Boîte noire dans le nouveau véhicule

Discussion dans 'Divers' démarrée par Petitbelge, 24 Mai 2022.

  1. Petitbelge

    Petitbelge Lion de Bronze

    Inscrit depuis le :
    18 Février 2020
    Messages :
    1 040
    "J'aime" reçus :
    163
    Boîtes noires : elles arrivent dans nos voitures, comment fonctionnent-elles ?

    Le 6 juillet 2022, les boîtes noires deviendront obligatoires dans certaines voitures neuves.
    Les boîtes noires, vous en avez certainement déjà entendu parlé lors d'évènements malheureux, notamment dans le domaine de l'aviation. Ces boîtes noires sont présentes dans le cockpit des avions depuis déjà de nombreuses années et enregistrent de nombreuses informations afin, en cas de problèmes, d'identifier plus facilement la source.
    Ces boîtes noires vont aussi bientôt faire leur arrivée dans nos voitures. Un texte de loi voté par le Parlement Européen en novembre 2019 les rendra obligatoires dès le 6 juillet prochain sur tous les modèles nouvellement homologués. Autrement dit, cela ne concerna pas toutes les voitures dans un premier temps. Il faudra ensuite attendre le 6 juillet 2024 pour que tous les modèles particuliers neufs soient équipés, sur tout le territoire de l’Union.
    Une atteinte à la liberté ?
    C'est une arrivée en deux temps qui s'articule donc, permettant ainsi aux constructeurs de s'adapter et de parfaire cette nouvelle technologie qui, dans un premier temps, ne sera pas forcément optimale.
    Ces "enregistreurs de données d’évènement" (EDR) comme elles sont aussi appelées, suscitent quelques inquiétudes, de la part des associations et de certains usagers, notamment concernant le traitement des données. Toutefois, la manière dont leur utilisation est encadrée devrait éviter qu’elles ne soient trop employées aux dépens des automobilistes.
    Les données enregistrées ne seront utilisées qu'en cas d'accident.
    Les boîtes noires ne seront pas obligatoires pour toutes les voitures. Comme énoncé plus haut, elles le seront pour toutes les voitures neuves dès le 6 juillet 2024, mais le législateur n'imposera pas leur installation sur une voiture d'occasion par exemple.
    Concernant les données enregistrées, celles-ci seront censées être limitées et anonymes, c'est-à-dire que ni les compagnies d’assurance, ni les forces de l’ordre ne devraient pouvoir utiliser les informations recueillies par ces enregistreurs contre vous. C'est en tout cas ce que précise le texte de loi et la page dédiée sur le site du gouvernement : "Les données enregistrées ne seront utilisées qu'en cas d'accident. Seuls les enquêteurs, les autorités judiciaires ou les instituts de recherche devraient avoir accès aux données de la boîte noire."
    Qu'est-ce qu'enregistre la boîte noire ?
    La boîte noire est un petit boîtier équipé d'une puce électronique qui enregistre des données fournies par le véhicule comme la vitesse, la phase d'accélération ou de freinage, le port de la ceinture de sécurité, l'usage du clignotant, la force de la collision, le régime moteur ou l'inclinaison du véhicule 30 secondes avant l'accident et 10 secondes après le choc.
    Comme vous n'êtes peut-être pas sans le savoir, dans l'aviation, les boîtes noires enregistrent aussi les conversations des pilotes, notamment pour analyser les causes d'un accident. Néanmoins, en voiture, ce ne sera pas le cas : "La boîte noire n'enregistre aucune donnée personnelle sur le conducteur ou les passagers du véhicule comme les sons et les conversations à l'intérieur de l'habitacle", indique le site du gouvernement.
    Si vous aviez désactivé l’une des technologies de sécurité dont vous disposez, comme l’aide au maintien dans la file ou le freinage automatique d’urgence, cela sera aussi enregistré par la boîte noire.
    Plusieurs données sont enregistrées, comme la vitesse, le freinage ou encore le port de la ceinture de sécurité.
    Ces données seront aussi utilisées pour établir des statistiques comme cela est indiqué dans le texte voté par le Parlement Européen : seuls les États membres y auront accès, "afin de mener des analyses de sécurité routière et d’évaluer l’efficacité de mesures spécifiques qu’ils ont prises."
    Vous l'aurez donc compris, ces boîtes noires ne sont pas forcément l'ennemi des libertés, d'autant plus qu'elles ne seront consultées qu'en cas d'accident et par les autorités compétentes et définies par l'Union européenne. Le 6 juillet 2022 marquera aussi l'arrivée de nouvelles technologies qui deviendront obligatoires sur les voitures neuves nouvellement homologuées, à commencer par les limiteurs de vitesse intelligents, un système de freinage automatique d’urgence, une détection d’un risque de collision en marche arrière ou encore d’une surveillance de la vigilance du conducteur.
     
  2. klarf

    klarf Peugeot Addict

    Inscrit depuis le :
    2 Juillet 2015
    Messages :
    769
    "J'aime" reçus :
    82
    Il faudra donner son consentement quand on prend le volant pour que la boîte noire enregistre certains paramètres ? Tel une fenêtre popup pour accepter les cookies d'un site internet ?!
    En cas d'accident ok, mais pas juste pour de la tôle froissé. Sinon c'est les assureurs qui vont en profiter un jour ou l'autre.
    Pour les statistiques, par contre c'est pas normal de ne pas avoir le choix comme les cookies par exemple. C'est juste bon pour plus tard pondre des lois pour mettre toujours plus de PV.
     

Partager cette page

  1. Ce site utilise des "témoins de connexion" (cookies) conformes aux textes de l'Union Européenne. Continuer à naviguer sur nos pages vaut acceptation de notre règlement en la matière.
    Rejeter la notification