Rallye du Maroc : le marathon démarre bien

Rallye du Maroc
Une belle troisième étape sur le Rallye du Maroc 2017

Pour cette troisième étape du Rallye du Maroc 2017, les différents équipages débutent un marathon qui finira à la fin de l’étape 4, demain. Une épreuve traditionnelle en rallye-raid, où aucune assistance n’est autorisée. Ainsi, ce marathon met les compétences techniques des équipages à l’épreuve, puisqu’ils doivent réviser eux-mêmes leurs véhicules. Ici, les capacités à réparer et la fiabilité des véhicules sont donc un élément clé pour grappiller des minutes d’avance le lendemain.

a

Bruno Famin, Directeur de Peugeot Sport : « Après une journée assez déroutante hier, nous avons pu nous remettre en piste aujourd’hui, et nous sommes contents des deuxièmes et troisièmes places de nos Peugeot 3008 DKR. Carlos et Lucas ont été les plus rapides dans la deuxième section de la spéciale et ils ont gardé leur calme. Désormais, ils sont de retour dans la compétition et ils vont devoir se battre pour remonter. Sébastien et Daniel ont réussi à conserver une bonne avance. Les voitures sont très fiables. Les équipages ne vont pas avoir à trop travailler ce soir lors du bivouac marathon.« 

a

Double podium et repos pendant le bivouac

Si le Team Peugeot Total n’a pas remporté cette spéciale (c’est Nasser Al-Attiyah sur Toyota qui l’a gagné), nous avons tout de même le premier double podium de ce Rallye du Maroc 2017 avec Sébastien Loeb second et Carlos Sainz troisième. Le célèbre pilote alsacien est parti avec Daniel Elena à la 7ème place. Ils ont effectué une course intelligente, pilotant la Peugeot 3008 DKR à une vitesse moyenne de 100km/h. Et bien prudents dans les dunes dans la dernière partie de la spéciale. Malgré la seconde place sur la spéciale, ils conservent au général une avance de près de 4 minutes.

a

Sébastien Loeb : « Aucun problème pour nous aujourd’hui, nous avions pour objectif d’atteindre l’arrivée de cette étape, sans prendre de risque inconsidéré. Nous réussissons à conserver un petit écart sur Nasser Al-Attiyah. Demain, il va ouvrir la route et notre mission sera de rester concentrés pour trouver les bons caps, sans trop en faire. »

a

Rallye du Maroc
Les résultats en bref

Pour Carlos Sainz et Lucas Cruz, les voyants sont aussi au vert. La pénalité de 50 heures attribuée hier a été annulée, ce qui leur retire une sacrée épine du pied. Pourtant partis en 14ème position du fait de la pénalité, et malgré la poussière soulevée par les concurrents, ils en ont doublé 3 et arrivent en 3ème position. Au général, ils sont donc à la 6ème place, avec 26 minutes de retard sur Sébastien Loeb.

a

Carlos Sainz : « Chaque kilomètre nous permet de prendre un peu plus de confiance avec la Peugeot 3008 DKR. La seule chose qui a été frustrante aujourd’hui c’était la poussière soulevée par les voitures parties devant nous. En dehors de ça, tout s’est bien passé. Nous allons ajuster les réglages de la voiture ce soir. Désormais, notre objectif est de remonter au classement.« 

a

Et grâce à la fiabilité sans failles de la Peugeot 3008 DKR, nos équipages n’ont pas eu beaucoup de travail à réaliser lors du bivouac. De quoi étudier attentivement le road-book et se reposer un peu.

L’étape 4, demain

Pour l’étape 4, beaucoup de dunes à franchir avec 433 kilomètres chronométrés. Une journée intense qui réclamera une grande précision de pilotage et beaucoup de concentration de la part des copilotes. Cependant, n’ouvrant pas la route, Sébastien Loeb, en seconde position sur la grille de départ, aura moins de pièges à déjouer que l’ouvreur. Avec le repos supplémentaire, de quoi reprendre l’avantage.


Commentez ce Rallye du Maroc 2017 sur notre forum

Suivez Forum-Peugeot.com sur Facebook

Suivez Forum-Peugeot.com sur Twitter


Vous aimerez aussi :

En septembre 2017, les ventes de Peugeot portées par les SUV

Un très bon mois de janvier pour Peugeot

Rallye du Maroc : rebondissements dans une étape 2 raccourcie