Les surprises de la 408 après 2000 kms en 3 semaines

Eric44

Peugeot Addict
16 Mars 2023
75
65
18
Paris
Je l’avoue, c’est son physique qui m’a séduit (au Mondial de l’auto). Je sais que certains trouvent la 408 tarabiscotée et sont particulièrement horrifiés par son postérieur. Mais je n’aime pas les SUV et apprécie son profil aérodynamique. Enfin, chacun ses goûts. Je veux simplement ici résumer les surprises (bonnes et mauvaises) réservées par cette 408 hybride 225 GT au bout de 2000 kms en 3 semaines dans les environnements variés.

LES BONNES SURPRISES
- Le dynamisme de conduite. A la lecture de nombreux essais dans la presse automobile, je craignais une motorisation un peu pataude pour tirer les 1,7 tonnes de cette voiture. Il n’en est rien. J’ai été bluffé par ses accélérations, même sans activer le mode sport.
- Le confort et la tenue de route. Ayant opté pour la finition First (offrant de réels avantages par rapport à la GT comme le pack recharge et les sièges électriques massants), je redoutais l’effet des énormes jantes de 20 pouces. La suspension n’en demeure pas moins très confortable sur la plupart des revêtements à l’exception de certaines petites routes aux inégalités régulières (si j’ose m’exprimer ainsi). Mes pneus de 245 de largeur ne réduisent certainement pas la consommation mais ils semblent renforcer encore la tenue de route, impressionnante dans les virages. La qualité du freinage est également très appréciable. Certains essayeurs expliquaient que cette voiture était faite pour une conduite paisible: mon expérience est qu’elle permet aussi de se faire plaisir en mode dynamique…
- La conduite assistée. N’ayant même pas de régulateur de vitesse dans mon véhicule précédent, je ne pensais pas être à ce point séduit par la conduite autonome niveau 2. Je ne l’utilise certes qu’en cas de fatigue mais quel plaisir de voir la voiture tourner toute seule comme une grande et rester en milieu de voie. Cela dit, ces pratiques sont quand même un peu déresponsabilisantes…
- La facilité de manœuvre. La First n’autorisait pas l’option Visiopark 360°, ce que je regrettais. Mais la qualité de la caméra de recul et l’efficacité des 4 capteurs avant rendent la manœuvre finalement assez sécurisée. Peut-être est-ce l’effet psychologique du petit volant, mais je trouve le rayon de braquage très satisfaisant.
- La consommation. Les hybrides rechargeables ont mauvaise réputation. J’ai donc été étonné par l’efficacité du mode régénération (dont je ne m’explique pas qu’il ne soit pas actif par défaut dés lors que le frein moteur qui s’en suit n’est pas désagréable du tout). Batterie « vide », je constate une consommation de 6 à 8 l/100 selon le type de conduite, ce qui n’est quand même pas mal du tout pour une bête de ce poids. Sur 791 kms parcourus, essentiellement sur routes avec une style majoritairement « dynamique » et une recharge tous les soirs sur 13 jours, je constate une conso moyenne de 4,1 l/100 !
- La position de conduite. Le fameux i-Cockpit me semble très agréable: peut-être est-il gênant pour les conducteurs de petite taille mais quel plaisir d’avoir toutes les infos dans sa ligne de mire. Sa configuration personnalisée permet de varier les indicateurs en fonction du mode de conduite en une impulsion (ex compte tours en mode sport).

LES MAUVAISES SURPRISES
- L’autonomie en pur électrique. Je suis très loin des 62 kms annoncés par le constructeur ! La voiture dormant dehors par temps froid et très humide, elle me promet généralement 34 kms d’autonomie et ne peut guère réaliser plus. Bon, mon style de conduite n’aide peut-être pas…
- Le coffre non modulable. Son volume est seulement correct en hybride. Je regrette que la banquette arrière ne puisse pas être avancée comme dans ma voiture précédente lorsqu’on privilégie le coffre. Cela dit, une fois cette banquette rabattue, on se rapproche presque du break ou du camping car ;)
- Les bugs de l’application MyPeugeot. Très pratique pour déclencher à distance un chargement ou une pré-climatisation, elle fait remonter les informations sur les trajets de manière erratique. C’est connu mais un peu énervant.

Voilà. Le bilan est très positif de mon point de vue. J’espère que ce témoignage sera utile à certains. N’hésitez pas à me poser des questions si jamais.
 

Je l’avoue, c’est son physique qui m’a séduit (au Mondial de l’auto). Je sais que certains trouvent la 408 tarabiscotée et sont particulièrement horrifiés par son postérieur. Mais je n’aime pas les SUV et apprécie son profil aérodynamique. Enfin, chacun ses goûts. Je veux simplement ici résumer les surprises (bonnes et mauvaises) réservées par cette 408 hybride 225 GT au bout de 2000 kms en 3 semaines dans les environnements variés.

LES BONNES SURPRISES
- Le dynamisme de conduite. A la lecture de nombreux essais dans la presse automobile, je craignais une motorisation un peu pataude pour tirer les 1,7 tonnes de cette voiture. Il n’en est rien. J’ai été bluffé par ses accélérations, même sans activer le mode sport.
- Le confort et la tenue de route. Ayant opté pour la finition First (offrant de réels avantages par rapport à la GT comme le pack recharge et les sièges électriques massants), je redoutais l’effet des énormes jantes de 20 pouces. La suspension n’en demeure pas moins très confortable sur la plupart des revêtements à l’exception de certaines petites routes aux inégalités régulières (si j’ose m’exprimer ainsi). Mes pneus de 245 de largeur ne réduisent certainement pas la consommation mais ils semblent renforcer encore la tenue de route, impressionnante dans les virages. La qualité du freinage est également très appréciable. Certains essayeurs expliquaient que cette voiture était faite pour une conduite paisible: mon expérience est qu’elle permet aussi de se faire plaisir en mode dynamique…
- La conduite assistée. N’ayant même pas de régulateur de vitesse dans mon véhicule précédent, je ne pensais pas être à ce point séduit par la conduite autonome niveau 2. Je ne l’utilise certes qu’en cas de fatigue mais quel plaisir de voir la voiture tourner toute seule comme une grande et rester en milieu de voie. Cela dit, ces pratiques sont quand même un peu déresponsabilisantes…
- La facilité de manœuvre. La First n’autorisait pas l’option Visiopark 360°, ce que je regrettais. Mais la qualité de la caméra de recul et l’efficacité des 4 capteurs avant rendent la manœuvre finalement assez sécurisée. Peut-être est-ce l’effet psychologique du petit volant, mais je trouve le rayon de braquage très satisfaisant.
- La consommation. Les hybrides rechargeables ont mauvaise réputation. J’ai donc été étonné par l’efficacité du mode régénération (dont je ne m’explique pas qu’il ne soit pas actif par défaut dés lors que le frein moteur qui s’en suit n’est pas désagréable du tout). Batterie « vide », je constate une consommation de 6 à 8 l/100 selon le type de conduite, ce qui n’est quand même pas mal du tout pour une bête de ce poids. Sur 791 kms parcourus, essentiellement sur routes avec une style majoritairement « dynamique » et une recharge tous les soirs sur 13 jours, je constate une conso moyenne de 4,1 l/100 !
- La position de conduite. Le fameux i-Cockpit me semble très agréable: peut-être est-il gênant pour les conducteurs de petite taille mais quel plaisir d’avoir toutes les infos dans sa ligne de mire. Sa configuration personnalisée permet de varier les indicateurs en fonction du mode de conduite en une impulsion (ex compte tours en mode sport).

LES MAUVAISES SURPRISES
- L’autonomie en pur électrique. Je suis très loin des 62 kms annoncés par le constructeur ! La voiture dormant dehors par temps froid et très humide, elle me promet généralement 34 kms d’autonomie et ne peut guère réaliser plus. Bon, mon style de conduite n’aide peut-être pas…
- Le coffre non modulable. Son volume est seulement correct en hybride. Je regrette que la banquette arrière ne puisse pas être avancée comme dans ma voiture précédente lorsqu’on privilégie le coffre. Cela dit, une fois cette banquette rabattue, on se rapproche presque du break ou du camping car ;)
- Les bugs de l’application MyPeugeot. Très pratique pour déclencher à distance un chargement ou une pré-climatisation, elle fait remonter les informations sur les trajets de manière erratique. C’est connu mais un peu énervant.

Voilà. Le bilan est très positif de mon point de vue. J’espère que ce témoignage sera utile à certains. N’hésitez pas à me poser des questions si jamais.

Bonjour Eric

Merci de ton retour très complet.
Ton ressentie est le même que j'ai avec ma 308 GT et la 408 GT que j'ai pu essayer sur 40 km avec de la route sinueuse, autoroute et ville.
Hâte d'avoir ma 408 pour plus d'espace.
 

L’autonomie en pur électrique. Je suis très loin des 62 kms annoncés par le constructeur ! La voiture dormant dehors par temps froid et très humide, elle me promet généralement 34 kms d’autonomie et ne peut guère réaliser plus. Bon, mon style de conduite n’aide peut-être pas…
Tu viendras nous redire cet été ce que tu as
 

Merci @mdi pour cette réaction. J’ai oublié de signaler une petite mauvaise surprise: la difficulté de modifier la luminosité des écrans iCockpit et central. La commande des paramètres est grisée et ne devient disponible qu’en désactivant le smartphone. Pas très pratique ! J’ai lu d’autres méthodes dans la partie 308 du forum, et vais les tester, mais tout ceci devrait être beaucoup plus simple et intuitif.
 

Tu viendras nous redire cet été ce que tu as

Je n’y manquerai pas. Mais, aujourd’hui, une autonomie électrique d’une petite quarantaine de kms avec (c’était un test ) une conduite pépère entre 30 et 70 kms/h. Il fait pourtant 12° mais la voiture a dormi dehors…
 


Bonjour. Mon épouse ayant une e-208 depuis trois ans, je confirme pour l'autonomie et la température. L'autonomie peut varier jusqu'à 30% environ (et oui, c'est pas mal) suivant la saison.
Il ne faut pas hésiter à préchauffer le véhicule lorsque ce dernier est branché. De précieux kilomètres sont ainsi préservés, le véhicule se trouvant à température.
J'attends également ma 408 avec impatience.
 
  • J'aime
Reactions: Eric44

Après 3500 kms dans des univers très variés (de la ville aux pires chemins ruraux en passant par les routes départementales sinueuses et les autoroutes), je suis toujours aussi enthousiasmé par ma 408 hybride 225 et très étonné qu’elle ne se vende pas mieux. Elle n’apparaît même pas dans le top 25 des ventes de flotte pro du premier trimestre 2023 et ses ventes aux particuliers n’ont pas l’air terribles…

Comment l’expliquer alors qu’elle a eu une très bonne presse et que ses délais de livraison sont raisonnables (moins de 3 mois en ce qui me concerne) ? Trop originale, mais c’est un atout pour certains ? Trop chère, mais toutes les voitures neuves sont onéreuses aujourd’hui et celle-ci a beaucoup d’équipements de série ? Si quelqu’un a une idée…
 


C’est vrai que j’ai eu de la chance avec la First qui, comme son nom l’indique, était livrée en premier et à un tarif très intéressant compte tenu de toutes les options.
Maintenant, ces fameux délais touchent presque toutes les voitures et cela ne suffirait pas à expliquer l’hypothétique insuccès de la 408.
 

Tout dépend du point de vue pour parler réussite ou échec :
De Janvier à Mars 2023 elle s'est presque 2x plus vendu que la 508 : 1.759 vs 1.092 c'est donc un succès :bien: .
Elle devance aussi la Cupra Fromentor qui est très proche en terme de gabarit (1.650 ventes).
 
  • J'aime
Reactions: DID01210

Tout dépend du point de vue pour parler réussite ou échec :
De Janvier à Mars 2023 elle s'est presque 2x plus vendu que la 508 : 1.759 vs 1.092 c'est donc un succès :bien: .
Elle devance aussi la Cupra Fromentor qui est très proche en terme de gabarit (1.650 ventes).
Ah merci beaucoup pour ces chiffres que j’avais cherché en vain. Ce ne serait donc pas un si mauvais début. Mon vendeur pense que c’est un véhicule statutaire qui s’adresse à une clientèle particulière et ne saurait prétendre à un succès de masse…
 

Après 3500 kms dans des univers très variés (de la ville aux pires chemins ruraux en passant par les routes départementales sinueuses et les autoroutes), je suis toujours aussi enthousiasmé par ma 408 hybride 225 et très étonné qu’elle ne se vende pas mieux. Elle n’apparaît même pas dans le top 25 des ventes de flotte pro du premier trimestre 2023 et ses ventes aux particuliers n’ont pas l’air terribles…

Comment l’expliquer alors qu’elle a eu une très bonne presse et que ses délais de livraison sont raisonnables (moins de 3 mois en ce qui me concerne) ? Trop originale, mais c’est un atout pour certains ? Trop chère, mais toutes les voitures neuves sont onéreuses aujourd’hui et celle-ci a beaucoup d’équipements de série ? Si quelqu’un a une idée…
Il faut lui laisser le temps de s'installer sur le marché, dans un contexte économique et industriel qui n'était pas très favorable jusque là.
C'est encore trop tôt pour se prononcer, mais il est fort possible que la 408 "paye" les conséquences de choix stratégiques contestables :
- pas de motorisations diesel "haut de gamme" alors que le diesel reste pertinent pour les gros rouleurs sur les segments C et D ;
- concentration des motorisations sur le PHEV, alors que ce marché ne décolle pas ;
- absence d'offre full hybride qui a pourtant l'avantage d'être plus accessible en prix tout en proposant un bilan consommation/agrément flatteur ;
- la motorisation d'entrée de gamme actuelle est à bout de souffle, elle gagnera à être remplacée par la version Hybrid 136ch en début d'année prochaine ;
- des prix très élevés qui deviennent hors de portée de la majorité de la clientèle historique de la marque.
Il ne faut pas oublier non plus que la croissance du segment C+/D est tirée par les véhicules électriques, notamment les très réputées Tesla Model 3, Kia EV6, VW ID5 et autre Skoda Enyak Coupé. La e-408 se prépare mais la question est de savoir si elle sera au niveau de ses concurrentes en terme d'autonomie et d'agrément, et si elle saura être compétitive en terme de prix.
 
  • J'aime
Reactions: Bruno and Eric44

Il faut lui laisser le temps de s'installer sur le marché, dans un contexte économique et industriel qui n'était pas très favorable jusque là.
C'est encore trop tôt pour se prononcer, mais il est fort possible que la 408 "paye" les conséquences de choix stratégiques contestables :
- pas de motorisations diesel "haut de gamme" alors que le diesel reste pertinent pour les gros rouleurs sur les segments C et D ;
- concentration des motorisations sur le PHEV, alors que ce marché ne décolle pas ;
- absence d'offre full hybride qui a pourtant l'avantage d'être plus accessible en prix tout en proposant un bilan consommation/agrément flatteur ;
- la motorisation d'entrée de gamme actuelle est à bout de souffle, elle gagnera à être remplacée par la version Hybrid 136ch en début d'année prochaine ;
- des prix très élevés qui deviennent hors de portée de la majorité de la clientèle historique de la marque.
Il ne faut pas oublier non plus que la croissance du segment C+/D est tirée par les véhicules électriques, notamment les très réputées Tesla Model 3, Kia EV6, VW ID5 et autre Skoda Enyak Coupé. La e-408 se prépare mais la question est de savoir si elle sera au niveau de ses concurrentes en terme d'autonomie et d'agrément, et si elle saura être compétitive en terme de prix.
Merci pour cette analyse très pertinente. Peugeot aurait certainement dû la lancer avec une motorisation essence full hybride plus musclée, désormais annoncée et que d’aucuns doivent logiquement attendre avant de commander. Quant aux PHEV, ils ne sont certes plus à la mode mais je suis quand même séduit par leurs avantages.
 

Non les ventes sont trop basses pour un modèle neuf. Certes, le mois de janvier est tronqué.
Mais si on compare avec 508, ce n’est pas brillant. D’abord parce que la 508 est un échec. Ensuite parce que la 508 a vu sa gamme considérablement réduite en motorisations avant le restylage et que les ventes sont toujours réduites à ce moment là car les gens attendent la nouveauté.
Enfin la 408 a bénéficié de nombreuses immatriculations pour des véhicules d’essais dans les concessions ce dont la 508 ne bénéficie plus vraiment à part quelques véhicules de direction).
Cette 408 me fait toujours penser au concept de la série 3 GT qui bien qu’ayant quelques atouts par rapport à la berline classique dont elle était dérivée comme une super habitabilité (avec 20 cms de plus que la berline dont elle était issue, c’est assez logique) mais qui n’a jamais rencontré son public. C’est d’ailleurs pour ça que BMW ne l’a pas renouvelée. Et comme dit par @SVS , sa gamme de motorisation est moyennement séduisante. Le PHEV reste bloqué à moins de 10% des ventes alors même que l’offre est de plus en plus large.
 

Bon, je me consolerais de posséder une voiture ne rencontrant pas le succès commercial, ayant l’habitude de conserver une bonne dizaine d’années les véhicules neufs que j’achète ! Et je suis aussi accoutumé aux modèles singuliers qui ne se vendent pas: ma précédente voiture était une Lancia Delta que je trouvais jolie (même si les méchantes langues disaient qu’elle ressemblait à une baignoire renversée) et qui m’a donné pleine satisfaction pendant 160.000 kms en 12 ans.
 

Tu viendras nous redire cet été ce que tu as
Y'a un moment donné , tu veux pas avouer qu'un PHEV fasse moins de 50km en elec ou quoi ?

Tu veux mentir sur tout les posts de tout les phev de la gamme ou quoi ?

C'est quoi qui te dérange avec le retour utilisateur ?

Tiens , encore un gars avec du 4L au cent au quotidien.... curieux !

Ps : Sauf erreur de ma part , il fait pas des temperatures trés froide en loire atlantique...il aura pas mieux avec son style de conduite cet été...
 
Dernière édition:

Bon, je me consolerais de posséder une voiture ne rencontrant pas le succès commercial, ayant l’habitude de conserver une bonne dizaine d’années les véhicules neufs que j’achète ! Et je suis aussi accoutumé aux modèles singuliers qui ne se vendent pas: ma précédente voiture était une Lancia Delta que je trouvais jolie (même si les méchantes langues disaient qu’elle ressemblait à une baignoire renversée) et qui m’a donné pleine satisfaction pendant 160.000 kms en 12 ans.
Faut pas non plus cracher dans la soupe :)

Je pense que tout le monde regarde ta voiture ^^

Moi je prefere que tout le monde s'en branle de ma voiture , un 3008 hybrid 4 de 2020 , pourtant vendu a moins de 2000 exemplaires en 3 ans.....

Ca évite pas mal de soucis : jalouserie , vandalisme , et j'en passe......

J'aime mon sleeper de 300 bourrins perso ...

Pour la 408 en 2025 , j'attend le eVMP en 500cv pour 100 exemplaires .... Chut...j'ai rien dit :)



^^^
 
Dernière édition:

@davidcentrale Stellantis n'est pas fou concernant la 408....

Si il manque la motorisation de 360cv ( comme la DS....) au catalogue ...c'est pour ne pas marcher sur les plates bandes du tonale .....

Je trouve ca moche....

Mais bon , la plateforme eVMP arrive....

Faut bien vendre des versions attrayantes avant d'envoyer du paté :)
 

Tiens , encore un gars avec du 4L au cent au quotidien.... curieux !
Décidément, faut que tu viennes systématiquement semer la grouille
Allez, tiens, va voir le groupe 308-III sur FB. Punaise, il y a un mec avc 0,4 l / 100 sur 2500 kms.
Incroyable non ?
Donc il y en a plein qui font beaucoup moins que 4 l / 100 en moyenne, ça s'appelle les gens qui utilisent leur PHEV de la façon la plus efficiente possible : un grand max de kms en full électrique.
Eh oui, tout le monde ne fait pas 130 kms tous les week-ends, hein, tu n'as pas le monopole de ce qu'il faut faire comme kms avec sa voiture ...
 


Comme écrit W13 il faut avoir l'utilité d'une PHEV, avec la 308 le mois dernier 1,6 L pour 1500 km, entre 65/70 km par jour, sur les 7050 km depuis la livraison je suis à 2,2 L
 

Par pitié, amis peugeotistes, pas de guerre de religion sur ce fil apaisé 408
Je crois vraiment que le PHEV peut satisfaire des conduites très différentes, à l’exception évidemment de ceux qui ne rechargeraient jamais ou presque leur batterie.
Sur 3500 kms, j’en suis à 6l/100 avec une majorité de longs trajets, des recharges non quotidiennes et ceci en me faisant plaisir côté conduite. Pour une voiture de 1,7 t, je trouve ce résultat satisfaisant.
En conduite apaisée (cela m’arrive quand je convoie par exemple une de mes filles enceintes), je fais évidemment bien mieux. A l’inverse, je confesse avoir carburé à 8,8 l/100 en conduite sport assez extrême mais prudente (accélérations et freinages puissants) batterie « vide » en mode régénération et en profitant donc ponctuellement de la puissance cumulée thermique et électrique. Là encore, j’ai été agréablement surpris. J’aurais fait bien pire avec ma Lancia Delta pourtant moins puissante !
 
Dernière édition:

Comme écrit W13 il faut avoir l'utilité d'une PHEV, avec la 308 le mois dernier 1,6 L pour 1500 km, entre 65/70 km par jour, sur les 7050 km depuis la livraison je suis à 2,2 L

Il faut effectivement bien étudier l'usage que l'on aura pour espérer rentabiliser le truc (ce qui reste franchement utopique ...)
Perso, je suis à 3,0l/100 sur 10.000km
 
  • J'aime
Reactions: marcmic

Voila : "étudier l'usage"

Tout y est

W13 veut pas comprendre que , quand on a un PHEV , on ne peut pas systématiquement recharger son PHEV a domicile comme lui l'entend et comme lui l'utilise.

Lui de son coté , il utilise son PHEV exclusivement entre son domicile et son boulot avec des trajets de saut de puces ....

Le 3008 ou la 408 sont des familiales.... Faut aller voir pépé mémé a plusieurs dizaines voir centaines de kilometres batteries vides le week end....Faut partir en vacances , faut sortir a droite a gauche sans aucune solution de recharge ( ou presque ...ou alors genre 10 balles pour recharger 13kW...)

Et dans des conditions pareilles , les 1L , 2L voir 3... s'envolent et c'est tout naturel ^^

Et comme j'ai dis sur différents topic maintenant fermé. Quand on achète un PHEV et qu'on est "fier" de faire du 1L au cent sur des milliers de kilometres c'est qu'au fond on a pas trop compris l'usage d'un PHEV.... Et qu'on doit passer au full elec....Car , in fine , ca veut dire qu'on fait 95% des ses trajets en dessous de 50km....

J'ai de nombreuses fois poser la question , que je pose a tout les utilisateurs de PHEV qui consomme 1L au cent de moyenne sur des milliers de kilometres.... : A quoi sert votre thermique ? A faire 100 000km et au final avoir consommer 1000L d'essence et donc avoir un moteur tout neuf qui sert a rien ?

C'est fondamental : c'est comme acheter un diesel et faire 6000km par an : a quoi ca rime ?

Soyons sérieux....Faut savoir accepter qu'il faut passer a l'électrique quand on a une consommation ridicule avec un PHEV qui sert a rien donc ....

Plutot que de s'invectiver ou te cracher dans la soupe....On peut quand meme accepter le débat non ?
 

Désolé, je ne suis pas en phase. Pour moi, et pour mon cas propre, le PHEV offre une souplesse, que n'offre pas les électriques. Dans la grande majorité des cas je fais moins de 45 km par jour ( merci l appli Peugeot ). Donc conso proche de zéro ( puisque charge chez moi, toutes les nuits ). Et lorsque je dois faire de grand parcours, je ne serais pas coincé a une borne pendant des heures. Le tout avec un coût en énergie juste un peu plus important.

Ma prochaine voiture sera une PHEV, mais chaque cas est particulier
 
  • J'aime
Reactions: yannm75

Je trouve l’argument de l’EV au lieu de PHEV tout à fait pertinent dans le cadre d’une Conso WLTP.
Surtout que l’EV permet aussi un usage week-end.
 
  • J'aime
Reactions: Eric44

Désolé, je ne suis pas en phase. Pour moi, et pour mon cas propre, le PHEV offre une souplesse, que n'offre pas les électriques. Dans la grande majorité des cas je fais moins de 45 km par jour ( merci l appli Peugeot ). Donc conso proche de zéro. Et lorsque je dois faire de grand parcours, je ne serais pas coincé a une borne pendant des heures. Le tout avec un coût en énergie juste un peu plus important.

Ma prochaine voiture sera une PHEV, mais chaque cas est particulier

mais d’où tu as vu que tu passerais des heures à charger ?
 

mais d’où tu as vu que tu passerais des heures à charger ?

Charge + attente. J ai quelques collègues dans ma boîte qui sont passé a l EV.

Déjà dans la majorité des cas, c est la deuxième voiture, donc la gestion du besoin est facile, puisque l autre voiture ( thermique) est la .

Ensuite, la charge "rapide" doit être gérée a l avance . Et surtout bien choisir son moment de le faire, pour avoir de la dispo a coup sur ( mais ça prends quand même de l ordre de l heure)

Après, ils sont peut être nul . Mais ça donne pas envie, lorsqu'ils racontent leur galère de voyage.

Je vais attendre que ce soit un peu plus "mur" pour y passer.
 
  • J'aime
Reactions: yannm75 and Eric44