BMP6 et Embrayage, le coupable n'est pas celui que l'on croit

chicobrasil

Peugeot Addict
22 Novembre 2016
279
40
28
Bonjour à tous,

Il y a 1 mois j'avais soulevé un soucis avec mon 3008 E-Hdi de 2012 de 140 Mkl équipé en Boite BMP6 robotisé qui dans son fonctionnement me faisait penser que j'avais peu être un problème d'embrayage ( coût de l'intervention entre 1000 et 2500€ pièces et M.O) et qu'au final n'a coûté que 35€ !!! car j'étais resté très septique, et mon feeling a finalement été le bon alors que la majorité des professionnels me préconisaient un embrayage "mort".

Donc comme un industriel, j'ai cherché par étape en utilisant la méthode de "l'arbre des causes", c'est à dire de partir d'un soi disant constat , ici " un embrayage" et de remonter en sens inverse, le circuit de fonctionnement des différents organes en action et j'ai découvert un élément que personne n'a l'idée de soupçonner à l'heure du tout diagnostique via une valise électronique et qui pour mon cas s'est avéré l'élément perturbateur du fonctionnement de mon embrayage.

Avant de penser à un problème d'embrayage , il peut s'avérer que celui ci n'est pas forcément en cause, mais que cela vienne d'une panne électronique "invisible" ne générant pas de codes erreurs, ni défauts affichés au tableau de bord et que personne ne pense, mais qui peut avoir des conséquences très rapidement si l'on n'y remédie pas d'un point vue financier (entre 1000 et 2500€) comme mécanique (usure rapide du disque).

les symptômes de cette panne "d'embrayage" qui n'en n'est pas forcément une, sur une boite BMP6

- Une montée kilométrique linéaire en accélération, en mode automatique, un passage rapide des rapports (entre 1000/1500 Trs) alors que la pédale d'accélérateur n'est qu'à mi course, et un régime moteur qui s'affole avec la pédale enfoncée à fond avec une vitesse affiché qui augmente lentement mais toujours linéairement sans que vous constatez aucune signe de décrochement de vitesse kilométrique pendant votre phase d'accélération, seulement un niveau régime qui s'affole.....


et aussi accessoirement une odeur d'embrayage (normal, le disque se dégrade par glissement)


Ne chercher pas, c'est surement votre relais ou potentiomètre qui fait corps avec la pédale d'accélérateur qui est "fatigué", il envoi des informations erronées au calculateur de gestion du moteur, ce qui engendre un régime moteur défaillant par rapport à la vitesse d'accélération et l'excès de régime fait "cirer" votre disque d'embrayage qui voit une puissance excessive lui débouler dessus..


Donc premier conseil, changer rapidement votre potentiomètre de pédale d'accélérateur, la référence est standard pour les 3008 hdi 110/112-115 CV et essence de 2009 à 2016, celle ci est la suivante Bosh RB 280 755 167 /PSA 96 714 168 80 , coût en occasion entre 30-60€ et par conséquence cela vaut le coup d'acheter cette pièce et de faire l'essai....

La pédale d'accélérateur se démonte en 10 mn ( 3 vis de diam 10 à déboulonner, une vis tenant le cache plastique côté console centrale et 2 rivets plastiques pour le cache sous volant sur lequel est fixé la lampe d'éclairage des pieds conducteur)...

Après cet essai, il peut s'avérer que tout soit redevenu normal en fonctionnement, c'est ce qu'il m'est arrivé, mon 3008 E-di de 2012 totalisant 140 Mkl à ce jour et a parcouru 1500 km depuis sans plus aucun effet ou sensation de glissement. La première semaine, des odeurs d'embrayage brûlé ont continué avant de s'atténuer complètement à ce jour et en parallèle le fonctionnement boite / moteur s'est amélioré progressivement avec une diminution progressive de quelques effets de glissement résiduel .

Autre sujet : j'ai entendu parler de réapprentissage de boite BMP6 après changement d'embrayage, hors il s'avère selon un mécanicien ayant passé 30 ans chez un concessionnaire Peugeot avant d'être indépendant, et ayant changé plusieurs embrayage BMP6 sur 508 et 3008, m'a confirmé qu'il n'y avait rien à faire de spécifique, car le calculateur de la boite se réinitialise tout seul et ne perd pas ses données, le fait de désaccoupler la boite du moteur, n'a aucune incidence. Selon lui c'est pareil que si l'on débranche la batterie et que l'on l'a rebranche quelques jours plus tard, le véhicule n'a pas besoin d'être réinitialisé....


Le réapprentissage facturé 120/160€ se fait en cas de " mise à jour " constructeur du calculateur ou de changement de celui ci (et encore), ce qui a été le cas sur pas mal de véhicule sortie entre 2009 et 2011 et beaucoup confondent réapprentissage boite alors que le concessionnaire n'a fait qu'une purge du système hydraulique d'embrayage et un réglage butée d'embrayage ce qui apporte dans un premier temps une amélioration, mais si le disque est fatigué, cela n'est que temporaire.....

Bonne continuation
 
Dernière édition:
  • J'aime
Reactions: Amer

Bonjour à tous,

Il y a 1 mois j'avais soulevé un soucis avec mon 3008 E-Hdi de 2012 de 140 Mkl équipé en Boite BMP6 robotisé qui dans son fonctionnement me faisait penser que j'avais peu être un problème d'embrayage ( coût de l'intervention entre 1000 et 2500€ pièces et M.O) et qu'au final n'a coûté que 35€ !!! car j'étais resté très septique, et mon feeling a finalement été le bon alors que la majorité des professionnels me préconisaient un embrayage "mort".

Donc comme un industriel, j'ai cherché par étape en utilisant la méthode de "l'arbre des causes", c'est à dire de partir d'un soi disant constat , ici " un embrayage" et de remonter en sens inverse, le circuit de fonctionnement des différents organes en action et j'ai découvert un élément que personne n'a l'idée de soupçonner à l'heure du tout diagnostique via une valise électronique et qui pour mon cas s'est avéré l'élément perturbateur du fonctionnement de mon embrayage.

Avant de penser à un problème d'embrayage , il peut s'avérer que celui ci n'est pas forcément en cause, mais que cela vienne d'une panne électronique "invisible" ne générant pas de codes erreurs, ni défauts affichés au tableau de bord et que personne ne pense, mais qui peut avoir des conséquences très rapidement si l'on n'y remédie pas d'un point vue financier (entre 1000 et 2500€) comme mécanique (usure rapide du disque).

les symptômes de cette panne "d'embrayage" qui n'en n'est pas forcément une, sur une boite BMP6

- Une montée kilométrique linéaire en accélération, en mode automatique, un passage rapide des rapports (entre 1000/1500 Trs) alors que la pédale d'accélérateur n'est qu'à mi course, et un régime moteur qui s'affole avec la pédale enfoncée à fond avec une vitesse affiché qui augmente lentement mais toujours linéairement sans que vous constatez aucune signe de décrochement de vitesse kilométrique pendant votre phase d'accélération, seulement un niveau régime qui s'affole.....


et aussi accessoirement une odeur d'embrayage (normal, le disque se dégrade par glissement)


Ne chercher pas, c'est surement votre relais ou potentiomètre qui fait corps avec la pédale d'accélérateur qui est "fatigué", il envoi des informations erronées au calculateur de gestion du moteur, ce qui engendre un régime moteur défaillant par rapport à la vitesse d'accélération et l'excès de régime fait "cirer" votre disque d'embrayage qui voit une puissance excessive lui débouler dessus..


Donc premier conseil, changer rapidement votre potentiomètre de pédale d'accélérateur, la référence est standard pour les 3008 hdi 110/112-115 CV et essence de 2009 à 2016, celle ci est la suivante Bosh RB 280 755 167 /PSA 96 714 168 80 , coût en occasion entre 30-60€ et par conséquence cela vaut le coup d'acheter cette pièce et de faire l'essai....

La pédale d'accélérateur se démonte en 10 mn ( 3 vis de diam 10 à déboulonner, une vis tenant le cache plastique côté console centrale et 2 rivets plastiques pour le cache sous volant sur lequel est fixé la lampe d'éclairage des pieds conducteur)...

Après cet essai, il peut s'avérer que tout soit redevenu normal en fonctionnement, c'est ce qu'il m'est arrivé, mon 3008 E-di de 2012 totalisant 140 Mkl à ce jour et a parcouru 1500 km depuis sans plus aucun effet ou sensation de glissement. La première semaine, des odeurs d'embrayage brûlé ont continué avant de s'atténuer complètement à ce jour et en parallèle le fonctionnement boite / moteur s'est amélioré progressivement avec une diminution progressive de quelques effets de glissement résiduel .

Autre sujet : j'ai entendu parler de réapprentissage de boite BMP6 après changement d'embrayage, hors il s'avère selon un mécanicien ayant passé 30 ans chez un concessionnaire Peugeot avant d'être indépendant, et ayant changé plusieurs embrayage BMP6 sur 508 et 3008, m'a confirmé qu'il n'y avait rien à faire de spécifique, car le calculateur de la boite se réinitialise tout seul et ne perd pas ses données, le fait de désaccoupler la boite du moteur, n'a aucune incidence. Selon lui c'est pareil que si l'on débranche la batterie et que l'on l'a rebranche quelques jours plus tard, le véhicule n'a pas besoin d'être réinitialisé....


Le réapprentissage facturé 120/160€ se fait en cas de " mise à jour " constructeur du calculateur ou de changement de celui ci (et encore), ce qui a été le cas sur pas mal de véhicule sortie entre 2009 et 2011 et beaucoup confondent réapprentissage boite alors que le concessionnaire n'a fait qu'une purge du système hydraulique d'embrayage et un réglage butée d'embrayage ce qui apporte dans un premier temps une amélioration, mais si le disque est fatigué, cela n'est que temporaire.....

Bonne continuation
 

Bonjour,
Je rencontre exactement le même problème avec le même véhicule!
Cela faisait presque 1 mois que les rapports ne passaient plus très bien à bas régime et j'avais besoin d'appuyer fort sur accélérateur pour faire monter les rapports..Sauf qu'hier le symptôme s'est accentué et j'avais presque plus la possibilité d'avancer: l'odeur du disque d'embrayage s'est fait ressentir!
Ma question est : est-ce que votre problème a été résolu depuis le changement de votre relais ?

Merci beaucoup