Retour sur : le Peugeot 2008 PureTech 155, la puissance discrète

Alors que la version restylée du SUV Peugeot 2008 a été révélée il y a quelques semaines, et en attendant de vous la faire découvrir en détails, nous avons repris le volant du SUV compact star de la marque, dans une rare version GT Pack PureTech 155. Une belle occasion de se remémorer les principaux atouts du Peugeot 2008, que nous avons peu eu l’occasion d’essayer depuis son lancement, avant de prendre en main la nouvelle version.

Peugeot 2008 GT Pack PureTech 155

Cet essai longue durée avec cette version très haut de gamme du Peugeot 2008 nous a mené sur environ 1000km dans le nord de la France, et notamment le long de la Côte d’Opale, entre soleil et pluie (presque) anglaise. Découvrez notre ressenti dans cet article.

Le Peugeot 2008, un SUV au style percutant

Bien que nous connaissons désormais très bien le Peugeot 2008 pour le croiser régulièrement sur la route, prenons un peu de temps pour faire le point sur les éléments spécifiques de la finition GT Pack du Peugeot 2008. Version la plus haut de gamme du petit SUV de Peugeot, elle propose des éléments esthétiques plus raffinés que les versions Active et Allure.

A l’avant, la large calandre comprend des facettes verticales avec un marquage Dark Chrome, entourés par les projecteurs Full LED aux 3 griffes, spécifiques à la finition GT. Si les projecteurs sont très réussis et marquent le pas par rapport aux projecteurs LED des finitions inférieures, les facettes verticales, bien que de bonne facture, ont tendance à accentuer à notre goût sa hauteur, alors qu’elle est déjà plutôt imposante. Un constat renforcé par le jonc supérieur noir brillant, alors que la calandre des versions électriques, à facettes horizontales couleur caisse et au jonc supérieur assorti, renforce la sensation de largeur pour un meilleur rendu. Malgré tout, l’ensemble est plutôt convaincant, et les décors Dark Chrome sont de bonne facture.

Peugeot 2008 GT Pack PureTech 155

De profil, le dynamisme du Peugeot 2008 est naturel, grâce à ses lignes tendues et géométriques, notamment sur les portières. La cassure de la ligne de vitrage renforce également cette sensation, ce qui rend le Peugeot 2008 agréable à regarder. Sur notre finition GT Pack, nous retrouvons les lécheurs de vitres noir brillant, assortis aux rails de toit. L’insert du Katana sur les ailes avant est également dans ce coloris, tandis que l’enjoliveur de custode arrière comprend un motif sérigraphié qui allonge visuellement la voiture. Enfin, le toit Black Diamond met en valeur le Gris Platinium de notre modèle d’essai, pour un rendu très élégant. Le noir du toit permet également de camoufler habilement le toit ouvrant panoramique. Enfin, notre modèle d’essai était équipé de jantes en alliage 18 pouces Evissa diamantées Noir Onyx et vernis Black Mist, pour un rendu monochrome. Une finition qui complète parfaitement les choix de couleur pour le reste de la voiture. Il ne manque qu’une finition Dark Chrome pour les enjoliveurs de bas de caisse et de sabots avant et arrière pour avoir un Black Pack complet, dommage que Peugeot ne soit pas allé jusque là.

Enfin, à l’arrière, hormis le monogramme GT, rien ne distingue le haut de gamme des autres versions. Seul le diffuseur noir laqué, avec ses 2 sorties d’échappement, suggèrent que nous avons affaire à un modèle puissant, dans la tradition Peugeot. Comme pour le reste de la voiture, les lignes tendues apportent du dynamisme et de la largeur à l’ensemble. Le bandeau noir laqué est assez discret, comme sur le Peugeot 3008, tandis que la signature lumineuse à LED, allumée en permanence, est agréable.

Peugeot 2008 GT Pack PureTech 155

En résumé, en le regardant attentivement, nous comprenons pourquoi le Peugeot 2008 plaît autant pour être l’un des SUV compacts les plus vendus en Europe. Nous comprenons aussi pourquoi son restylage s’est concentré sur la face avant, puisqu’il s’agit selon nous de la seule partie qui nécessitait d’être revue, en particulier sa calandre qui manque de largeur. Pour cela, nous avons hâte de découvrir la nouvelle version qui a revu ce point de style.

a

A bord du Peugeot 2008, une ambiance sportive

En montant à bord du Peugeot 2008 GT Pack, cette impression de dynamisme perdure. A la fois par le dessin de la planche de bord, que nous connaissons bien sur la Peugeot 208, donnant envie de prendre la route, que par ses accastillages spécifiques.

Peugeot 2008 GT Pack PureTech 155

En plus du ciel de toit noir, résolument sportif, nous pouvons citer la présence de seuils de porte en aluminium, matière que l’on trouve également sur le pédalier. Le volant compact se pare de cuir pleine fleur, avec un enjoliveur de méplat comprenant le logo GT. Citons également les nombreuses surpiqûres, sur la planche de bord, les poignées de porte, les surtapis et sur les sièges, qui apportent du dynamisme avec la couleur Vert Adamite. Le noir brillant est aussi présent à profusion, un peu trop à notre goût, notamment sur la console centrale. Les sièges sport en TEP et Alcantara contribuent également fortement à cette ambiance sportive, avec une sellerie multi-matière aux lignes tendues rappelant la Peugeot 508 PSE. Le toit ouvrant panoramique apporte une touche finale de raffinement tout en apportant la luminosité perdue par le ciel de toit foncé.

Pour le segment, la qualité d’assemblage est excellente, même si certaines zones auraient pu être mieux travaillées, comme sous le combiné tête haute, ou les bacs de porte sans feutrine.

Peugeot 2008 GT Pack PureTech 155

Au chapitre infotainment, nous avons composé avec le duo i-Cockpit 3D et NAC 10 pouces. Si le combiné tête haute ne souffre pas de critiques et est probablement le point d’intérêt central de l’habitacle du Peugeot 2008 avec sa fonction 3D, le NAC marque le pas et accuse le poids des ans, surtout avec la concurrence du Peugeot i-Connect des Peugeot 308 et 408. Dans sa version de 10 pouces, l’écran tactile n’utilise pas efficacement toute la surface, et impose en permanence la présence des deux bandeaux latéraux. En apparence utiles, car ils affichent la température de climatisation, ils sont peu utiles puisque l’air conditionné est monozone mais surtout, ils ne permettent pas de changer la température à la volée et sont juste un bouton de raccourci vers le menu de réglage. Pénible, et cela rend l’affichage de la navigation un peu désuet, avec un cadre de 7 pouces perdu au milieu de l’écran. Côté fonctionnalités pourtant, l’essentiel est là, avec la navigation connectée, et le mirroring avec Android Auto et Apple CarPlay. Ils nécessitent néanmoins une connexion filaire (USB-A, la prise USB-C ne sert qu’à la charge d’un appareil) pour fonctionner, rendant inutile la charge sans fil si vous préférez utiliser l’interface de votre smartphone sur l’écran de la voiture. Concernant la sono, c’est un sans faute grâce au Pack Hi-Fi Focal optionnel et notamment sa troisième voie centrale.

a

Peugeot 2008 GT Pack PureTech 155En bref : le Peugeot 2008 de nuit

Lorsque le soleil se couche, l’ambiance à bord du Peugeot 2008 change. Et cela est permis notamment grâce à l’éclairage d’ambiance personnalisable. Parcourant la planche de bord et les contreportes avant, il propose 8 coloris paramétrables depuis le NAC. Certains coloris étant assortis au thème du combiné, l’ensemble est particulièrement agréable. Dommage qu’il ait fallu attendre le restylage pour coupler une couleur au mode de conduite sélectionné. Sur notre finition GT Pack, nous retrouvons également à bord un éclairage à LED des caves à pied à l’avant ainsi que des liseuses à LED à l’avant et à l’arrière. A l’extérieur, l’éclairage d’accueil situé dans les rétroviseurs permettent de voir clair en montant et en descendant de la voiture.

A la conduite, les projecteurs Full LED offrent un éclairage satisfaisant, et couplés à la commutation automatique des feux de route, évitent de jongler manuellement avec les feux de croisement. A noter que nous n’avons pas relevé de bug sur cette fonction, c’est agréable. Bien entendu, cela reste moins confortable que les projecteurs Matrix LED d’une Peugeot 308, mais c’est dans le haut du panier pour le segment.

a

Côté habitabilité, le Peugeot 2008 se démarque nettement de la précédente génération et s’avère bien plus accueillant pour les passagers arrière. Segment B oblige, il faudra composer avec une assise plutôt courte, mais le dossier n’est pas trop droit et permet d’appréhender facilement les trajets un peu longs à 4 personnes. Comme souvent, la place centrale est à réserver à un enfant, cependant l’absence d’accoudoir central évite d’avoir un dossier trop dur à cette place. Côté connectivité, 2 prises USB-A permettent de recharger des appareils, pratique pour les ados. Contrairement à certains concurrents, il sera à noter que la banquette arrière n’est pas coulissante. Pas plus mal à notre sens, ce type d’équipement obligeant toujours à un compromis entre habitabilité arrière et volume de coffre. Coffre d’un volume utile de 405 litres, dans la bonne moyenne de la catégorie. Il est équipé d’un plancher modulable en 2 positions, pour privilégier l’accessibilité ou le volume de charge. En position haute, il permet d’aménager un étage inférieur à l’abri des regards. Il comprend également 2 rangements latéraux mais manque d’une sangle sur un côté pour fixer des petits objets mobiles.

Peugeot 2008 GT Pack PureTech 155

En bref, tout comme à l’extérieur, le Peugeot 2008 est particulièrement abouti à bord. Bien fini et habitable, seul son écran tactile vieillissant méritait d’être amélioré, ce qui a été fait avec le récent restylage.

Le Peugeot 2008 conçu pour les grands trajets

Maintenant que nous avons fait connaissance avec notre Peugeot 2008, il est temps de prendre la route. Notre véhicule était donc équipé du moteur le plus puissant de la gamme, le PureTech 155 S&S EAT8. Dérivé le plus puissant du bloc 3 cylindres, il est également le plus rare puisqu’il n’a été proposé que sur 3 modèles : le Peugeot 2008, la Citroën C4 et le DS 3 Crossback. Il est couplé à la boite automatique EAT8, avec sur notre modèle d’essai sa nouvelle commande e-Toggle.

Peugeot 2008 GT Pack PureTech 155

Performant, le PureTech 155 l’est assurément. L’écart se sent facilement avec le PureTech 130, que ce soit au niveau du 0 à 100km/h, abattu en une bonne seconde de moins (8,2s) ou les relances avec un 80-120 abattu en 5,9 secondes. Il est un peu dommage que ces très bonnes performances se fassent au prix d’une plus grande rugosité du moteur, et d’une boite EAT8 un peu plus sèche qu’avec le PureTech 130. Côté comportement en roulage, nous sommes sur un véhicule plus routier que sportif, et ce même en mode Sport, qui offre un passage des rapports plus rapide et une meilleure réponse à l’accélération. Il est donc particulièrement à l’aise sur les grands axes, avec un bon niveau de confort sur route et autoroute. L’utilisation du régulateur adaptatif Drive Assist Plus sur ces axes ajoute encore au confort de conduite, avec une bonne musique. Pour autant, la qualité des trains roulants permettent aussi de s’amuser sur les petites routes de campagne. Seul ombre au tableau, l’amortissement devient particulièrement sec sur les routes pavées, comme nous avons pu le tester autour de Lille. La faute probablement aux grandes roues de 18 pouces et leurs flancs plus bas que les autres versions.

En ville, le Peugeot 2008 tire profit de son gabarit compact (4,30m de long pour 1,77m de large), et son diamètre de braquage de 10,4m le rend plutôt maniable. Les aides au stationnement fonctionnent bien, tout comme la caméra de recul, malgré une résolution moyenne. En revanche, le Stop&Start s’est avéré moins agréable que sur les autres moteurs.

Peugeot 2008 GT Pack PureTech 155

Côté consommation, elle a su rester raisonnable, à 6,7l/100 en moyenne sur notre parcours de 1000km composé à 60% d’autoroute, à 20% de route et à 20% de ville. Comme pour les autres versions du moteur PureTech, les routes nationales étant leur lieu de prédilection, s’approcher des 6l/100km aurait été facilement possible avec moins d’autoroute dans le mix.

Un Peugeot 2008 cher mais complet

Bien entendu, toute prestation haut de gamme a un prix. Et le Peugeot 2008 ne fait pas exception à la règle, surtout dans cette version GT Pack complète motorisée par le bloc le plus puissant de la gamme. Proposée avant son arrêt de commercialisation à 35650€, elle se négociait déjà plus cher qu’un Renault Captur TCe 160, proposé aujourd’hui à partir de 33000€ en finition RS Line, certes un peu moins bien équipé, mais avec en plus la micro-hybridation. Heureusement, l’équipement de série est quasiment complet, avec notamment l’Accès et Démarrage Mains Libres Proximity, le régulateur de vitesse adaptatif Drive Assist Plus, les jantes en alliage de 18 pouces, le toit bi-ton ou encore les projecteurs Full LED, la navigation connectée ou la surveillance des angles morts.

Peugeot 2008 GT Pack PureTech 155

Sont optionnels sur notre modèle d’essai l’alarme, la peinture métallisée, le toit ouvrant panoramique, les sièges avant chauffants et le Pack Hi-Fi Focal comprenant les jantes noires. Ces options portent le tarif de notre modèle d’essai à 38660€. Un tarif comparable à celui d’un Peugeot 3008 PureTech 130 EAT8 Allure Pack (avec options Connect SOS et toit Black Diamond), plus gros mais moins bien équipé, ou à celui d’une Peugeot 308 SW PureTech 130 EAT8 GT Pack (avec options Drive Assist Plus, écrous antivol, filet de retenue charges hautes, jantes alliage 18 pouces diamantées, sièges avant chauffants, toit ouvrant électrique, Hi-Fi Focal et charge sans fil), tout aussi bien équipée mais un peu moins puissante et plus basse. Aujourd’hui, un prix équitable sur le marché de l’occasion est aux alentours de 30000€.

En résumé, une belle base pour un repoudrage

En conclusion, cette version GT Pack PureTech 155 du Peugeot 2008 s’est avérée très sympathique. Performante, très bien équipée, et assez logeable pour une famille de 4 personnes, elle peut très bien remplacer une compacte du segment supérieur comme voiture principale. Adaptée aux longs trajets, c’est probablement la version idéale pour les gros rouleurs qui ne souhaitent plus de diesel ou les amateurs de caravaning. Et ses prestations globales font du Peugeot 2008 un excellent SUV, et une bonne base pour son restylage qui s’est de fait avéré à priori un repoudrage des éléments qui nécessitaient à notre sens une mise à jour. Mais pour en avoir le cœur net, nous essayerons la toute nouvelle version dans quelques jours.

Maintenant, son budget élevé, notamment comparé au PureTech 130, un peu moins performant mais tout aussi polyvalent pour moins cher, expliquent pourquoi cette version est restée plutôt rare sur nos routes. Peut-être qu’un réglage du moteur plus sportif aurait permis une complémentarité pour attirer plus facilement un autre profil de clientèle, plus sensible à cet argument. Quoi qu’il en soit, si vous recherchez une voiture compacte, habitable et performante, le Peugeot 2008 PureTech 155 est une version du SUV à considérer !

Peugeot 2008 GT Pack PureTech 155

Nous avons aimé

  • Le dynamisme stylistique global et les finitions intérieures
  • L’équipement complet digne d’un modèle du segment supérieur
  • Le comportement routier et les performances de référence

Les points à revoir

  • Le style de la calandre trop imposante
  • Le système d’infotainment désormais dépassé
  • Le budget costaud malgré l’équipement embarqué

Donnez votre avis sur notre essai sur notre forum

Découvrez notre galerie de photos ici

Suivez Forum-Peugeot.com sur Facebook

Suivez Forum-Peugeot.com sur Twitter

Suivez Forum-Peugeot.com sur Instagram

Vous aimerez aussi :

Ventes

Stellantis accélère sur les véhicules à faibles émission sur le premier trimestre

Dans la presse

Le bonus écologique pour les hybrides rechargeables est officiel

Nouveau modèle

Nouveau Peugeot 2008, plus électrique que jamais