Essai Citroën C5X Hybride 225 face la Peugeot 508 1/2

Comparatif Peugeot 508 et Citroën CX

Le segment des grandes routières adopte deux visions chez Stellantis. D’un côté, la Peugeot 508, une berline ou un break élancé mais assez classique. De l’autre, Citroën C5X avec un design plus audacieux , plus baroudeur, à mi-chemin entre la berline break et le SUV. On est à mille lieues du style très consensuel de la dernière C5 disparu du catalogue en 2017. Ce match oppose deux constructeurs qui ont marqués l’histoire des grandes berlines, CX, XM, C6, 504, 505, 605. Aujourd’hui ces deux berlines hybrides offre une interprétation différente du plaisir de conduite. Sont-elles les dignes héritière de leurs ancêtres ?

Le Lion et…

Peugeot 508 SWPeugeot 508 n’est pas une inconnu. Nous l’avons déjà essayé à maintes reprises que ce soit en version beline, SW, diesel ou hybride comme en témoigne la liste de nos essais. Sortie il y a maintenant 4 ans, elle n’a pas pris une ride. Son design est toujours aussi attirante. La ligne de pavillon basse et  fuyante contribue à rendre le profil très élancé. La face avant est très expressive avec son capot carrossier plongeant sur la calandrer à damier. Les feux larges et étroits recouverts en partie par le capot sont mis en avant par deux griffes LED devenues la signature lumineuse de la gamme. Sur la berline , la partie arrière est proche de celle d’un coupé. La version SW aurait pu perdre ce dynamisme. Ce n’est sans compter sur le talent des designers Peugeot. Ils ont doté cette version break d’un profil de toit descendant façon break de chasse. Les feux très étirés reliés par un bandeau noir laqué contribue à accentue l’impression de largeur du véhicule avec un certain côté sportif.

…Le chevron

Citroën C5X est aux antipodes avec un style certes très dynamique mais avec des lignes moins tendues et plus de courbes. La face avant adopte la nouvelle signature lumineuse en V constituée d’un chevron LED supérieur qui s’étire jusqu’aux extrémités du capot et inférieur qui souligne une partie du bouclier. Le long capot confirme la prétention au segment des grandes berlines. Alors que la face avant est très typé berline, le profil rappel selon Citroën l’univers du SUV. Selon nous il fait plus référence aux déclinaisons « All Road » de certaines marques allemandes. On retrouve d’imposantes jantes 19 pouces surmontées de passage de roue en plastique mat. Celui-ci se poursuit sur le bas de caisse et le parechoc arrière.

Citroën C5X vue arrièreLa partie arrière a été très travaillée, le style est fort, aussi fort que la face avant. Les appendices aérodynamique sont nombreux (trop peut-être ?). Un becquet de toit est discret et parfaitement intégré à la ligne dans le prolongement du toit incurvé et un second posé sous la lunette arrière plus visible. Les feux arrière reprennent la signature lumineuse en V qui débordent largement sur les ailes arrière musclées. Notre version d’essai en finition haute Shine Pack se différencie en plus avec des vitres avant et arrière surteintées et d’un décor de custode avec des bandes chromées. L’ensemble est très réussi et original. Vue de trois quart avant C5X est très belle avec son long capot et ses ailes musclées. De profil, le design est fluide et dynamique avec la ligne de toit descendante. Mais peut être que la partie arrière aurait mérité plus de simplicité afin d’être plus homogène avec le reste. Le becquet en partie basse semble être de trop mais selon Citroën est indispensable à l’appui aérodynamique.

La finition extérieure de C5X « Made in China » est encore perfectible. On constate encore quelques imprécisions dans l’ajustement du volet de coffre et sur des éléments du bouclier avant. Ses défauts étaient également présent sur les premières 508 mais ils tendent à disparaitre sur les productions récentes.

A bord

Citroën C5X planche de bordNos deux modèles ont un poste de conduite assez proche, même large console central, planche de bord très étiré. La planche de bord de C5X est moins anguleuse et un peu plus haute que celle de 508.  L’écran tactile est placé plus haut sur C5X tandis que celui de 508 est un peu plus bas est plus tourné vers le conducteur. La lionne se différencie avec ses sept touches piano en aluminium donnant accès au principales fonctions très rapidement. Chez Citroën, sous l’écran, seules deux touches rapides permettent d’avoir accès au menu des aides à la conduite et un autre pour retourner à l’écran d’accueil. Pour avoir accès aux différentes fonctions, il faut appuyer trois doigts sur l’écran ce qui est moins intuitif que des touches physiques.

Peugeot 508 se distingue par son i-cockpit : combinaison d’un petit volant et d’une dalle numérique 12 pouces tête haute. Pour se démarquer et choisir une expérience de conduite similaire, C5X Peugeot 508 planche de bordpropose l’affichage tête haute étendu couleur en complément d’une petite dalle numérique dans le combiné. Notez que cette technologie est disponible également sur DS4 mais avait été inaugurée sur la Citroën C6. Les deux dispositifs permettent d’afficher dans le champs de vision du conducteur toutes les informations utiles ( navigation, vitesse, aides à la conduite, audio, etc.). L’affichage des information directement sur le parebrise sur C5X est plus haut que le combiné surélevé de 508. En conduite, on sera donc moins amené à baisser le regard de la route. En contrepartie, l’écran du combiné de 508 est plus grand, fourni plus d’information et de plus lisible par forte luminosité.

A l’usage, on constate que l’affichage tête haute de Citroën est plus avantageux car les informations sont vraiment intégrées dans le champs de vision. Même si dans de rare condition, l’affichage sur le parebrise peut être moins lisible cela n’est pas trop pénalisant.

Une finition premium

Citroën C5X intérieurLe standing revendiqué par Citroën se retrouve dans le soin apporté à la finition. Les ajustements sont parfait, les plastiques moussés en partie haute. C5X se pare même d’une partie matelassé sur l’habillage de porte au-dessus de l’accoudoir. La planche de bord et les garnitures de porte reçoivent un décor avec un motif Chevron. Celui est moins qualitatif que le décor bois Zebrano de 508. Le motif n’est pas assez naturel et la trame répétitive est trop visible. Notez que l’on retrouve le thème du Chevron en clin d’œil à de nombreux endroits : molette de volume, tapis de vide poche, bandeau sur le dossier des sièges et les habillages de porte.

Notre version Shine Pack bénéfice de l’ambiance Hype Adamantium optionnel. Celle-ci reçoit une sellerie cuir noir avec perforations Chevron  et d’un cuir beige sur la partie haut des dossiers. Ce traitement apporte plus de luminosité à l’habitacle et rompt avec les ambiances plus austères des autres selleries.

S’ajoute à cela un confort remarquable des Sièges Advanced Comfort. Ils offrent un bon moelleux tant au niveau de l’assise que du dossier grâce à leur matelassage très bien étudier. Ils permettent plusieurs heures de conduite sans la moindre fatigue.

Peugeot 508 Hybrid est doté de sièges TEP Mistral & Alcantara® Greval qui apporte eux aussi plus de gaité à l’habitacle. Néanmoins, il faut reconnaitre que les sièges de C5X sont nettement plus travaillé avec différentes matières et motif. Ceci rend la sellerie plus qualitative et originale.

Cette version Shine Pack dispose de sièges avant chauffés et ventilés ainsi que d’un système de massage. Peugeot 508 fait l’impasse sur le système de ventilation indisponible même en option sur GT Pack. Ceci est bien dommage car les sièges ventilés apportent un réel plus en terme de confort en cette période de chaleur estivale.

Des passagers choyés

Citroën C5X sièges arrièreHabitabilité au place arrière excellente sur C5X. L’espace au jambes derrière le siège conducteur réglé pour une personne d’1,80m est largement suffisante pour un adulte. On gagne quelque cm par rapport à 508. En largeur au épaule, les deux berlines font jeu égal. Petite attention sur C5X pour la personne assise derrière le siège passager avant, deux commandes de sièges électriques pour régler l’assise et le dossier du siège avant. C’est mieux que DS9 qui ne propose que le réglage de l’assise ! La garde au toit aux places arrière est meilleur sur la berline Citroën par rapport à la version berline de 508 mais identique à la SW.

Si les passagers seront à leur aise dans C5X, cela ne sera pas le cas de leur bagage. Avec un volume de 485 litres, la berline Citroën fait beaucoup moins que 508 SW qui affiche 45 litres de plus. Même 508 berline plus courte de 5 cm fait mieux avec 487 litres.

 

 

Lire la suite de l’essai comparatif de Citroën C5X Peugeot 508


Vous aimerez aussi :

Dans la presse

Peugeot reste la marque préférée des français au premier trimestre 2021

Dernier essai

Essai comparatif Citroën C5 Aircross et Peugeot 3008 Hybrid 225

Dernier essai

Essai : la Peugeot 508 PureTech 130 entre dans l’arène