Décès du Pr Jean Dausset, Prix Nobel de Médecine 1980

Discussion dans 'Santé' démarrée par Philou_306, 8 Juin 2009.

  1. Philou_306

    Philou_306 Peugeot Addict

    Inscrit depuis le :
    15 Janvier 2007
    Messages :
    666
    "J'aime" reçus :
    0
    Comme dit dans le titre, le Professeur Jean Dausset que j'ai eu le privilège de connaitre, est décédé samedi dernier. Je poste cette triste nouvelle car à ma grande consternation, cette nouvelle est quasiment passée sous silence face aux élections, au rugby, au tennis, et à Barak ...
    Je vous "colle" la dépèche AP.


    Mort du Pr Jean Dausset, prix Nobel de médecine, qui avait ouvert la voie aux greffes d'organe

    Samedi 6 juin, 19h00
    AP

    Nicolas Sarkozy a salué la mémoire du Pr Jean Dausset, décédé samedi à l'âge de 92 ans. Ce chercheur avait reçu le prix Nobel de médecine en 1980 pour sa découverte en 1958 du système des groupes tissulaires HLA, "qui a ouvert la voie aux greffes d'organe". Lire la suite l'article

    Le chef de l'Etat a salué un "grand scientifique" qui "a donné ses lettres de noblesse à l'immunologie" et représentait "l'excellence de la médecine et de la recherche médicale françaises", dans un communiqué transmis par l'Elysée.

    Le chef de l'Etat rappelle que le Pr Dausset avait découvert en 1958 "le système des groupes tissulaires HLA (...) qui permet de vérifier la compatibilité entre donneur et receveur lors d'une transplantation d'organe". "Grâce à cette découverte, le don et la greffe d'organes ont pu se développer à travers le monde, sauvant de très nombreuses vies".

    Le Premier ministre François Fillon a salué de son côté la mémoire du "père de la greffe d'organes", membre de l'Académie de médecine et de l'Académie des sciences, qui "lègue à l'humanité la découverte d'une véritable carte d'identité biologique de l'individu".

    "La disparition de ce grand humaniste, pionnier du génome humain, est l'occasion pour le Premier ministre de souligner tout le prix qu'il accorde au développement du don d'organes, qu'il a élevé au rang de 'Grande cause nationale' pour 2009", a également souligné le chef du gouvernement dans un communiqué. "En ces temps où la solidarité est plus que jamais le ferment de notre Nation, donner un organe, des plaquettes, du sang ou de la moelle osseuse, c'est donner de la vie, pour la vie. C'est le don de soi par excellence".

    Jean Dausset, né le 19 octobre 1916 à Toulouse, avait fait ses études secondaires à Paris au lycée Michelet et était devenu docteur en médecine de la Faculté de médecine de Paris en 1945, selon la biographie du Collège de France dont il était l'un des professeurs honoraires.

    Interne puis assistant des Hôpitaux de Paris, il s'engage dans les forces libres au Maroc en 1941. Il est transfuseur pendant la campagne de Tunisie (1943) et la campagne de Normandie en 1944. A la Libération, il se consacre à la recherche au Centre national de transfusion sanguine.

    Il avait participé très activement, avec le Pr Robert Debré, à la création des Centres hospitaliers universitaires (1955-1958). Nommé successivement professeur agrégé (1958) puis professeur d'immuno-hématologie à la Faculté de médecine de Paris (1968), il accède en 1977 à la chaire de médecine expérimentale du Collège de France.

    Sur le plan scientifique, le Pr Dausset avait "consacré toute sa vie à l'étude du complexe majeur d'histocompatibilité de l'homme (HLA) dont il démontre, à l'aide de greffes de peau faites sur des volontaires, l'importance en transplantation". Il avait publié les premières études sur les associations possibles entre les groupes tissulaires HLA et les maladies et organisé en 1972 le travail anthropologique qui définit les groupes HLA dans les différentes populations du globe.

    En 1969, il fonde France-Transplant. L'unité de recherche de l'Inserm qu'il a dirigé à l'Hôpital Saint-Louis de 1968 à 1984 "a décrit de nombreux antigènes du système HLA et a apporté de nombreuses contributions sur la réponse immunitaire de l'homme", rappelle le Collège de France. "Jean Dausset a créé en 1983 le Centre d'étude du polymorphisme humain dont le siège a été au Collège de France et qui contribue à l'établissement de la carte génétique et physique du génome humain et à la localisation des gènes des maladies génétiques".

    Le Pr Dausset était, entre autres distinctions, grand officier de la Légion d'honneur et Grand-Croix du Mérite National. AP
     
  2. irongold

    irongold Lion Hors catégorie

    Inscrit depuis le :
    24 Avril 2008
    Messages :
    7 496
    "J'aime" reçus :
    0

Partager cette page

  1. Ce site utilise des "témoins de connexion" (cookies) conformes aux textes de l'Union Européenne. Continuer à naviguer sur nos pages vaut acceptation de notre règlement en la matière.
    Rejeter la notification