Renouveau de Lancia sous l'ère Stellantis ???

Discussion dans 'Lancia' démarrée par Thomas, 6 Avril 2021.

  1. Thomas

    Thomas Dieu, tout simplement

    Inscrit depuis le :
    23 Octobre 2002
    Messages :
    50 626
    "J'aime" reçus :
    75
    :coucou:

    Comme vous le savez tous(enfin j'espère :oups: ), PSA et FCA se sont "mariés" depuis le 4(voire le 18)janvier de cette année...parmi le nombre élevé de marques qui constitue ce nouveau groupe, Stellantis, l'une d'elle est en train de végéter, avec un seul modèle au catalogue, et vendu dans un seul pays du monde(on peut remercier Sergio Marchionne, feue l'ancien Pdg de FCA :sweat: )

    La bonne nouvelle, c'est que le DG du nouveau groupe, Carlos Tavarès(avec l'accord du président des actionnaires, John Elkann)a décidé de ne PAS se débarrasser de Lancia(malgré son actualité insignifiante, et bien que l'Ypsilon ne fasse pas totalement de la figuration en Italie), mais au contraire de lui insuffler un nouvel avenir au sein du groupe :sol:

    Lancia fait effectivement partie du nouveau pole Premium de Stellantis, aux côtés de son compatriote Alfa-Romeo, et du Français DS(extériorisé de Citroën depuis plusieurs années) :chinois:

    En janvier, Carlos Tavarès a nommé un Italien, Luca Napolitano...

    Plus récemment, d'autres personnes sont venues se joindre à lui pour former l'équipe dirigeante de la marque, dont un Belge francophone et deux dames(italiennes): Yann Chabert, Paolo Laoiotile, Erica Valeria Ferraioli et Roberta Zerbi :chinois:

    Tout se met en place pour la renaissance ;)

    Qu'attendez-vous exactement des Lancia du futur(s'il existe encore des Lancistes sur le forum :oups: )
    Que pensez-vous qui composera la future gamme :confused: :confused:

    Personnellement je m'attends à un voire des SUV, la "vache à lait" de tous les constructeurs mondiaux :spamafote:
    Des modèles qui font la part belle aux électriques et hybrides(et peut-être thermiques, mais ça tend à disparaître)

    Un digne successeur de la mythique compacte DELTA(sur plateforme EMP2 + améliorée)me semblerait aussi un très bon investissement(aux côtés de la nouvelle DS4 et de la future Alfa-Romeo Giulia) :bien:
     
  2. Thomas

    Thomas Dieu, tout simplement

    Inscrit depuis le :
    23 Octobre 2002
    Messages :
    50 626
    "J'aime" reçus :
    75
  3. matth21

    matth21 Modérateur
    Membre de l'équipe

    Inscrit depuis le :
    16 Août 2007
    Messages :
    11 472
    "J'aime" reçus :
    1 820
    La Thema, je n'y crois pas une seconde. Je pense plutôt qu'ils vont y aller progressivement en dépensant le moins possible. Ma vision :

    Marché : Italie puis UE27

    Commerce : en Italie, modèle hybride physique + online avec consolidation du réseau Lancia existant. Dans les autres pays, vente en ligne uniquement (en propre ou via plateforme e-commerce déjà existante) avec service à domicile et SAV assuré par Alfa Romeo et DS.

    Produit
    : il faut de la complémentarité entre les marques, Alfa Romeo va privilégier la sportivité latine, DS le statut et le luxe dans une vision plus germanique. Lancia peut se placer en compromis avec un style latin-chic, compact et très personnalisable, avec des modèles plus petits, un peu plus abordables et surfant sur des codes jeunes pour capter cette clientèle. En termes de segments, dans un premier temps investir plutôt le segment B, avec une Hatch dérivée de la 208 pour remplacer l'Ypsilon, et un SUV dérivé du DS 3 Crossback afin d'apporter une présence sur ce segment incontournable en Europe et un effet de gamme. Et dans un second temps, proposer un B-Coupé-SUV et un C-Coupé-SUV plutôt que des berlines classiques, concurrents des BMW X2 et X4.

    Eléments différenciants : connectivité (possibilité d'en faire la marque pilote sur les équipements connectés, en complément d'Alfa Romeo axée innovations dynamiques et DS innovation de confort) et digitalisation (modèle vente et après vente 100% digitalisé).

    Finance : généralisation de la LLD sans engagement et de formules tout compris. Apport de flexibilité commerciale tout en étant un outil de rétention client.

    Voilà pour les grandes lignes. En automobile et en commerce rien n'est impossible si on y met un minimum d'idées et de moyens. MG en est un bon exemple, pourtant la marque n'a plus rien à voir avec les petits roadsters anglais.
     
  4. Ossetard

    Ossetard Lion de Bronze

    Inscrit depuis le :
    6 Février 2005
    Messages :
    1 558
    "J'aime" reçus :
    20
    la marque étant morte depuis longtemps je pense que ça fait beaucoup de dépenses pour pas grand chose.
    Les jeunes ne s'identifient absolument pas à la marque et à son image passée.
     
  5. matth21

    matth21 Modérateur
    Membre de l'équipe

    Inscrit depuis le :
    16 Août 2007
    Messages :
    11 472
    "J'aime" reçus :
    1 820
    Ca fait du volume, fait tourner les usines qui vont en avoir besoin et fait vivre le réseau italien qui n'a qu'un seul modèle à vendre. Et la marque n'est pas si morte que ça, ils arrivent à vendre plus d'Ypsilon en Italie que d'Alfa Romeo dans toute l'Europe, ça fait quand même réfléchir sur le potentiel.

    La génération actuelle de l'Ypsilon s'est vendue à quasiment 600000 exemplaires depuis son lancement en 2011, a reçu des blocs micro-hybrides il y a 2 ans à peu près et vient d'être légèrement restylée. Développer une descendante à partir d'un châssis de 208, lui mettre la chaîne de traction électrique Nidec et les moteurs PureTech mHEV pourrait poursuivre cette dynamique et apporter du volume supplémentaire à Trnava sans coûter un bras puisque seul le visible serait spécifique et tous les gros investissements sont amortis par la 208 et la Corsa. Puis en cas de succès tenter un petit élargissement de gamme.

    Côté coût commercial, avec la vente en ligne, pas besoin de réseau et les clients peuvent devenir ambassadeurs pour faire essayer leur voiture aux prospects et créer une communauté.

    Je pense que ça pourrait pas trop mal marcher si c'est fait intelligemment, il faut prendre ces marques très régionales comme un avantage. Avec une marque comme Lancia, c'est s'assurer être leader sur le 3ème ou 4ème marché européen sans trop faire d'ombre aux autres marques du groupe et potentiellement grapiller quelques points sur des marchés secondaires (je pense au littoral adriatique).
     
  6. Thomas

    Thomas Dieu, tout simplement

    Inscrit depuis le :
    23 Octobre 2002
    Messages :
    50 626
    "J'aime" reçus :
    75
    C'est vrai que se pose aussi désormais la question du réseau(insignifiant)de Lancia :oups:

    On pourrait imaginer que les Lancia se vendent "virtuellement"(dans le sens ventes sur Internet, pas de concessionnaire "physique") :chinois:

    Petit retour en arrière: les Lancia étaient devenues...des Chrysler rebadgées vers 2005 :oups:





    Il faudra que Stellantis évite de faire ça à l'avenir :spamafote:
     
  7. BenIGNe

    BenIGNe Dieu, tout simplement

    Inscrit depuis le :
    12 Octobre 2004
    Messages :
    40 343
    "J'aime" reçus :
    964
    Une Thema sous forme de DS9 rebadgé, pour rentabiliser la DS9 :D .
    On l'a déjà vu chez Lancia, donc pas de soucis :bien: .
     
  8. le dabe

    le dabe Lion de l'espace

    Inscrit depuis le :
    28 Février 2005
    Messages :
    9 146
    "J'aime" reçus :
    160
    Les alfa et lancia seront des PSA like mais avec leur ADN.
    Comme opel,il ne peut en être autrement
    Les Musa à l'époque étaient des Idéa relookées et elles avaient de la gueule:love:
     

Partager cette page

  1. Ce site utilise des "témoins de connexion" (cookies) conformes aux textes de l'Union Européenne. Continuer à naviguer sur nos pages vaut acceptation de notre règlement en la matière.
    Rejeter la notification