La prime à la conversion évolue : suivez le guide

Peugeot 306
Votre ancienne Peugeot 306 peut valoir encore de l’or

Vous n’avez probablement pas pu louper la nouvelle, tant les offres promotionnelles « à saisir » de tous les constructeurs ont fleuri au mois de juillet. Depuis hier, le 1er août 2019, les conditions d’attribution de la Prime à la Conversion, aide de l’Etat au renouvellement des véhicules anciens, évoluent. Des modifications qui, suivant le point de vue, encouragent la transition énergétique ou bien peuvent être les conséquences d’un certain succès.

Il faut dire que si vous avez une vieille voiture secondaire à remplacer, les offres sur les petites citadines neuves pour une poignée de milliers d’euros (notamment la Peugeot 108 proposée à moins de 7000€) étaient on ne peut plus alléchantes. Désormais, la grille d’éligibilité s’est quelque peu complexifiée, surtout si vous achetez un véhicule thermique. Suivez le guide.

De nouvelles catégories de clients

Premier gros changement concernant la prime à la conversion, les catégories d’acheteurs. Si jusqu’alors, la seule distinction qui était faite entre les personnes était leur caractère imposable ou non, désormais c’est le revenu fiscal de référence par part qui est retenu. Soit 3 catégories :

 

  • Les ménages  avec un revenu fiscal de référence par part inférieur ou égal à 6300€ et les actifs avec un trajet domicile travail supérieur à 30km (ou un kilométrage annuel supérieur à 12000km) ayant un revenu fiscal de référence par part inférieur ou égal à 13489€
  • Les ménages avec un revenu fiscal de référence par part compris entre 6301 et 13489€
  • Les ménages avec un revenu fiscal de référence par part supérieur à 13489€ et les personnes morales

Concernant le véhicule à reprendre, là aussi pas de changements. Sont toujours concernés les véhicules essence immatriculés avant 1997, et les diesel immatriculés avant 2006 (2001 pour les ménages les plus aisés).

Peu de changement pour les véhicules électriques et hybrides

La grille d’éligibilité pour l’achat d’un véhicule électrique ou hybride

Si vous achetez un véhicule 100% électrique ou hybride rechargeable neuf, comme les nouvelles Peugeot e-208 et Peugeot 508 HYbrid, la situation ne change pas.

Nous retrouvons toujours la super-prime de 5000€ pour les ménages les plus modestes et les gros rouleurs, tandis que les autres catégories se contenteront d’une prime de 2500€. Un montant particulièrement intéressant pour les gros rouleurs qui comptent changer de voiture, qui ramène la Peugeot e-208 Active à seulement 21100€ catalogue, et même à moins de 15000€ chez certains mandataires.

Par ailleurs, si vous souhaitez remplacer votre vieille voiture par un véhicule hybride ou électrique d’occasion, comme la Peugeot iOn, ou les Peugeot 3008 HYbrid4 et 508 RXH, les montants de la prime à la conversion sont les mêmes.

Un durcissement de la mesure si vous achetez un véhicule thermique

La grille d’éligibilité pour l’achat d’un véhicule thermique

Pour les véhicules thermiques, en revanche, cela se complique. Le gouvernement distingue les véhicules thermiques émettant moins de 50g de CO2 par kilomètres et les autres, mais trouver une voiture diesel ou essence respectant cette contrainte va être difficile à trouver. Nous considérerons donc uniquement les véhicules thermiques rejetant entre 51 et 116g de CO2 par kilomètre. Les véhicules plus polluants ne sont plus éligibles à la prime à la conversion.

Et là, seuls les ménages modestes pourront espérer obtenir quelque chose. Les sociétés et les ménages les plus aisés ne sont plus éligibles, pour inciter ces foyers à plus haut pouvoir d’achat d’investir dans des véhicules à énergies nouvelles.

Pour les ménages les plus modestes et les gros rouleurs modestes, le montant de la prime à la conversion est de 3000€ (contre 4000€ auparavant), tandis que pour la catégorie intermédiaire, la prime n’est plus que de 1500€ (contre 2000€ auparavant). Ce qui va ramener une Peugeot 208 Active PureTech 100 BVM6 à 17200 ou 15700€ catalogue suivant votre catégorie fiscale. Tandis que chez les mandataires, cette voiture pourra se négocier aux alentours de 13500€.

En accentuant l’écart de prime entre les véhicules thermiques et électriques, si vous avez une vieille voiture à reprendre, l’électrique rattrape considérablement l’écart de prix avec une version similaire à essence, et peut même se retrouver au même prix que la version diesel. C’est donc une option qui n’est plus forcément à négliger lors du changement de voiture, d’autant plus si vous avez des solutions de recharge à domicile ou au travail.


Suivez Forum-Peugeot.com sur Facebook

Suivez Forum-Peugeot.com sur Twitter

Suivez Forum-Peugeot.com sur Instagram

Vous aimerez aussi :

Ventes

Peugeot a suivi le marché dans un mois de mars interrompu

Stellantis

Stellantis et Samsung SDI annoncent la construction d’une deuxième gigafactory StarPlus Energy aux Etats-Unis

Nouveau modèle

Les caractéristiques techniques de la nouvelle Peugeot 508