Spyshots : la nouvelle Peugeot 508 se peaufine !

Peugeot 508
La nouvelle Peugeot 508 va marquer une rupture

Nous attendons son lancement prévu dans un peu moins d’un an maintenant (avec, soyons fous, peut-être une révélation avant la fin de l’année), mais en attendant, la nouvelle génération de Peugeot 508 continue ses tests sur route ouverte, immortalisée par nos amis de motors.es, l’échéance étant désormais toute proche. C’est donc l’occasion de faire le point sur les principaux détails de style de la future grande berline de Peugeot, qui, soyons directs, va continuer sur la lancée sportive de la marque. Et que ce soit sur le plan stylistique ou technologique, cette nouvelle génération va marquer véritablement une rupture avec le modèle actuel, mais également avec la plupart de ses aïeules de la famille 40x.

Fastback et hayon pour la prochaine Peugeot 508

Malgré les assez lourds camouflages, nous pouvons tout de même deviner quelles seront les caractéristiques principales de la nouvelle berline routière de Peugeot. Et il semblerait que la marque ait écouté les différentes critiques de l’actuelle Peugeot 508.

Peugeot 508
Des faux airs de BMW avec ce camouflage…

Parfois jugée pataude, ou sans réelle identité, ce qui lui a valu un échec cuisant en Chine, l’actuelle génération de la Peugeot 508, sortie en 2011 et restylée en 2014, s’apprête à être renouvelée avec comme mots d’ordre dynamisme et élégance. Et elle en profite pour repartir d’une feuille blanche !

Et cela commence avec la plateforme. La Peugeot 508 est la dernière voiture du groupe à recevoir la plateforme PF3, qu’elle va abandonner pour l’excellente EMP2, apparue sur les Peugeot 308 et Citroën C4 Picasso en 2013, et dernièrement sur les Peugeot 5008 et DS 7 Crossback. Cette plateforme permettra un gain de poids important et de meilleures proportions, à commencer par un porte-à-faux plus court, qui ravira les propriétaires de Peugeot 407 par exemple. Et grâce à EMP2, la nouvelle Peugeot 508 se permettra de perdre quelques centimètres sur la toise, pour descendre à une longueur entre 4,70 et 4,75m, sans perdre en habitabilité. Enfin, segment D oblige, elle va gagner en largeur, ce qui se voit parfaitement sur la photo ci-dessus.

Peugeot 508
Un profil d’Audi A7

La nouvelle Peugeot 508 ne va pas changer que techniquement. Stylistiquement, c’est une vraie révolution qui va s’opérer. Tout d’abord avec la ligne générale. Adieu la ligne de tricorps classique à la Peugeot 405, la nouvelle Peugeot 508 adopte une ligne typée fastback, inspirée du concept Peugeot Exalt de 2014. Une ligne très dynamique, qui sera néanmoins moins marquée que sur l’Audi A7. De profil, elle se la joue même un peu muscle-car américaine avec ce long capot. Pour plus d’élégance, les portières devraient perdre leur encadrement, comme sur la vénérable Citroën C6, et la longueur du vitrage arrière laisse présager un bon espace pour les jambes, un bon point pour la Chine. Un sentiment confirmé par l’empattement, qui sera le plus long permis sur la plateforme EMP2, à 2m73. Peugeot a tout de même pensé à l’espace sous le pavillon, avec une cellule arrière qui ne tombe pas trop, ce qui participe au dynamisme d’ensemble et qui lui permet de rester une bonne concurrente des berlines classiques.

Peugeot 508
Un hayon pour la première fois sur une grande Peugeot

Et révolution jusqu’au bout, puisque pour la première fois sur une grande routière, Peugeot va proposer un hayon au lieu de la traditionnelle malle ! La dernière berline tricorps à hayon ayant été la Peugeot 309, il s’agit là d’une grande évolution pour la marque. A noter que Peugeot suit donc le chemin inverse de Renault, qui a abandonné le hayon traditionnel des Laguna pour une simple malle sur sa routière Talisman. A l’arrière, nous pouvons également apercevoir le bandeau arrière intégrant les feux, qui seront allumés en permanence et avec un graphisme inspiré du dernier concept Peugeot Instinct, qui préfigure la version SW de la Peugeot 508, qui est bien sûr reconduite.

Enfin, nous pouvons voir deux sorties d’échappement non factices, qui laissent espérer des motorisations essence puissantes, comme le 1.6 THP 220 S&S, déjà proposé sur le DS 7 Crossback.

Le plein de technologies

Si la Peugeot 508 va marquer un bon stylistique important, il en sera de même pour la technologie. En retard sur ce point en 2011, le restylage de 2014 avait comblé quelques manques sans pour autant se mettre véritablement au niveau de la concurrence. Peugeot a là aussi pris ces critiques en considération, et recevra dès le lancement les technologies déjà installées sur les derniers véhicules de la marque, les Peugeot 3008 et la toute dernière 308. En témoignent la caméra multifonctions en haut du pare-brise, et le radar dans le bas du bouclier avant, qui restera visible comme sur ses géniteurs.

Pour autant, la Peugeot 508 ira plus loin encore, avec les premiers modules de conduite autonomes prévus, qui devraient être sans surprise la conduite automatique dans les embouteillages, ou plus hypothétique, une nouvelle aide au stationnement.


Que pensez-vous de cette nouvelle génération de la Peugeot 508 ? Venez commenter sur notre forum

Suivez Forum-Peugeot.com sur Facebook

Suivez Forum-Peugeot.com sur Twitter