prenait sa revanche lors de la première course espagnole malgré une deuxième place sur la grille à côté du poleman Julien Rueflin (CC). Débordé dès l’extinction des feux par Courtois et Guy James à bord de sa Hommell RS2, Rueflin ne se laissait pas distancer longtemps et reprenait la 2e place très vite, tentant en vain de contester la victoire à son rival en 206. Confiant, Courtois résistait et restait constant. Rueflin se contentait donc de la deuxième place devant James.

    Lors de l’épreuve dominicale, James démontrait que sa RS2 était largement au niveau des lionnes. Auteur d’un départ en trombe, il prenait les devants et ne lâchait plus la tête de course devant un Courtois décidé à prouver sa supériorité en Espagne et un Rueflin plus rapide que jamais. Pourtant l’issue n’était pas évidente en début de course pour ce dernier qui se retrouvait septième dans le premier tour après un départ difficile. Signant les meilleurs temps en course, il grappillait peu à peu ses adversaires et volait la troisième place à Hervé Roger. Paganini, 5e devançait les quatre Hommell de Fessler, Thévenet, Martins et Sciabbarrasi, toujours leader de cette catégorie avant Spa.

    Classements Trophée Pirelli

    Course 1 :
    1- B. Courtois (CC) 14 t. en 26’44’’479 (moy. : 111,167 km/h)
    2- J. Rueflin (CC) +0’’371
    3- G. James (H) +0’’722
    4- H. Roger (CC) +11’’471
    5- C. Philippon (CC) +28’’820
    6- T. Ghislain (CC) +25’’284
    7- G. Paganini (CC) +28’’377
    8- P. Fessler (H) +29’’474
    9- M. Martins (H) +29’’803
    10- M. Sciabbarrasi (H)
    etc...

    MT : G. James : 1’52’’849 (moy. : 112,897 km/h) / PP : J. Rueflin : 1’53’’733 (moy. : 112, 020 km/h)

    Course 2 :
    1- G. James (H), 14 t. en 26’31’’580 (moy : 112,068 km/h)
    2- B. Courtois (CC) +14’’056
    3- J. Rueflin (CC) +14’’605
    4- H. Roger (CC) +14’’803
    5- G. Paganini (CC) +22’’244
    6- P. Fessler (H) +27’’34
    7- J.-C. Thevenet (H) +28’’343
    8- M. Martins (H) +30’’018
    9- M. Sciabbarrassi (H) +30’’938
    10- L. Gremmel (CC) +31’’337
    etc...

    MT : J. Rueflin à 1’52’’714 (moy : 113,032 km/h) / PP : B. Courtois : 1’53’’207 (moy : 112’’540 km/h)

    Championnat :
    206 CC: 1. B. Courtois, 153 pts – 2. J. Rueflin, 145,5 – 3. H. Roger, 124, etc.
    Hommell : 1. M. Sciabbarrassi, 248 pts – 2. P. Fessler, 220,5 – 3. P. Corduan, 217, etc.

    Communiqué de presse Peugeot Sport

    [​IMG] [​IMG] [​IMG]
    [​IMG] [​IMG] [​IMG]
    [​IMG] [​IMG] [​IMG]

    Merci à ADG-online, membre de http://s2racing.free.fr/ pour ses magnifiques photos... :love:
     
  24. Leo

    Leo Modérateur

    Inscrit depuis le :
    5 Juin 2004
    Messages :
    27 708
    "J'aime" reçus :
    9
    Rencontres Peugeot Sport 2006 : Spa-Francorchamps
    Deuxième festival Peugeot Sport en Belgique

    Il faudra attendre encore un peu pour la trêve estivale chez Peugeot Sport ! Après Albacete en Espagne mi-juin, la tournée européenne se poursuit.

    Spa en juillet est désormais une tradition pour les formules de promotion en circuit. Rencontres Peugeot Sport, RC CUP et Coupe 206 RCC seront une nouvelle fois réunies pour une grande fête placée sous le signe du lion. De l’endurance et du sprint, une bien belle affiche en perspective à laquelle s’ajoute le défilé de voitures anciennes dont une Peugeot 302 Roadster Darl’Mat (1937) de l’Aventure Peugeot.

    Course Relais 206 (Manche 4/6)
    Cette discipline vit l’une de ses plus belles années. Ce sont à chaque manche plus de 130 voitures qui roulent… longtemps. Val de Vienne fut une mise en bouche avec une course de 3 heures. Puis vînt Magny-Cours et l’organisation d’une endurance exceptionnelle de 24 heures. En Espagne, voilà tout juste un mois, les petites 206S16 de série ont bravé la pluie, la canicule et la nuit durant 6 heures. Spa ne sera pas l’occasion d’organiser un nouveau format de course mais ce sont bien 6 heures qui attendent près de 400 pilotes. Le club qui remportera cette saison 2006 restera dans les annales des Rencontres ! Dans cette deuxième moitié de saison, l’écart est infime. Bergerac « 5 » porté par Pascal Robot va abattre une nouvelle carte en Belgique en s’appuyant sur les frères Cochet : Ludovic et Jonathan (pilote essayeur F1). Champagnole (Mathis, Philibert, Sivignon) vont s’accrocher pour conserver une place sur le podium final d’autant que La Réunion « 2 » (Buzeau-Ghislain-Schneider) et surtout Poissy (Allot-Delort-Carrée) vainqueur au Val de Vienne et Albacete, reviennent fort. Tous se tiennent à en croire les écart entre Paris 4 (Benoît et Norbert Bailly-Busson), Clermont-Ferrand (Jolivière-Fontanel-Deyres), Albi (Counil-Requin-Marvie), Toulouse (Piagno-Cousserand-Rahard), Brie (Julien et Clément Nougaret-Blanc) et les grands vainqueurs des 24 heures : La Réunion 3 (Servol-Casas-Latour).

    A suivre le retour du Mans (Bourdon-Clairet-Dubrulle) qui n’a pris aucun départ depuis le début de la saison, la prestation de Vierzon (Palette-Hurgon-Lenoir) en manque cruel de réussite ou encore celle des frères Gomez, vainqueurs l’an passé des 12 Heures du Lion à Spa qui vivent une année « sans » et doivent renoncer à jouer le titre. Ils seront néanmoins en Belgique avec Ribo et Sanchez (Nîmes 2).

    Coupe 206 Sprint (Manche 4/6)
    Nicolas Milan et David Pouget dominent la saison et se livrent un beau duel à coup de victoires. Avant Spa, le tarnais Pouget en compte trois contre deux pour Milan. Si ce dernier pointe au sommet de la hiérarchie il le doit en partie à son succès à Magny-Cours, course unique d’une heure à fort coefficient de points. Autre constat, ces deux garçons sont imbattables selon les conditions météorologiques. Milan est comme un poisson dans l’eau et Pouget apprécie le sec ! Mais il se pourrait que Thomas Peyr, Yannick Péchard, Yvan Dusserre ou Johan Rambeaud jouent des coudes et fassent vaciller les leaders sur leur terrain de prédilection. A moins que les lionceaux (pilotes de moins de 21 ans) ne sortent les crocs comme il le font si bien depuis le coup d’envoi. Aurélien Comte a retrouvé la voie du podium depuis l’Espagne alors que Marc Guillot est dans une spirale à succès. Avant Spa il est le leader des « minots » et ne doit en aucun cas relâcher son effort s’il souhaite remporter le kit de 206 RCC offert au meilleur d’entre eux.

    Trophée Pirelli (Manche 4/6)
    Le Trophée Pirelli est sans aucun doute le championnat le plus serré dans les deux catégories : voitures Hommell et Peugeot 206 CC. Du côté de la féline, Bruno Courtois et Hervé Roger offrent des festivals depuis le début de la saison, le tout agrémenté de coup d’éclat des jeunes Julien Rueflin et Timothée Ghislain. Ils se bagarrent ensemble mais doivent aussi croiser le fer avec les pilotes aguerris et véloces de la Coupe Hommell à commencer par Marcel Sciabbarrasi. Sextuple vainqueur de la catégorie il a encore offert une leçon de pilotage sous des trombes d’eau à Magny-Cours en s’imposant haut la main au volant d’une barquette. Sur le sec il lui est bien difficile de rivaliser avec les RS2 dont celle de Patrick Fessler, champion sortant ou Guy James très à l’aise cette saison. La régularité reste néanmoins une valeur sûre à tous les niveaux comme le démontre Paul Corduan qui ne compte aucune victoire mais talonne les deux leaders au championnat.

    Communiqué de presse Peugeot Sport
     
  25. Leo

    Leo Modérateur

    Inscrit depuis le :
    5 Juin 2004
    Messages :
    27 708
    "J'aime" reçus :
    9
    Rencontres Peugeot Sport 2006 : Spa- Francorchamps
    Sur un air de vacances

    Spa sonnait la trêve estivale pour l’ensemble des concurrents des Rencontres Peugeot Sport. L’occasion pour beaucoup de s’imposer en leader et de modifier la donne établie depuis le début de la saison. Que ce soit en Coupe 206 Sprint ou en Course Relais, les surprises n’ont pas manqué de piment alors qu’en trophée Pirelli, Guy James sur Hommell a retrouvé ses couleurs face à la horde de 206CC.

    Coupe 206 Sprint : La roue tourne !

    Depuis le lancement de la saison on assiste à un duel Nicolas Milan, David Pouget. A eux deux, ils ont raflé toutes les victoires, mais c’était sans compter sur la détermination et l’aisance de Yannick Péchard, Thomas Peyr et Johan Rambeaud sur ce tracé. Crédité de la pole le samedi, Peyr ne pouvait contenir Péchard et Milan dans les premières boucles. Il parvenait à suivre le rythme au point de trouver la faille sur Milan à la mi-course alors que Pouget, l’arbitre de cette bataille devait satisfaire à un « drive through » pour non respect de la ligne de course. Vexé du dépassement de Peyr alors que la victoire était à sa portée, Milan perdait le contact avec le duo de tête et esseulé, sans bénéficier de la moindre aspiration, voyait fondre sur lui les duettistes Rambeaud-Comte qui ne firent qu’une bouchée du lot et garonnais. Comte, 4e terminait meilleur lionceau avec en prime le meilleur tour en course tandis que Péchard s’offrait sa première victoire de la saison face à Peyr et Rambeaud. La course dominicale mettait en scène les mêmes acteurs mais sur un ton différent ! Péchard et Peyr de nouveau en tête au détriment du poleman Pouget ne purent récidiver leur échappée de la veille. La bataille opposant Péchard, Peyr, Milan, Pouget et Rambeaud se soldait par un accrochage entre Pouget et Peyr créant un désordre dans le groupe. Milan en profitait pour s’installer en tête avant que Rambeaud ne lui ravisse cette position dans l’ultime boucle et remporte ainsi sa première victoire de la saison. Le lionceau Comte complétait le podium avant d’être déclassé pour non conformité technique. Pouget héritait donc de cette place devant Coppens, Peyr et Guillot, meilleur lionceau. Péchard quant à lui échouait au 8e rang après une pénalité pour son implication dans un accrochage.

    Résultat Course 1

    1- Y. Péchard
    2- T. Peyr
    3- J. Rambeaud
    4- A. Comte (1er lionceau)
    5- N. Milan
    6- E. Coppens
    7- T. Clay
    8- D. Pouget
    9- Y. Dusserre
    10- F. Hainaud
    etc...

    MT : A. Comte : 3’08’’395 (moy. : 133,150 km/h) / PP : T. Peyr : 3’10’’059 (moy. : 131,984 km/h).

    Résultat de la Course 2

    1- J. Rambeaud
    2- N. Milan
    3- D. Pouget
    4- E. Coppens
    5- T. Peyr
    6- M. Guillot (1er lionceau)
    7- T. Clay
    8- Y. Péchard
    9- A. Gillardeau
    10- B. Latour
    etc...

    MT : T. Peyr : 3’08’’061 (moy. : 133,386 km/h) / PP : D. Pouget : 3’09’’493 (moy. : 132,378 km/h).

    Championnat

    1- N. Milan 192 pts
    2- D. Pouget 164
    3- T. Peyr 150
    4- J. Rambeaud 137,5
    5- Y. Péchard 132
    6- A. Comte 124
    7- M. Guillot 110
    8- Y. Dusserre 103,5
    9- E. Coppens 86
    10- F. Urban 78
    etc...

    Course Relais 206 : Brie-Comte-Robert s’affirme

    Le circuit belge est réputé pour son tracé rapide, vallonné et ses conditions météos changeantes. Les concurrents de l’endurance de 6 heures, majoritairement disputée en nocturne, peuvent en témoigner.

    Au faible éclairage de la piste s’ajoutaient de violentes averses et par conséquent des changements d’adhérence et de visibilité. Cela n’a pas empêché le club de Brie-Comte-Robert (Nougaret-Blanc-Nougaret) de s’ériger en vainqueur devant les équipes du Mans, auteur de la pole position et de la Réunion 2 grâce à une régularité impossible à prendre en défaut. Ce n’était pourtant pas gagné d’avance. Le Mans (Bourdon-Clairet-Dubrulle), parti en tête dès l’extinction des feux, ne se laissait pas impressionner par ses poursuivants et conservait son bien pendant les quatre premières heures. Retardé par l’intervention du safety car, l’équipe sarthoise rétrogradait en 5e position. Elle limitait les dégâts dans les derniers instants en orchestrant une superbe remontée à la 2e place derrière Brie qui empochait sa première victoire dans la catégorie. L’autre belle surprise est venue de la Réunion 2.

    Partie quatorzième, l’équipe Buzeau-Ghislain-Schneider grappillait de précieuses secondes malgré quelques déconvenues sous la pluie et se permettait de voler la troisième place au club de Melun (Touzery-Hamiche-Zangarelli) durant la dernière heure de course. L’équipe de Vierzon (Palette-Lenoir-Hurgon), en lice pour les places d’honneur, devait renoncer à tout espoir de victoire après un problème de désembuage dans les deux dernières heures et échouait au 7e rang derrière Mulhouse (Raillard-Boeglen-Auvray). Au championnat, les positions sont de nouveau bouleversées avec une prise de pouvoir, pour la 2e fois après Magny-Cours, de Champagnole (Mathis-Philibert-Sivignon), 10e de la course derrière Bergerac 3 (Pouget-Albouy-Pierre) et Toulouse (Piagno-Cousserand-Rahard).

    Résultat de la Course 1

    1- Brie Comte Robert
    2- Le Mans
    3- La Réunion 2
    4- Melun
    5- Nîmes 2
    6- Mulhouse
    7- Vierzon
    8- Bergerac
    9- Toulouse
    10- Champagnole
    etc...

    MT : Melun : 3’09’’749 (moy. : 132,199 km/h) / PP : Vierzon : 3’10’’950 (moy. : 131,368 km/h).

    Championnat

    1- Champagnole 232 pts
    2- La Réunion2 217
    3- Bergerac5 203,5
    4- Brie Comte Robert 199,5
    5- Melun 178,5
    6- Toulouse 173
    7- Mulhouse 168
    8- Poissy 156,5
    9- Paris4 155,5
    10- Nîmes3 151,5
    etc...

    Trophée Pirelli : Doublé de James

    En laissant s’exprimer la puissance sur ce tracé rapide de Spa, James prenait l’ascendant sur les félines avec sa RS2. Même Fessler, 2e du championnat Hommell n’est pas parvenu à le suivre. Du côté des 206, Roger et Courtois se sont livrés une bataille acharnée tout au long du week-end, empochant chacun à leur tour une victoire de catégorie.

    Parti en trombe derrière Fessler le samedi, James ne quittait pas sa cible jusqu’à ce que ce rival ne parte à la faute et soit recalé en milieu de peloton. Seul en tête, le leader creusait l’écart avec les lionnes de Roger et Courtois et signait les meilleurs chronos. Des deux postulants à la première place en 206, le poleman Roger prenait l’avantage et s’inscrivait 2e au scratch, prenant sa revanche après son timide week-end d’Albacete. Derrière, Rueflin revendiquait jusqu’au bout son statut de 3e pilote en Peugeot devant les RS2 de Mario Martins et Paul Corduan, respectivement première et deuxième dauphine du clan Hommell.

    Scénario identique pour James le dimanche. Après un départ aux trousses de Fessler à nouveau parti en pole, il restait à l’affût et prenait l’avantage dès le 2e tour. Derrière, la guerre faisait rage entre les lionnes, à tel point qu’Arnould et Martin-Chotard sortaient en haut du raidillon. Réduisant les écarts, l’intervention du safety car relançait la course, au grand dam de Rueflin qui ne pouvait contenir longtemps les assauts de Roger et Courtois. Au final, c’est le leader du championnat qui l’emportait face à son deuxième dauphin, Rueflin se contentant de la 5e place au scratch devant José Martins, troisième Hommell.

    Résultat Course 1

    1- G. James (H)
    2- H. Roger (CC)
    3- B. Courtois (CC)
    4- J. Rueflin (CC)
    5- M. Martins (H)
    6- P. Corduan (H)
    7- M. Sciabbarrasi (H)
    8- G. Paganini (CC)
    9- P. Fessler (H)
    10- J.-C. Thevenet (H)
    etc...

    MT : G. James : 3’02’’928 (moy. : 137,129 km/h) / PP : H. Roger : 3’04’’774 (moy. : 135,759 km/h).

    Résultat de la Course 2

    1- G. James (H)
    2- P. Fessler (H)
    3- B. Courtois (CC)
    4- H. Roger (CC)
    5- J. Rueflin (CC)
    6- J. Martins (H)
    7- P. Corduan (H)
    8- G. Paganini (CC)
    9- J.-C. Thevenet (H)
    10- M. Martins (H)
    etc...

    MT : B. Courtois : 3’02’’313 (moy. : 137,591 km/h) / PP : P. Fessler : 3’04’’438 (moy. : 136,006 km/h).

    Championnats

    206 CC : 1. B. Courtois, 210 pts – 2. J. Rueflin, 193,5 – 3. H. Roger, 181, etc...
    Hommell : 1. M. Sciabbarrasi : 326 pts – 2. G. James, 313,5 – 3. P. Fessler, 307,5, etc...

    Communiqué de presse Peugeot Sport
     
  26. Leo

    Leo Modérateur

    Inscrit depuis le :
    5 Juin 2004
    Messages :
    27 708
    "J'aime" reçus :
    9
    Rencontres Peugeot Sport 2006 : Spa-Francorchamps
    Motors TV dans la course !

    La chaîne TV, spécialiste des sports mécaniques, était présente lors de la course relais du Festival Peugeot Sport : les 6 Heures de Spa. En effet, la chaîne a organisé un concours ouvert à tous pour sélectionner des pilotes. Ce sont finalement les trois pilotes finalistes (Patrick Segura, Joël Stere et Jacques Voilhes) qui étaient engagés pour composer un véritable équipage Motors TV lors de la course-relais des 6 Heures de Spa les 21, 22 et 23 juillet derniers. Ils y ont donc piloté une 206 S16 aux couleurs de Motors TV.

    Les quatre mécaniciens finalistes (Gabriel Mestre, Benoit Courdent, Sébastien Soyer, Guillaume Barrachim) faisaient aussi partie de l’aventure et ont eu du pain sur la planche : ravitaillements, stratégie de course, panneautage...

    Je trouve sympa cette initiative de la "télévision grande vitesse" qui permet de médiatiser un peu plus les Rencontres Peugeot Sport qui en ont bien besoin... :oui:
     
  27. Leo

    Leo Modérateur

    Inscrit depuis le :
    5 Juin 2004
    Messages :
    27 708
    "J'aime" reçus :
    9
    Rencontres Peugeot Sport 2006 : Spa-Francorchamps
    Motors TV dans la course ! (suite)

    [​IMG]

    [​IMG]

    [​IMG]
    Photos de http://www.racingforever.com/ et http://motorstv.autodeclics.com/

    Bonne nouvelle pour les Formules de Promotion Peugeot Sport !
    Comme je l'ai dis dans mon message précédent, la chaîne de télévision Motors TV a aligné une équipe de trois pilotes + mécaniciens lors des dernières Rencontres Peugeot Sport sur le circuit de Spa. Finalement, le directeur de la chaîne, Jean-Luc Roy, a pris le volant de la 206 S16 en lieu et place de Joël Stere, indisponible.
    Cette pige ayant été un succès tant sur le plan sportif que sur le plan de l'ambiance, Julien Nicolas (responsable des Formules de Promotion Peugeot Sport) et Motors TV semblent satisfaits de cette "première" qui pourrait en appelé beaucoup d'autres puisque la chaîne projète d'aligner une équipe sur l'ensemble de la saison 2007 des Rencontres Peugeot Sport !!! :bien:

    C'est tout bénef' pour Peugeot puisque Motors TV diffuse ensuite des résumés de ces course en multidiffusion, ce qui assurerait une bonne couverture médiatique pour les RPS... :oui:

    A suivre, mais en tous cas, c'est une excellente initiative de la part de Motors TV qui permet à ses abonnés de faire leurs premiers pas en course auto, et je pense que la 206 S16 est une excellente voiture pour débuter, surtout au sein de courses durant de 6 à... 24 heures !!! :eek:
     
  28. Thomas

    Thomas Dieu, tout simplement

    Inscrit depuis le :
    23 Octobre 2002
    Messages :
    50 092
    "J'aime" reçus :
    67
    Qui aurait des news des Rencontres de ce week-end ??? :confused:

    Impossible d'avoir engagés et infos sur le site de la FFSA :mad:
    Par contre ils ont publié le communiqué de presse de l'évènement...
     
  29. Thomas

    Thomas Dieu, tout simplement

    Inscrit depuis le :
    23 Octobre 2002
    Messages :
    50 092
    "J'aime" reçus :
    67
    Aucun résultats en direct :rolleyes:

    Mais le compte-rendu:
    http://www.ffsa.org/detailArticle.php?titre_url=le-ton-monte&id=12795
     
  30. ciciliani

    ciciliani Nouveau membre

    Inscrit depuis le :
    6 Octobre 2006
    Messages :
    3
    "J'aime" reçus :
    0
    Bonjour,

    Je suis à la recherche du reportage effectué par Motors TV (équipage invité en courses relais).
    Etant nous meme engagé cette saison (club de Montbéliard n°90) nous galèrons pour retrouver ces images.
    Chez Motors T.V -> Niet, pas de copie de reportage ???????
    Chez Peugeot Sport -> il y aura "seulement" un DVD de résumé de fin de saison.

    D'avance merci

    Eric.
     

Partager cette page

  1. Ce site utilise des "témoins de connexion" (cookies) conformes aux textes de l'Union Européenne. Continuer à naviguer sur nos pages vaut acceptation de notre règlement en la matière.
    Rejeter la notification