Révision possible seulement 1 an et 3 mois après la précédente révision

Discussion dans 'Contrat d'entretien' démarrée par voitvoitok, 21 Mai 2020.

  1. voitvoitok

    voitvoitok Membre

    Inscrit depuis le :
    28 Avril 2016
    Messages :
    13
    "J'aime" reçus :
    0
    Bonjour,


    J'ai déjà posté un message concernant un Peugeot 5008 que je souhaiterais vendre pour le compte de mon père.

    La voiture a un contrat de maintenance jusque fin décembre 2020 ("Peugeot contrat Privilèges").
    Elle a 106 000 km.

    La dernière révision a eu lieu en juillet 2019 et 100 000 km, et a été prise en charge par le contrat de maintenance, ainsi que les travaux effectués.

    La voiture doit être révisée tous les ans ou 25 000 km
    (c'est ce que mon père a indiqué, je pense que c'est exact même si je ne peux pas le vérifier, car je ne retrouve pas cette information sur internet, concernant le modèle de la 5008 : "Phase 2 1.6 HDi 115 cv" selon Oscaro (en indiquant l'immatriculation)).

    Logiquement donc, je pourrais faire la révision 1 an après, soit en juillet 2020, ce qui est pas mal car c'est bientôt et comme ça je pourrai vendre la voiture rapidement, une fois la révision effectuée.
    Il y a quelques jours, le garage Peugeot chez qui la voiture a toujours été révisée, avait d'ailleurs dit qu'on pourrait faire la révision à cette date-là.

    Cependant hier la même personne m'a dit qu'en fait on ne pourra faire la révision que deux mois avant la fin du contrat de maintenance, soit fin octobre 2020, car "ils" refuseront de la faire avant (Peugeot France je suppose).
    Ca ne m'arrange pas, car cela veut dire attendre fin octobre pour vendre la voiture, soit trois mois de plus que ce qu'il m'avait annoncé...

    Il a dit : "on était toujours en avance".
    Je n'ai pas bien compris ce qu'il a voulu dire.
    Je suppose qu'il a voulu dire que jusque là on avait fait les révisions avant d'attendre un an à chaque fois, et que du coup pour compenser on attendrait plus qu'un an cette fois-ci.
    Si c'est ça, je ne comprends pas pourquoi il a dit ça, car il s'est toujours écoulé un an ou plus entre chaque révision, depuis la première révision en 2014.

    Je voudrais savoir svp :

    - N'ai-je pas le droit de demander à avoir une révision au bout d'un an, donc en juillet 2020, car je paye bien le contrat pour que le planning d'entretien soit respecté ?

    - Si je ne peux obtenir une date de révision que fin octobre, et que je décide de faire la révision moi-même avant cette date donc en dehors du contrat de maintenance (si un acheteur est intéressé), qu'est-ce que je vais payer ?
    Je suppose que la révision sera à mes frais ?
    Selon les chiffres que j'ai pu trouver rapidement sur internet, ça pourrait coûter dans les 160 euros, mais je suis peut-être dans les choux ?

    ... mais surtout, s'il y des travaux décelés comme étant à faire suite à cette révision, est-ce que je devrai aussi les payer moi-même ou alors seront-ils pris en charge par le contrat de maintenance même si la révision a été réalisée de mon initiative ?

    - De plus, je dois réaliser le contrôle technique du véhicule.
    La garage me dit que c'est pris en charge tous les 4 ans, et que la prochaine prise en charge aura lieu en 2021, et donc qu'elle ne sera pas prise en charge en ce qui me concerne, puisque mon contrat s'arrête fin décembre.
    Du coup, si je fais le contrôle technique maintenant de ma propre initiative, si j'ai bien compris les frais de présentation du véhicule au contrôle technique seront à ma charge ?
    Combien cela peut-il coûter ?

    ... mais ma question est surtout si le contrôle technique révèle des travaux à faire, seront-ils à ma charge ?

    Merci d'être arrivé jusqu'au bout mais là j'avoue être un peu perdu...

    Merci d'avance de vos réponses

    Cordialement
     
  2. W13

    W13 Lion de l'espace

    Inscrit depuis le :
    14 Mars 2017
    Messages :
    7 937
    "J'aime" reçus :
    1 215
    Sans contrat privilège, tu fais ta révision quand tu en as envie. Tu as même le droit d'en faire 4 par an si ça te chante !
    Avec le contrat privilège, tu fais aux dates mentionnées, un point c'est tout
    Change de CC si nécessaire
     
  3. voitvoitok

    voitvoitok Membre

    Inscrit depuis le :
    28 Avril 2016
    Messages :
    13
    "J'aime" reçus :
    0
    Merci pour votre réponse.

    Du coup, si ma dernière révision a eu lieu en juillet 2019 et que mon plan d'entretien prévoit une révision tous les ans ou 25 000 km, on est bien d'accord que je suis en droit d'exiger une révision en juillet 2020 ?
    Je paye quand même presque 100 euros par mois pour ce contrat...

    Et cette histoire de devoir attendre deux mois avant la fin du contrat de maintenance pour passer la révision - c'est-à-dire fin octobre dans mon cas - c'est une règle officielle ?

    Merci
     
    #3 voitvoitok, 21 Mai 2020
    Dernière édition: 21 Mai 2020
  4. W13

    W13 Lion de l'espace

    Inscrit depuis le :
    14 Mars 2017
    Messages :
    7 937
    "J'aime" reçus :
    1 215
    Non ce n'est pas du tout une règle officielle
     
  5. voitvoitok

    voitvoitok Membre

    Inscrit depuis le :
    28 Avril 2016
    Messages :
    13
    "J'aime" reçus :
    0
    Ok, je me demande pourquoi il m'a dit ça alors.
    Peut-être pour se mettre bien avec Peugeot France en espaçant les révisions ?

    En tout cas, s'ils ne veulent pas pour juillet, je suivrai vos conseils en allant demander la révision à un autre concessionnaire Peugeot pour la faire en juillet.
    On peut demander à n'importe quel autre concessionnaire Peugeot en France, ou y a-t-il des règles à respecter (réseau régional, etc.) ?

    Merci
     
  6. W13

    W13 Lion de l'espace

    Inscrit depuis le :
    14 Mars 2017
    Messages :
    7 937
    "J'aime" reçus :
    1 215
    Tu peux faire ta révision dans n'importe quel CC France
     
  7. picard60

    picard60 Lion Hors catégorie

    Inscrit depuis le :
    20 Février 2014
    Messages :
    6 662
    "J'aime" reçus :
    395
    :coucou:

    je trouve très curieux la position du CC qui impose une révision en oct cad au delà de la date présumée "Juillet".

    je ne comprends pas cet écart de 6 mois pour les dates, est-ce que ce contrat de maintenant a été mis en fonction au cours des 2 années?

    Pour mon cas personnel, j'ai un contrat de maintenance qui correspond sensiblement à la date de livraison, et non pas 6 mois après.
    Lorsque l'on a un contrat de maintenance, on ne peut pas faire ses révisions comme bon nous semble, il y a une période définie.

    Comment ça se passe lorsque l'on a un entretien en condition "sévères" et un contrat de maintenance
     
  8. voitvoitok

    voitvoitok Membre

    Inscrit depuis le :
    28 Avril 2016
    Messages :
    13
    "J'aime" reçus :
    0
    Bonsoir,

    Merci de vos réponses.

    J'ai eu la réponse à ma question en allant chez le concessionnaire aujourd'hui.

    Ils ont dit que le problème venait du fait que l'on n'avait pas respecté le plan d'entretien.

    Si j'ai bien compris :

    Le contrat a commencé fin décembre 2013 (ça c'est sûr).
    Nous avons droit à une révision par an, à plus ou moins deux mois près.

    Ce qui fait que :

    * la révision de décembre 2014 devait être faite entre octobre 2014 et février 2015
    * la révision de décembre 2015 devait être faite entre octobre 2015 et février 2016
    * la révision de décembre 2016 devait être faite entre octobre 2016 et février 2017
    * la révision de décembre 2017 devait être faite entre octobre 2017 et février 2018
    * la révision de décembre 2018 devait être faite entre octobre 2018 et février 2019
    * la révision de décembre 2019 devait être faite entre octobre 2019 et février 2020
    * la révision de décembre 2020 doit être faite entre octobre 2020 et décembre 2020


    Nous n'avons pas respecté ce plan d'entretien.
    Nous avons fait une révision :

    * en novembre 2014
    * en février 2016
    * en février 2017
    * en mai 2018
    * en juillet 2019

    Au lieu de nous en référer au plan d'entretien fixe décrit plus haut, nous avons donc compté un an et souvent plus entre deux révisions, ce qui a occasionné un décalage.

    Après la révision de juillet 2019, la révision suivante aurait logiquement dû avoir lieu dans le créneau octobre 2019 - février 2020, mais comme il faut quand même attendre un an entre deux révision, c'est-à-dire attendre jusqu'en juillet 2020, cela veut dire que l'on a dû sauter le créneau octobre 2019 - février 2020, ce qui nous amène au créneau octobre 2020 - décembre 2020.
    Donc on ne pourra faire la prochaine révision qu'en octobre 2020.
    Le garage dit qu'on pourra même tirer un peu et la faire en septembre 2020.

    Il nous a dit qu'on pouvait quand même essayer de contacter Peugeot France pour demander s'ils pouvaient nous prendre en charge la révision en l'avançant en juillet 2020 (pas moins car il faut que ça fasse quand même un an depuis la précédente révision), ce qui voudrait bien sûr dire qu'après ça on n'aura plus de révision gratuite.
    Il a dit qu'il faudra quand même le leur demander en mettant les formes, car à la base c'est bien nous qui n'avons pas respecté le plan d'entretien, et donc ils ne sont pas tenus d'accepter.

    Voilà, j'espère que c'était clair

    Cordialement
     
  9. W13

    W13 Lion de l'espace

    Inscrit depuis le :
    14 Mars 2017
    Messages :
    7 937
    "J'aime" reçus :
    1 215
    Effectivement, le fait de ne pas avoir respecté le timing initial change la donne et les réponses qui ont été données.
    A toi de voir avec le service clientèle.
     
  10. voitvoitok

    voitvoitok Membre

    Inscrit depuis le :
    28 Avril 2016
    Messages :
    13
    "J'aime" reçus :
    0
    En fait, nous pensions que comme nous avions attendu 1 an et plus entre chaque révision, cela voulait dire que nous avions bien respecté le plan d'entretien.
    Nous n'avions pas réalisé que les dates de révisions à respecter étaient des dates fixes (à plus ou moins deux mois près).
    Au lieu de cela, nous reprenions comme point de repère chaque nouvelle révision pour compter les 1 an jusqu'à la révision suivante.

    Nous pensions que ne pas respecter le plan d'entretien, cela consistait uniquement à attendre moins d'1 an entre deux révisions.
    N'étant pas dans ce cas de figure, nous pensions donc avoir respecté le plan d'entretien.



    Maintenant, comme je le disais, je pensais demander à Peugeot France afin de savoir s'il était possible d'avancer la dernière révision en juillet 2020 (au lieu de septembre 2020).



    Par contre, je me demandais :
    Selon le contrat, "Le contrat cesse de plein droit en cas de revente du véhicule ou, le cas échéant, de cessation de la location.
    [...] Le contrat prend fin, ainsi que les prélèvements, à la date de référence prise en compte. Celle-ci correspond à la date du sinistre, du vol, de la revente ou de l'immatriculation à l'étranger."

    Supposons que ma demande est acceptée et que je fais donc ma dernière révision en juillet.
    Ma question est : si, après cette révision (par exemple en août) je vends ma voiture, est-ce que mon contrat ainsi que les prélèvements cesseront bien le jour de la vente, ou bien serai-je obligé de payer jusqu'à septembre ?
    Car dans la logique, pour avoir droit à ma dernière révision, j'aurais normalement dû attendre jusqu'à septembre pour la faire (car c'était la date normalement prévue), et donc j'aurais normalement dû payer jusqu'à septembre...
     
  11. picard60

    picard60 Lion Hors catégorie

    Inscrit depuis le :
    20 Février 2014
    Messages :
    6 662
    "J'aime" reçus :
    395
    :coucou:

    Pour les révisions, c'est simple, en condition normale, c'est généralement 20 / 25 000 km OU 1 an au 1 er atteint, je ne sais pas pour le 5008, mais c'est le cas pour la 308.
    toutes ces infos sont renseignées dans le livret d'entretien de la voiture.

    je peux me tromper, je ferais un AR dès que la voiture est vendue avec photocopie, si besoin, du certificat de cession.
    d'ailleurs la démarche de résiliation doit être renseignée dans le contrat qui a été signé
     
    #11 picard60, 28 Mai 2020 à 07:27
    Dernière édition: 28 Mai 2020 à 07:35
  12. voitvoitok

    voitvoitok Membre

    Inscrit depuis le :
    28 Avril 2016
    Messages :
    13
    "J'aime" reçus :
    0
    Merci picard60 pour les conseils.

    Effectivement, les conditions de fin de contrat sont indiquées dans le contrat (article "Résiliation - Fin de contrat").

    Le contrat stipule :
    "A cet effet, le souscripteur s'engage à informer Automobiles Peugeot [ils donnent l'adresse] par lettre recommandée avec A.R. L'événement doit être signalé dans un délai maximum de 45 jours. La lettre sera accompagnée :
    - de la copie du contrat et de ses éventuels avenants souscrits par le souscripteur
    - en cas de revente du véhicule, d'une photocopie du formulaire cerfa de cession du véhicule
    - en cas de ré-immatriculation du véhicule, d'une photocopie du nouveau certificat d'immatriculation du véhicule
    - en cas de sinistre total, (...)
    - en cas de vol, (...)

    Est-ce qu'il faudra faire ré-immatriculer le véhicule ou alors l'acheteur gardera la même plaque ?
    Et s'il faut le faire ré-immatriculer, est-ce moi qui dois le faire, ou alors est-ce l'acheteur ?

    Par ailleurs, n'ayant plus le carnet d'entretien, je ne connais la fréquence des révisions que grâce à un papier que j'ai retrouvé où il était écrit à la main "Révision tous les 25 000 km ou tous les ans".
    Si je n'avais pas eu ce papier, comment aurais-pu connaître la fréquence ?
    Y a-t-il un site internet où c'est indiqué suivant le modèle du véhicule ?
    J'ai bien trouvé un site (idgarages.com), mais qui ne reconnaît pas le modèle de ma voiture, qui est une "Phase 2 1.6 HDi 115 cv" (selon Oscaro, en rentrant ma plaque d'immatriculation)...

    Enfin, je ne comprends pas à quoi correspondent les "115 cv" qu'est censé avoir mon véhicule.
    Wikipedia semble indiquer que les "cv" correspondent aux "chevaux fiscaux" (https://fr.wikipedia.org/wiki/Cheval_fiscal).
    Il dit aussi : "le nombre de chevaux fiscaux d'un véhicule est indiqué sur le certificat d'immatriculation à la rubrique P.6".
    Or, sur ma carte grise, à la rubrique P.6, il est indiqué "6" et non pas "115"... (à quoi correspond ce "6" d'ailleurs ?)
    Et d'ailleurs, il n'est indiqué nulle part "115" sur ma carte grise...

    Merci d'avance
     
  13. NanSYM

    NanSYM Peugeot Addict

    Inscrit depuis le :
    24 Août 2018
    Messages :
    385
    "J'aime" reçus :
    181
    Si ton véhicule a été immatriculé après le 15 avril 2009 (ce qui est probablement le cas), il possède un numéro du type XX-000-XX. Ce numéro reste attaché au véhicule, même s'il change de propriétaire.

    Ce n'est jamais au vendeur de faire ré-immatriculer un véhicule.

    Les chevaux fiscaux correspondent à la puissance administrative du véhicule et permettent de déterminer le prix de la carte grise ... et le tarif d'assurance !.
    Le "6" indiqué sur ta carte grise à la rubrique P.6 signifie que ton véhicule a 6 CV fiscaux.
    Les CV réels ne sont pas indiqués sur la carte grise. Cependant, tu peux les retrouver en divisant le chiffre de la ligne P.2 (kw) par 0.736. Ainsi, si ton véhicule fait 115 CV, tu devrais avoir 84 ou 85 sur la ligne P.2
     
  14. voitvoitok

    voitvoitok Membre

    Inscrit depuis le :
    28 Avril 2016
    Messages :
    13
    "J'aime" reçus :
    0
    D'accord merci pour ces explications.



    D’après ce que j'ai lu sur internet :

    "Sur un véhicule, on distingue deux types de chevaux :

    * Les chevaux-vapeur (ch ou Din), [qui] mesurent la puissance réelle du véhicule au niveau des roues.

    * Les chevaux fiscaux (CV), [qui] sont une unité de mesure du droit fiscal permettant d’évaluer la puissance théorique d’un moteur pour le calcul de votre certificat d’immatriculation (ex-carte grise) ainsi que celui de votre prime d’assurance."

    (https://www.lesfurets.com/assurance...nce-reelle-dun-moteur-et-sa-puissance-fiscale)



    Je trouve que ces abréviations portent à confusion :
    * pourquoi avoir abrégé "cheval-vapeur" en "ch", au lieu de "cv" ?
    * pourquoi avoir abrégé "cheval fiscal" en "cv", au lieu de "cf" ?




    D’après ce que j’ai pu lire sur internet, mes "115 cv" correspondent en fait à 115 chevaux-vapeur, c’est-à-dire à "115 ch".
    Si c’est bien le cas, pourquoi la présentation officielle de mon véhicule n’est pas "115 ch", puisque "ch" est l’abréviation officielle pour "cheval-vapeur" ?
    Je trouve cela confusant qu’au lieu de cela, ils notent "115 cv", alors que "cv" est l’abréviation officielle du "cheval fiscal"...
    Est-ce parce que quand on prononce "115 cv" en "115 chevaux [vapeur]", le "cv" correspond à la prononciation de "CheVaux" ?



    En tout cas, en reprenant votre indication, je pars de ma puissance nette maximale P.2 de 84 kW, et en divisant ce nombre par 0,736, j’obtiens 114,13 chevaux-vapeur, qui une fois arrondis aboutissent bien à mes 115 chevaux-vapeur.



    Enfin, j’ai l’impression que la page https://fr.wikipedia.org/wiki/Cheval_fiscal comporte une erreur en disant : "Pa désigne la puissance administrative exprimée en chevaux-vapeur, arrondie à l'entier le plus proche. Cette valeur est indiquée sur le certificat d'immatriculation à la rubrique (P.6)".
    Il s’agit plutôt de chevaux fiscaux, non ?



    Merci
     
  15. picard60

    picard60 Lion Hors catégorie

    Inscrit depuis le :
    20 Février 2014
    Messages :
    6 662
    "J'aime" reçus :
    395

    :coucou:

    Houlaaaaaaaaaaaaaaaaa, quelle découverte !!!!!!:lol:

    c'est idem sur les motorisations nautiques et je suppose sur beaucoup d'autres

    je comprends mieux l'interprétation pour les révisions :pt1cable:
     
    #15 picard60, 1 Juin 2020 à 07:36
    Dernière édition: 1 Juin 2020 à 07:41
  16. voitvoitok

    voitvoitok Membre

    Inscrit depuis le :
    28 Avril 2016
    Messages :
    13
    "J'aime" reçus :
    0
    Oui pour l'histoire des chevaux ça faisait un moment que je voulais me mettre cette explication en forme car ce n'était pas clair pour moi :)
     

Partager cette page

  1. Ce site utilise des "témoins de connexion" (cookies) conformes aux textes de l'Union Européenne. Continuer à naviguer sur nos pages vaut acceptation de notre règlement en la matière.
    Rejeter la notification