Nouveau Peugeot e-Partner, pour des livraisons sans pollution

Peugeot e-Partner
Le nouveau Peugeot e-Partner

Un nouveau compagnon aux Peugeot e-Expert et Peugeot e-Boxer arrive dans la gamme utilitaire VUL du Lion. Voici le Peugeot e-Partner ! Avec ce nouveau modèle 100% électrique, Peugeot devient l’un des premiers constructeurs à proposer une gamme complète de véhicule utilitaire électrique en Europe et confirme ainsi son offensive sur ce segment.

Bien entendu, le nouveau Peugeot e-Partner reprend les fondamentaux de la version thermique, International VAN of The Year en 2019 et vendu à plus de 2 millions d’exemplaires depuis son lancement en 1996 dans plus de 100 pays. Il est par ailleurs leader européen de son segment depuis le lancement de la génération actuelle en 2018.
Pour résumer voici l’offre Peugeot e-Partner:
  • une autonomie  jusqu’à 275 km selon le cycle WLTP
  • 2 longueurs proposées : Standard 4,40m ou Long 4,75m
  • 2 silhouettes : Fourgon (jusqu’à 3 places) et Cabine approfondie (jusqu’à 5 places),
  • une charge utile jusqu’à 800 kg qui tient compte du surpoids lié aux batteries
  • un volume de chargement jusqu’à 4,4m³, soit la même capacité que les autres versions thermiques
Rappelons que le Peugeot e-Partner comme les autres versions thermiques accepte sans souci une palette Europe !

Des livraisons en silence avec le Peugeot e-Partner

Peugeot e-PartnerSous le capot du Peugeot e-Partner, nous retrouvons le moteur électrique de 136 chevaux qui équipe les autres modèles électriques de la gamme : e-208, e-2008, e-Expert et e-Traveller.
Ce moteur permet des performances honorables avec une vitesse maximale de 130 km/h, le 0 à 100 km/h  réalisé en 11,2 s et des reprises de 80 à 120 km/h en seulement 8,9 s.
De plus, le pack batterie est aussi identique aux autres modèles avec une capacité de 50 kWh. Pas de batterie 75kWh comme sur le Peugeot e-Expert en raison d’un empattement trop court.
Les temps de charge sont compris entre 31h sur une prise domestique standard et 5h avec une Wallbox 11kWh sur réseau triphasé en passant par le bon compris de la prise Green Up avec une charge complète en 15h.

Équipement digitalisé sur le e-Partner

Peugeot e-Partner planche de bord i-cockpitRappelons que le Peugeot Parner est le seul véhicule utilitaire de la gamme et du segment à proposer le Peugeot i-Cockpit, qui devient digital. Les compteurs traditionnels sont remplacés par un grand écran personnalisable d’une diagonale de 10 pouces, comme sur la Peugeot 308. Ce poste de conduite permet au Peugeot e-Partner d’offrir une expérience de conduite unique, renforcée par le volant compact. Les versions de base conserveront un combiné analogique adapté à l’électrique, comme sur le Peugeot e-Expert.
Sur la console centrale, nous retrouvons la nouvelle commande de boîte « e-Toggle » comprenant un mode B, très bien intégrée et discrète que l’on peut déjà voir sur les Peugeot e-Traveller et e-Expert. Elle est accompagnée par le sélecteur de modes de conduite proposant 3 possibilités :
  • Eco (60 kW, 190 Nm) : favorise l’autonomie et la douceur de conduite
  • Normal (80 kW, 210 Nm): optimal pour une utilisation au quotidien
  • Power (100 kW, 260 Nm): optimise les performances lors du transport de fortes charges
Peugeot e-Partner en chargeLe nouveau Peugeot e-Partner sera proposé en 4 finitions : Pro, Premium, Asphalt et Grip. Toutes les finitions y compris le premier niveau reçoivent des roues 16 pouces, le pack navigation connecté avec écran tactile central et le frein de stationnement électrique.
Le nouveau Peugeot e-Partner sera commercialisé en Europe au  cours du second semestre 2021 et sera produit dans l’usine de Vigo en Espagne, tout comme les versions thermiques. Comme pour son grand frère, le Peugeot e-Rifter devrait être prochainement commercialisé.

Intéressé par les les véhicules utilitaires Peugeot ? Rejoignez notre forum dédié au VUL Peugeot

Vous aimerez aussi :

Dernier essai

Essai d’un Baroudeur chic : le nouveau Peugeot Rifter

Technologie

La nouvelle plateforme eVMP va électrifier les gros véhicules

Ventes

Peugeot résiste à la tendance en septembre 2018