[308 SW 2L GT] fuite LDR

Discussion dans 'Questions techniques' démarrée par MouAk, 10 Février 2021.

  1. Seb70220

    Seb70220 Membre régulier

    Inscrit depuis le :
    28 Septembre 2019
    Messages :
    42
    "J'aime" reçus :
    6
    Exact moi j'ai du retrouver la 1ere facture d'entretien où l'ancien propriétaire avait acheté le véhicule, j'avais toutes les autres :)
     
  2. Duperay

    Duperay Nouveau membre

    Inscrit depuis le :
    20 Juin 2022
    Messages :
    2
    "J'aime" reçus :
    0
     
  3. Duperay

    Duperay Nouveau membre

    Inscrit depuis le :
    20 Juin 2022
    Messages :
    2
    "J'aime" reçus :
    0
    Même problème :calimero: même voiture, même année, même nombre de kms, entretenue chez Peugeot ....0 prise en charge
    quand je vois que vous ,pas entretenue chez PEUGEOT prise en charge 70% ..y a comme un problème !!
     
  4. JC 308GT

    JC 308GT Membre

    Inscrit depuis le :
    10 Décembre 2021
    Messages :
    20
    "J'aime" reçus :
    1
    Bonjour,
    problème résolu pour moi et ma 308GT de 2015, 140000km. 6 mois que je suis dessus à travailler les weekend quand j'ai le temps.
    Donc démontage culasse, nettoyage, mise à l'épreuve et resurfaçage. Remontage avec bien sûr un joint de culasse neuf (bien attaqué l'ancien). Changement de tous les joints haut moteur par la même occasion.
    Maintenant, plus de pression dans le LDR. Quand le moteur a refroidit, je peux ouvrir le bouchon du vase d'expansion, aucune pression.
    La fin d'un périple, ça fait un an que je suis avec cette panne...pffff
    Coût de la pièce défectueuse: 26 euros, joint de culasse...
     
    serge06 aime votre message.
  5. sylvlau

    sylvlau Peugeot Addict

    Inscrit depuis le :
    4 Janvier 2009
    Messages :
    393
    "J'aime" reçus :
    37
    @ JC308GT : Félicitations pour ta persévérance et le boulot réalisé !
    Profites bien maintenant que tu as réparé les errements de Peugeot...
     
  6. dyson21

    dyson21 Peugeot Addict

    Inscrit depuis le :
    6 Février 2015
    Messages :
    149
    "J'aime" reçus :
    10
    La conclusion, c'est la corrosion du joint de culasse à cause de l'acidité du LDR ?
     
  7. JC 308GT

    JC 308GT Membre

    Inscrit depuis le :
    10 Décembre 2021
    Messages :
    20
    "J'aime" reçus :
    1
    Pour ce qui est de l'origine de la panne, je ne sais pas si depuis le début l'entretien a été bien fait avec du LDR préconisé et si l'acidité est en cause ou pas. Ce que je sais, c'est qu'il y a un échangeur gaz d'échappement/ LDR sur la vanne EGR.
    Et à mon avis elle est là l'origine première. D'ailleurs, il y a un propriétaire de 308 qui a décrit sa réparation sur le forum: il a d'abord changé le joint de culasse, et constatant que ca n'avait rien changé, il a changé la vanne EGR et ça a été concluant.
    Le point de départ pour moi, c'est l'échangeur vanne EGR, les gaz d'échappement passent dans le circuit LDR, d'où pression dans le circuit, le boitier thermostat ne joue plus son rôle correctement, ça chauffe, le joint de culasse en prend un coup et si on insiste, on déforme la culasse et le bloc moteur. Toujours cette histoire d'indication de température au tableau de bord sans aucune précision sur le 308. L'aiguille stagne à 80 degrés alors qu'on est souvent au-dessus. Quand ça s'allume rouge, c'est trop tard. Sur ma vieille 407, j'ai 2 VRAIES indications de température, eau et huile, et je sais à tout moment ce qu'il se passe.
    Moi j'ai tout changé avant de déculasser, boitier thermostat, radiateur, vanne EGR, pompe à eau.
    je m'estime avoir de la chance parce que les dégâts était limités et j'ai pu limiter les frais. Si on doit changer la culasse c'est 3900E chez pigeot (ailleurs c'est quasi introuvable). Et si le bas moteur a pris, j'ose même pas y penser...
     
  8. dyson21

    dyson21 Peugeot Addict

    Inscrit depuis le :
    6 Février 2015
    Messages :
    149
    "J'aime" reçus :
    10
    Quel usine à gaz !
    ""
     
  9. petit suisse

    petit suisse Lion de Bronze

    Inscrit depuis le :
    26 Août 2009
    Messages :
    1 629
    "J'aime" reçus :
    302
    sur la 407, le fonctionnement de l'aiguille de temperature eau et huile suis la même logique que sur la 308. C'est comme ça depuis que les PSA sont multiplexées...
     
  10. JC 308GT

    JC 308GT Membre

    Inscrit depuis le :
    10 Décembre 2021
    Messages :
    20
    "J'aime" reçus :
    1
    Désolé mais je possède une 407 et une 308 et je peux affirmer, quelque soit la technologie utilisée, que l'indication de température n'est pas la même sur les deux véhicules.
    Sur la 407, la température indiquée par l'aiguille ne stagne pas aux alentours de 80 degrés comme sur la 308. En montée par ex, on voit très bien la température monter vers 100° sur la 407 alors que sur la 308 l'aiguille reste sur 80.
    En mettant la console sur la 308, on constate que la température d'eau monte bien au-delàs de 80°C en montée, alors que l'aiguille au tableau de bord indique toujours 80.
    Pour la température d'huile, le problème est réglé puisqu'il n'y a pas d'indication au tableau de bord sur la 308...
     
  11. petit suisse

    petit suisse Lion de Bronze

    Inscrit depuis le :
    26 Août 2009
    Messages :
    1 629
    "J'aime" reçus :
    302
    strategie utilisé depuis la C5I et 407:
    temp.jpg
     
  12. petit suisse

    petit suisse Lion de Bronze

    Inscrit depuis le :
    26 Août 2009
    Messages :
    1 629
    "J'aime" reçus :
    302
    Pour l'huile, effectivement, il y a plus de mouvement de l'aiguille
    temp huile.jpg
     
  13. Aurélien68

    Aurélien68 Membre

    Inscrit depuis le :
    20 Juillet 2019
    Messages :
    21
    "J'aime" reçus :
    1
    Bonjour à tous,
    possesseur d'une 308 SW GT 180 j'ai un souci similaire,
    J'ai effectué une purge mais qui selon moi n'est pas complète car je n'ai pas trouvé le bouchon de purge du circuit de chauffage.
    Quelqu'un peut-il m'aider à le trouver?
    Merci!
     
  14. Aurélien68

    Aurélien68 Membre

    Inscrit depuis le :
    20 Juillet 2019
    Messages :
    21
    "J'aime" reçus :
    1
    Purge complète effectuée aujourd'hui. Vase en hauteur.
    Plus de bruit d'air au niveau du tableau de bord. Avant essai, niveau de ldr sur max. Retour essai, 20 km plus autoroute plus grosse accélération, niveau monté à la moitié entre max et le bouchon. J'attends demain pour voir si il descend. Je vais prendre rendez-vous chez Peugeot pour faire une vrai purge avec dégazage. En attendant j'en ai profité pour démonter l'arrivée egr, boitier papillon et canal d'admission. Tout était DÉGUEULASSE. J'ai sorti de la rampe d'admission du gras visqueux, j'ai nettoyé le papillon ainsi que la pipe dans la quelle se trouve le debimetre. Quelle merde cet EGR, tout ça pour pour moins polluer ( j'aimerais voir le bilan pollution/ casse / coût écologique des pièces de rechange) . J'étais déjà passé à la caisse pour réservoir adblue + injecteur. J'ai acheté le véhicule à 110000 il en a 140000 aujourd'hui. Je ne l'utilise que pour des long trajet entre 100 et 1500 km. Le reste du temps je prends ma petite 206. Avez vous prévu un recours collectif sur le fait que peugeot leure le conducteur avec l'aiguille de température ? 80° fictifs, pour moi c'est un cas de tromperie occasionnant un risque. J'ai toujours eu des voiture précise niveau température, quand ça monte trop, je lève le pieds, dans le cas de la 308, tu peux traverser l'Allemagne à 200, aiguille à 80°, alors qu'en fait il fait 120 ° dans la culasse.
     
  15. Aurélien68

    Aurélien68 Membre

    Inscrit depuis le :
    20 Juillet 2019
    Messages :
    21
    "J'aime" reçus :
    1

    Suite,

    Ce matin pas de pression à l'ouverture du bouchon à froid.
    Je me dis, bon point.
    J'enlève le surplus afin de laisser le niveau sur max.
    je referme et part faire un petit test d'une dixaines de kilomètres, en roulant très cool, 90km/h max.
    Pendant le trajet , je test le chauffage, il ne chauffe presque pas,
    la voiture commence à sentir le ldr dans la ventilation, pas bon signe.
    Je rentre très doucement,, j'ouvre le capot et là, surprise, plus de bouchon,
    impossible de le retrouver, il a explosé et tout le liquide est sorti, je palpe la grosse durite, il n'y a plus rien dedans.
    C'est quand même très étrange, est ce que le bouchon ne souvrait plus du tout ) 1.4 bars et la pression augmentant cela me créait des problèmes?
    Je suis bon pour acheter un nouveau bouchon et refaire une purge, afin d'enlever cette supposition.
    pffffffffffffff
     
  16. petit suisse

    petit suisse Lion de Bronze

    Inscrit depuis le :
    26 Août 2009
    Messages :
    1 629
    "J'aime" reçus :
    302
    a mon avis, tu es surtout bon pour un joint de culasse...
     
  17. sylvlau

    sylvlau Peugeot Addict

    Inscrit depuis le :
    4 Janvier 2009
    Messages :
    393
    "J'aime" reçus :
    37
    @aurelien68 : en aucun cas ton bouchon n'a pu "exploser". Il est parti parce que tu l'avais mal remis en place. Pas d'alternative possible.

    Par contre, étant parti sous l'effet de la pression....je crois également que le joint de culasse n'est pas en forme (d'accord avec Petit suisse).
     
  18. Aurélien68

    Aurélien68 Membre

    Inscrit depuis le :
    20 Juillet 2019
    Messages :
    21
    "J'aime" reçus :
    1
    Aujourd'hui j'ai nettoyé tout mon circuit. Jet d'eau dans bocal suspendu le plus haut possible, bouchons ouverts, moteur tournant. J'ai ensuite débranché les durites du bas pour tout vider. J'ai remis les bouchons, rempli le circuit, palpé toutes les durites, mis en route, ventilo s'enclenche au bout de 10 secondes, c'est la procédure de dégazage apparement. Moteur coupé j'ai reouvert les bouchons, attendu que le liquide arrive bien, j'ai passé presque 10 litres. Remis en route, bouchon fermé, bocal toujours surélevé, palpage des durites basses et hautes, grosses et petites pour chasser tout l'air, moteur éteint, réouverture des bouchons, jusq'au max du bocal et fermeture, remise en place du bocal, remise au niveau max en aspirant. Demain je vais chercher un bouchon neuf de marque calorstat taré à un bar.4. Important d'avoir la valeur d'aspiration sur un atmosphère pour permettre au liquide de descendre en bas du radiateur sans créer de vide. Mon bouchon, que j'ai retrouvé près de la courroie de accessoires, ne me semble pas équipé de valve, je l'ai étudié sous toutes les couture et j'ai l'impression que l'ancien propriétaire l'a changé. Si le bouchon n'est pas équipé d'une valve peut-être que le problème vient de là. Peut-être aussi que le problème vient du fait que j'aurais mal fermé le bouchon après vérification avant de faire 2 gros trajet de plus de 4000 km au total en Allemagne avec de grosses parti illimitée. Ma question est , est ce qu'un bouchon mal fermé peut engendrer un problème de perte par évaporation, diminution du volume et grosse prise d'air dans le système ldr. Putain mais pourquoi Peugeot n'a pas mis de sonde dans ce bocal, et pourquoi l aiguille de température indique une valeur à la con. Ça va m'échappe. Ce qui est sûr c'est que Peugeot c'est fini. Je garde ma petite lionne gti d'époque, increvable et qui roule à l'éthanol, et bonjour l'électrique.merci de m'avoir lu c'était courageux .
     
  19. Aurélien68

    Aurélien68 Membre

    Inscrit depuis le :
    20 Juillet 2019
    Messages :
    21
    "J'aime" reçus :
    1
    C'est fort possible, autant que je suis con. Dans l'empressement j'ai probablement laissé le bouchon posé à côté. Cela dit le bouchon ne semble pas équipé de valve. Et petite question, est-ce que l'absence de bouchon fait que le bocal se vide complètement ? Normalement pas ? En roulant vraiement souple.
     
  20. Aurélien68

    Aurélien68 Membre

    Inscrit depuis le :
    20 Juillet 2019
    Messages :
    21
    "J'aime" reçus :
    1
    Encore une question si vous avez le temps, je trouve depuis toujours que le moteur est bruyant sur sa partie haute. Bruit de cam , ou de clicti, on ne l'entend presque pas moteur fermé. Avez vous ça aussi? Est-ce normal sur ce moteur? Merci !
     
  21. Aurélien68

    Aurélien68 Membre

    Inscrit depuis le :
    20 Juillet 2019
    Messages :
    21
    "J'aime" reçus :
    1
    Essais du jour avec nouveau liquide et purge "correcte" sans diagbox et nouveau bouchon.

    Le niveau s'est stabilisé sur max, pas de pression dans les durite, le chauffage souffle du chaud comme jamais.
    Par contre, je n'arrivais pas à déclencher le ventilo, je me disais que du coup le moteur était bien protégé maintenant et que pour le faire prendre de la température je devais attaquer quelques montées pleines charge.

    Ressenti: moins de puissance que d'habitude, et sur la dernière montée, très raide et relativement lente (pousser la troisième un petit coup avant de sentir une odeur de liquide et de brulé. Je me gare, j'attend que le turbo se calme, j'éteins tout.

    Le liquide était monté au dessus du max, les durites pas dures, et ... de la fumée légère au niveau du turbo, donc surchauffe.

    Je rallume pour vérifier que le ventilo s'enclenche et là, rien. Je lance la clim pour vérifier son bon fonctionnement, il se lance et me fait de suite redescendre la température, le liquide dans le bocal se place directement sur minimum.

    Donc je suspecte fortement la sonde de température qui ne joue plus son rôle.
    Après avoir laissé tourner la clim pour les 5km du retour, je me gare et vérifie : niveau dans le bocal stabilisé sur max, pas de pression dans les durites, chauffage qui fonctionne fort.

    Selon moi ce n'est pas un joint de culasse, ni une prise d'air sur l'egr, j'aurais les durite gonflées au max, or là les durites sont moles même à chaud. Ce n'est pas un problème de calorstat car les durites allez retour radiateur ne seraient pas brulantes. à moins que le calorstat ne s'ouvre pas complètement mais dans ce cas le ventilo déclencherait quand même?

    Si quelqu'un sait où est CETTE P**** de sonde de température?

    Merci pour votre aide
     
  22. Aurélien68

    Aurélien68 Membre

    Inscrit depuis le :
    20 Juillet 2019
    Messages :
    21
    "J'aime" reçus :
    1
    Je continue mon monologue, si cela peut en aider certains à trouver son problème.
    J'ai enfin trouvé cette sonde, elle se situe sur le boitier thermostatique. Bien sur elle n'est pas vendue seule, alors qu'elle est démontable. Il faut changer tout le boitier.


    Pour info voici les valeur que j'obtiens avec torque lors de la montée en température.
    Ouverture du grand circuit à 94° , correspondant à 80° au tableau de bord, l'aiguille du tbd ne varie plus et indique une valeur complètement fictive. (Si Peugeot est attaquable c'est bien là-dessus, d'ailleurs j'ai lu quelque part que quand le défaut surchauffe apparait il est déjà trop tard).

    Une foi l'ouverture du calorstat la température redescend à 75° pour remonter graduellement.
    Je ne sais pas si j'ai un problème de papillon de vanne thermostatique qui ne s'ouvre pas complètement ou si c'est juste la sonde qui est dans le vent et n'indique pas la bonne valeur ou ne pilote plus le ventilateur. Question, y a t-il un relais de ventilateur séparé de celui qui enclenche avec la clim? L'allumage des ventilos ne devrait-il pas se faire à 90°?
     
    #202 Aurélien68, 3 Août 2022
    Dernière édition: 3 Août 2022
  23. serge06

    serge06 Peugeot Addict

    Inscrit depuis le :
    2 Juin 2004
    Messages :
    736
    "J'aime" reçus :
    70
    Même si c'est un monologue, ton expérience est très instructive.
    Bon courage pour la suite
     
  24. Aurélien68

    Aurélien68 Membre

    Inscrit depuis le :
    20 Juillet 2019
    Messages :
    21
    "J'aime" reçus :
    1
    Merci, pas évident de trouver du temps pour s'occuper de ce problème.
    Ce matin j'ai testé la procédure ( https://www.aidetechniqueauto.fr/tu...ermostat-peugeot-207-1-6-vti-16v-t754-a2.html ) : démarrage à froid, accélération à 2000tr dans les 10 secondes afin de désengager le thermostat piloté,
    mais je n'ai pas sorti d'air du circuit par les vis de purge une foi fini, ça coule directement, donc plus d'air dans le circuit. Pour les opérations j'ai incliné la voiture avec le cric (roues gauches levées) afin de mettre les bouchons de purges au plus haut et de bien vider la culasse de toute bulle d'air.
    A priori tout semble fonctionner, vase propre, retour entre mini et max à froid, sans pression, ni à chaud ni à froid (un peu plus à chaud mais pas beaucoup plus), pas de bulles, du chauffage.
    Je n'ai aucun moyen de tester le boitier thermostatique, j'ai peur de réessayer et de remettre en surchauffe le turbo et la culasse.

    Point étrange, hier en rentrant du test , après avoir fait chauffer au point de sentir le brulé au niveau du turbo (il va bien heureusement je l'ai contrôlé ce matin) (faut dire que j'ai envoyé le steack, très grosse accélérations alors que probablement le moteur était déjà trop chaud si souci de sonde), en arrêtant le moteur (le ventilo ne tournait pas) le ventilo s'est mis à tourner puissance maximum pendant 3 secondes au moment précis ou j'ai coupé le contact et s'est arrêté.

    Selon moi c'est bien la sonde qui est HS? Je ne vois rien d'autre.
    Qu'en pensez-vous les mécanos du forum si toutes-fois vous êtes par là?
    Est-ce que Peugeot peut tester le boitier avec diagbox ou pp2000?

    Rien d'autre ne peut être défaillant à par ça? (le ventilo est en vitesse max quand le boitier thermostatique est débranché, avec message faite réparer etc.. et il fonctionne parfaitement avec la clim)

    J'ai pas envie d'acheter un boitier si ce n'est pas ça...
     
  25. Aurélien68

    Aurélien68 Membre

    Inscrit depuis le :
    20 Juillet 2019
    Messages :
    21
    "J'aime" reçus :
    1
    Encore une question, mais vu que c'est la vacances, par grand monde ni dans les garages ni dans les forums...

    Après extinction du moteur, j'ai un bruit de moteur/actionneur électrique dans le moteur, de mémoire ça l'a toujours fait, mais j'ai l'impression que ça ressemble à des clapets qui se ferment. Un bruit genre : Chuichui chuichui chuichui, peut-être 3, 4 fois ou plus.
    Est ce normal ou est-ce le thermostatique qui n'arrive pas à fermer ou ouvrir un clapet?

    merci!
     
  26. petit suisse

    petit suisse Lion de Bronze

    Inscrit depuis le :
    26 Août 2009
    Messages :
    1 629
    "J'aime" reçus :
    302
    Pour le ventilo, il est possible de le tester avec diagbox afin d'être certain que c'est pas le relais de commande qui deconne.

    Le bruit à la coupure, c'est normal.

    Le liquide peut tout à fais s'évaporer si le bocal n'a pas de bouchon. Pour info, la consigne de régulation de température est de 100°C et à cette température et à pression ambiante, l'eau bout;)
     
  27. Aurélien68

    Aurélien68 Membre

    Inscrit depuis le :
    20 Juillet 2019
    Messages :
    21
    "J'aime" reçus :
    1

    Merci petit Suisse,

    Concernant le ventilo il fonctionne bien, le relais aussi visiblement.

    Maintenant il faut que je trouve la cause de ce problème.
    2 possibilités:
    1 : Soit mon bouchon de bocal était mal fermé avant de faire 4000km d'un coup, résultat évaporation lente, et premier message d'alerte lors des fortes chaleurs. me semble pas ultra probable car le joint du bouchon se fait directement au premier tours du filetages.
    2 : La sonde de température devient défaillante, le refroidissement ne s'effectue plus correctement, l'eau s'évapore au dessus de 1.4 bars (ce qui signifierait que certains endroits atteignent plus de 120° ( l'eau boue à 100° à 1 atm soit 1 bar, mais je ne suis pas sûr du rapport 1.4 bar = 140°, je ne pense pas) beaucoup plus probable au vu de ma surchauffe turbo d'hier pour une valeur affichée sur l'odb en dessous de 90° qui n'est pas possible au vu du mode de conduite et de la température extérieur.

    3 : je ne vois rien d'autre.

    4: je coince
     
  28. Aurélien68

    Aurélien68 Membre

    Inscrit depuis le :
    20 Juillet 2019
    Messages :
    21
    "J'aime" reçus :
    1
    Je rentre de chez Peugeot Saint-Louis 68.
    C'est quoi leur problème chez Peugeot? je leur demande de l'aide , ah mais non il faut payer, on ne donne pas d'informations sur les procédures. Tout le monde en vacances là dedans, ils n'ont rien stock, obligé d'aller chez freiss auto pour trouver des pièces. Résultat, le mec apparemment n'y connait rien, selon lui les ventilateurs devraient s'allumer même si la sonde température à un problème, pas étonnant que les mecs changent des moteurs direct, personne n'y connait rien là dedans. les moteurs sont conçus par des ingénieurs et c'est des cap qui s'occupent de l'entretien.
    Il m'ont proposé un diag à 150€ (30 minutes de test), alors que tous les caches sont démontés, tout est accessible. NON MERCI
    Il étaient à 6 autour d'une boite de vitesse.... ça veut tout dire.
    Bref, plus jamais Peugeot pour moi.
     
    leon29 aime votre message.
  29. petit suisse

    petit suisse Lion de Bronze

    Inscrit depuis le :
    26 Août 2009
    Messages :
    1 629
    "J'aime" reçus :
    302
    je sais pas où tu ira car le bilan n'est guère mieux ailleurs...
     
    serge06 aime votre message.
  30. sylvlau

    sylvlau Peugeot Addict

    Inscrit depuis le :
    4 Janvier 2009
    Messages :
    393
    "J'aime" reçus :
    37
    @aurelien68 : tu dois être plutôt jeune pour écrire "Bref, plus jamais Peugeot pour moi.". Peugeot n'a jamais été une marque très réputée pour sa fiabilité dans l'absolu, mais offrant plutôt un rapport prix/prestations intéressant. Ceci dit, j'ai eu une bonne dizaine de Peugeot/Citroen neuves dans ma vie (parce qu'un membre de la famille y travaillait), un tiers d'entre elles ont présenté des défauts importants dans la première année, jamais réglés par le SAV. Bilan modeste côté fiabilité !!! :heink:
    Est-ce que l'herbe est plus verte ailleurs ?
    Hier , peut être.
    Aujourd'hui, le marché automobile est en fin de vie (quelques décennies à vivre), la voiture devient de plus en plus du jetable autant dans la conception que dans l'entretien (ton constat dans un atelier n'est pas un cas exceptionnel et surtout...ne date pas d'aujourd'hui o_O).

    Tous, chacun à notre tour, avec plus ou moins d'objectivité, nous tirons des "leçons" de nos expériences personnelles automobiles.
    Nos expériences sont très limitées, sont le fruit du hasard (tombé sur un bon n° ou pas) et sont autant d'occasions de tirer des conclusions hâtives. :sarcastic:

    Enfin, je pense que tu as juste posé ou revisser ton bouchon sur un tour et que la perte de LDR s'est opérée lentement (vision optimiste).
    Comme je vois que tu essaies de comprendre ce qui se passe (très bonne attitude) et au risque d'enfoncer une porte ouverte...n'oublie jamais dans tes raisonnements que ce qui est électroniquement/électriquement raccordé fait normalement remonter des défauts à l'ODB, mais pas les pièces "mécaniques".

    Cordialement.
     
    leon29 aime votre message.

Partager cette page

  1. Ce site utilise des "témoins de connexion" (cookies) conformes aux textes de l'Union Européenne. Continuer à naviguer sur nos pages vaut acceptation de notre règlement en la matière.
    Rejeter la notification