[Actualité] Eurasie : zone à reconstruire

Discussion dans 'Actualité' démarrée par SVS, 11 Septembre 2015.

  1. SVS

    SVS Lion de Bronze

    Inscrit depuis le :
    8 Avril 2013
    Messages :
    1 620
    "J'aime" reçus :
    38
    Résultats commerciaux sur le marché russe pour le mois de mars 2016.

    Marché à 125.917 (-10%)
    PEUGEOT : 411 (-25%)
    CITROEN : 446 (-8%)
    Total PSA : 857
     
  2. SVS

    SVS Lion de Bronze

    Inscrit depuis le :
    8 Avril 2013
    Messages :
    1 620
    "J'aime" reçus :
    38
    Résultats sur la zone EURASIE pour le mois de mars 2016 :

    PEUGEOT : 700 (+101,2%)
    CITROEN : 500 (+84,7%)
    Total PSA : 1.200 (+93,1%)

    Bilan sur le 1er trimestre 2016
    PEUGEOT : 1.200 (0%)
    CITROEN : 1.000 (+1,8%)
    Total PSA : 2.200 (+1,1%)
     
  3. SVS

    SVS Lion de Bronze

    Inscrit depuis le :
    8 Avril 2013
    Messages :
    1 620
    "J'aime" reçus :
    38
    Résultats sur la zone EURASIE en avril 2016 :

    PEUGEOT : 300 (-)
    CITROEN : 500 (+14,4%)
    Total : 800 (+7,7%)

    Bilan sur 4 mois 2016 :
    PEUGEOT : 1.500 (-)
    CITROEN : 1.400 (+5,5%)
    Total PSA : 2.900 (+2,8%)
     
  4. SVS

    SVS Lion de Bronze

    Inscrit depuis le :
    8 Avril 2013
    Messages :
    1 620
    "J'aime" reçus :
    38
    Résultats sur la zone EURASIE en mai 2016 :

    PEUGEOT : 400 (+25,6%)
    CITROEN : 300 (+3,9%)
    TotAL PSA : <800 (+15,8%)

    Bilan sur 5 mois :
    PEUGEOT : 2.000 (+5,0%)
    CITROEN : 1.800 (+5,2%)
    Total PSA : 3.800 (+5%)
     
  5. SVS

    SVS Lion de Bronze

    Inscrit depuis le :
    8 Avril 2013
    Messages :
    1 620
    "J'aime" reçus :
    38
    PSA existe t-il encore en RUSSIE ?
    Les ventes continuent de chuter inexorablement.
    Sur le mois d'août, le marché auto russe accuse un nouveau repli de 18 %.
    Le groupe aura vendu 502 véhicules sur le mois, soit 251 pour chacune des marques PEUGEOT (-61%) et CITROEN (-57%)

    Bilan sur 8 mois 2016 :
    Marché à -14,5%
    PEUGEOT : 2.369 (-41%)
    CITROEN : 2.642 (-32%)
    Total PSA : 5.011

    PSA avait à peine franchi le seuil des 10.000 unités annuelles en 2015.
    Pour 2016, c'est une situation commerciale encore plus dégradée, avec les conséquences que l'on peut imaginer pour le réseau commercial des 2 marques.
    Ainsi, certains groupes de distribution auto russes, afin d'éviter l'asphyxie, ont choisi de commercialiser aux cotés des modèles des marques du groupe PSA des modèles en provenance de la gamme de DFM...
    Ces modèles proviennent des usines chinoises mais le partenaire et actionnaire de PSA cherche désormais à produire en Russie. PSA recherchant des solutions pour son usine de Kaluga (production de 125.000 unités/an), la piste DFM sera à surveiller dans les prochains mois.

    Il faut préciser que le marché russe est dominé par 2 grands segments : celui des SUV (39,2%) et le segment B (25,5%). Sur ces 2 segments, PSA ne dispose d'aucune offre produite sur place...
    Lors de la présentation des résultats du 1er semestre 2016, PSA a commencé à annoncer ses orientations pour la zone EURASIE et le marché russe :
    - l'introduction progressive du KO (EXPERT/JUMPY) et ses dérivés navette (TRAVELER et SPACE TOURER) avec une production sur place à partir de 2018 ;
    - le lancement d'un ou deux modèles SUV.
     
  6. SVS

    SVS Lion de Bronze

    Inscrit depuis le :
    8 Avril 2013
    Messages :
    1 620
    "J'aime" reçus :
    38
    Une information qui pourrait permettre de relancer l'usine russe de Kaluga.
    CITROEN devrait exporter à partir de 2017 vers le marché iranien des C4 sedan produites à Kaluga, dans l'attente du démarrage de son usine en Iran prévue pour 2018.
    Il n'y a pas d'informations concernant PEUGEOT, qui pourrait également exporter la 408 I sedan (autre modèle produit dans l'usine russe) vers l'IRAN et compléter ainsi son offre par le haut : aux côtés des 208/2008 et 301 industrialisées au S2 2017, et des 206 et 405 qui sont toujours appréciées par les iraniens.

    Source : Les ECHOS
     
  7. SVS

    SVS Lion de Bronze

    Inscrit depuis le :
    8 Avril 2013
    Messages :
    1 620
    "J'aime" reçus :
    38
    Christophe BERGERAND, DG de la zone EURASIE, a donné plusieurs informations importantes au quotidien économique russe Vedomosti sur la stratégie du groupe PSA sur cette zone.

    1/ PSA croit au redémarrage du marché russe, avec un retour d'ici 3/4 ans à un marché compris entre 2.5 et 3 millions de véhicules. Les objectifs en volumes annuels du groupe vont rester mesurés, avec 50/60.000 véhicules pour les deux marques du groupe, contre 10/12.000 actuellement...

    2/ Les positions commerciales de PSA se sont considérablement affaiblies sur le marché russe avec toute une série de conséquences : le recul des volumes a mis à mal l'équilibre de l'usine de Kaluga (dimensionnée pour 125.000 véhicules/an dont 85.000 pour PSA, le surplus pour Mitsubishi) ainsi que le réseau commercial. Pour autant, la groupe est décidé à reprendre ses investissements en Russie, et le site de Kaluga va rester un pôle de production clef dans cette zone, même si le groupe dispose également d'usines d'assemblage en Biélorussie et au Kazakhstan.
    Le rachat de Mitsubishi par Nissan et ses conséquences industrielles n'est pas évoqué par C BERGERAND...

    3/ Au sortir de la crise économique russe, PSA aura beaucoup changé : moins de voitures produites et vendues, mais une recherche d'efficacité et une meilleure intégration dans le réseau économique russe, avec un sourcing beaucoup plus important qu'auparavant : l'intégration locale devrait en effet représenter 60% pour les prochains véhicules et atteindre 75% d'ici 2021. Il faut noter que les autorités russes ont mis en place un régime de subventions aux investissements pour les entreprises qui entendent augmenter leur sourcing local et qui vont générer une "valeur ajoutée russe" à leurs produits. Pour l'automobile, la production de moteurs sur le territoire russe est un critère important pour les autorités bien que non exclusif. On surveillera si dans les prochaines années, PSA entend également installer une usine de moteurs en Russie...

    4/ Au niveau des produits, PSA va affecter à Kaluga 4 à 5 nouveaux modèles, qui devront atteindre chacun 10/15.000 unités par an, avec des exigences de rentabilité très fortes. Ces futurs modèles ont été choisis, et ils seront assemblés sur la nouvelle plateforme EMP2, affectée aux véhicules les plus imposants des segments C et D du groupe, notamment les berlines, SUV et LCV.
    Comme cela a été indiqué sur ce topic, ce sont les LCV PEUGEOT Traveller/Expert et CITROEN Spacetourer/Jumpy qui seront les premiers modèles de la nouvelle génération à être produits sur Kaluga. PSA estime que le marché des VUL est appelé à croître dans de fortes proportions dans les années à venir, avec un doublement de leur part d'ici 2/3 ans, soit 8 à 9% du marché ; cela suppose néanmoins le développement d'un tissu de PME dans les provinces russes, et une amélioration durable de la situation économique...
    Au niveau des VP, PSA va continuer à produire pour l'instant les 408 I et C4L, qui n'ont pas rencontré un grand succès en raison d'un positionnement prix trop élevé. Pour retrouver le chemin de la croissance, le groupe devra lancer un ou plusieurs SUV sur le marché russe (pour mieux coller aux tendances de celui-ci), certainement le 3008 II voire le 5008 II chez PEUGEOT. Mais les nouveautés en VP seront présentées après le lancement des LCV en versions navette et VUL.
    Visiblement, PSA entend se concentrer sur des véhicules renouvelés et "haut de gamme" en Russie : on a une nouvelle illustration de la stratégie de recherche des marges plutôt que des volumes sur cette zone. Un pari qui peut être payant si la situation économique russe s'améliore mais qui peut aussi être irréalisable si le marasme actuel se poursuivait encore plusieurs années.

    Source : Vedomosti
     
  8. Thomas

    Thomas Dieu, tout simplement

    Inscrit depuis le :
    23 Octobre 2002
    Messages :
    49 245
    "J'aime" reçus :
    42
    Peugeot se développe en Ouzbékistan :eek:
    http://www.forum-peugeot.com/peugeot-va-produire-utilitaires-ouzbekistan/
     
  9. SVS

    SVS Lion de Bronze

    Inscrit depuis le :
    8 Avril 2013
    Messages :
    1 620
    "J'aime" reçus :
    38
    Le point sur PSA en zone EURASIE :

    1/ Au niveau de l'actualité produits, le lancement commercial du 3008 II est intervenu à la mi-2017 en Russie et en Ukraine. On ne sait pas encore si le 5008 II sera également proposé à court terme sur ces deux marchés.
    Il faut rappeler que la marque souffre d'une offre inadaptée sur le marché russe qui, comme beaucoup d'autres, tend à être dominé par les SUV.

    2/ Au niveau industriel, PSA a officialisé la production sur le site de Kaluga, à compter de 2018, de sa nouvelle génération de LCV PEUGEOT Expert et CITROEN Jumper.
    On a encore une fois la confirmation que le développement à l'international va passer par le VUL. Et l'accord de partenariat signé en Ousbekistan au cours de la première moitié de l'année 2017 s'inscrit dans cette logique.
    Il faut rappeler que la stratégie à moyen terme de PSA est d'affecter à Kaluga 4 à 5 nouveaux modèles avec un objectif annuel de production de 10/15.000 unités pour chacun d'eux. Les LCV sont donc les premiers modèles attribués au site russe.

    3/ Le marché russe tend à s'améliorer depuis le début de l'année 2017 et devrai dépasser cette année 1,5 millions de véhicules.
    Il faut rappeler qu'en 2012 la Russie représentait 3 millions de véhicules vendus.
    Les deux marques du groupe connaissent une croissance supérieure à celle du marché mais les volumes restent faibles.

    Marché à 148.371 (+17,90%)
    PEUGEOT : 408 (+35,10%)
    CITROEN : 307 (+26,34%)
    Total : 715 (+31,19%)

    Bilan sur 9 mois 2017
    Marché à 1.129.374 (+10,61%)
    PEUGEOT : 3.434 (+28,57%)
    CITROEN : 3.245 (+12,52%)
    Total : 6.679 (+20,23%)
     
  10. SVS

    SVS Lion de Bronze

    Inscrit depuis le :
    8 Avril 2013
    Messages :
    1 620
    "J'aime" reçus :
    38
    Résultats commerciaux de PSA sur la zone Eurasie.
    Une situation qui s'améliore globalement, mais toujours dans des volumes extrêmement faibles (on est à peine sur 10.000 ventes depuis le début 2017...).
    A noter que PSA cherche à développer ses ventes hors Russie : celles-ci représentent 32,5% des ventes totales sur la zone Eurasie.

    Septembre 2017
    PEUGEOT : 700 (+89,2%)
    CITROEN : 400 (+35,3%)
    Total : 1.100 (+61,9%)

    Bilan sur 9 mois 2017
    PEUGEOT : 5.700 (+44,4%)
    CITROEN : 4.200 (+22,9%)
    DS : 100 (-20,5%)
    Total : +/- 10.000 (+33,8%)
     
  11. lion25

    lion25 Ce n'est plus un lion !

    Inscrit depuis le :
    21 Juillet 2007
    Messages :
    16 575
    "J'aime" reçus :
    719
    Psa vise à moyen terme 20000 à 25000 véhicules par an sur le marché japonais.
     
  12. SVS

    SVS Lion de Bronze

    Inscrit depuis le :
    8 Avril 2013
    Messages :
    1 620
    "J'aime" reçus :
    38
    @Lion25 : oui, le groupe cherche à développer ses ventes au Japon.
    Mais PSA ne rattache pas le Japon à la zone Eurasie mais à la région INDE/PACIFIQUE.
     
  13. SVS

    SVS Lion de Bronze

    Inscrit depuis le :
    8 Avril 2013
    Messages :
    1 620
    "J'aime" reçus :
    38
    Le démarrage de la production en Ouzbekistan serait prévue pour le 10 décembre prochain, soit 4 mois en avance par rapport au planning initial.
    Cette implantation va créer 600 emplois et le CA espéré s'établirait à 170 millions d'euros en année pleine.
    Deux modèles de VUL seront assemblés : les PEUGEOT Expert et Partner, avec des objectifs de production respectifs de 3.000 et 13.000 unités annuelles.
    Plus de la moitié de la production sera exportée vers la Russie, les pays de la CEI ainsi que l'Iran.
     
  14. SVS

    SVS Lion de Bronze

    Inscrit depuis le :
    8 Avril 2013
    Messages :
    1 620
    "J'aime" reçus :
    38
    Résultats annuels 2017 en Russie.
    Le marché a connu une croissance d'environ 12% en 2017 mais les ventes globales seront restées en dessous du seuil des 1.600.000 unités. On est très loin des années fastes où le marché russe se situait entre 2,5 et 3 millions de véhicules/an.
    PSA aura fortement progressé en pourcentage mais les volumes restent malgré tout faibles avec un global inférieur au seuil de 10.000 unités/an. PEUGEOT et CITROEN représentent chacun 0,3% de parts de marché...
    Le lancement sur le marché russe du 3008 II en fin d'année dernière et le début de la production en Russie des LCV Expert/Jumpy au cours du T1 2018 devraient permettre au groupe de regagner des parts de marché en 2018.

    Décembre 2017 - Marché à 166.013 (+14%)
    PEUGEOT : 600
    CITROEN : 437
    Total PSA : 1.037 (+65,7%)

    Bilan sur 12 mois 2017 - Marché à 1.595.737 (+11,9%)
    PEUGEOT : 4.931 (+36,9%)
    CITROEN : 4.377 (+15,1%)
    Total : 9.308
     
  15. lion25

    lion25 Ce n'est plus un lion !

    Inscrit depuis le :
    21 Juillet 2007
    Messages :
    16 575
    "J'aime" reçus :
    719
    Sérieuse baisse des ventes pour le groupe en Asie en 2017 : moins 37,7%.
     
  16. SVS

    SVS Lion de Bronze

    Inscrit depuis le :
    8 Avril 2013
    Messages :
    1 620
    "J'aime" reçus :
    38
    La zone Eurasie pourrait distribuer les premiers modèles OPEL assez rapidement.
    C BERGERAND, DG PSA de la zone Eurasie, parle d'un déploiement qui pourrait intervenir dès 2018 mais serait limité dans un premier temps au marché ukrainien.

    Il faut rappeler qu'initialement, OPEL était présent en Russie et disposait d'un réseau commercial et SAV. GM a décidé du retrait de la marque en 2015/2016 lorsque le marché russe s'est effondré.
    Lors de la vente d'OPEL à PSA en mars 2017, le réseau commercial eT SAV n'a pas été transmis.
    Tout est donc à reconstruire en Russie.
    PSA n'envisagerait de réintroduire la marque OPEL sur le marché russe qu'à partir de 2020 : d'ici là, il devra être évalué les véhicules importés et ceux qui pourraient être produits à Kaluga dans l'usine PSA/Mitsubishi avec un taux d'intégration important et sur base techno PSA, ainsi que la création d'un nouveau réseau de concessionnaires : sur ce point, PSA pourrait envisager des concessions communes aux marques PEUGEOT/CITROEN/DS/OPEL.
     
  17. SVS

    SVS Lion de Bronze

    Inscrit depuis le :
    8 Avril 2013
    Messages :
    1 620
    "J'aime" reçus :
    38
    L'Eurasie reste une zone compliquée pour PSA en 2017.
    Si les volumes ont augmenté globalement de 45% en 2017, il s'agit d'un nombre assez limité d'unités vendues puisqu'elles s'établissent à 15.200. L'Eurasie reste bonne dernière de toutes les zones commerciales de PSA.
    Le marché russe représente 61% du total, le surplus soit 39% étant écoulé en Ukraine, Bielorussie, Géorgie, Ouzbekistan, Kazakhstan...
    Pour 2018, la situation devrait continuer à s'améliorer lentement : le marché russe est attendu en hausse et PSA reviendra sur le marché du VUL avec sa gamme de LCV Expert/Jumper et les navettes VP assemblées dans l'usine de Kaluga. Les SUV 3008 et 5008 sont désormais disponibles sur plusieurs pays de la zone et sont importés de France.

    Bilan 2017 - Zone Eurasie
    PEUGEOT : 8.500 (+50,7%)
    CITROEN : 6.300 (+33,4%)
    DS : 100 (-20,8%)
    OPEL : 300
    Total PSA : 15.200 (+45%)
     
  18. matth21

    matth21 Modérateur
    Membre de l'équipe

    Inscrit depuis le :
    16 Août 2007
    Messages :
    10 990
    "J'aime" reçus :
    1 606
    Résumé de l'année 2017 en Eurasie :

    [​IMG]
     
  19. lion25

    lion25 Ce n'est plus un lion !

    Inscrit depuis le :
    21 Juillet 2007
    Messages :
    16 575
    "J'aime" reçus :
    719
    Source le Point : l'Eurasie est devenue profitable pour PSA en 2017 .
     
  20. SVS

    SVS Lion de Bronze

    Inscrit depuis le :
    8 Avril 2013
    Messages :
    1 620
    "J'aime" reçus :
    38
    PSA a commencé ce mois-ci la production des LCV EXPERT et JUMPY à Kaluga en Russie.
    Ces modèles ont été adaptés aux conditions du marché russe : suspensions renforcées, garde au sol augmentée, protection du carter moteur, batterie à plus forte capacité, préchauffage autonome du moteur diesel, etc...
    PSA entend proposer différentes variantes de ces LCV : ambulances, véhicules blindés de transport de fonds, véhicules frigorifiques, transport de passagers (avec des versions à 5/6 places et des versions à 9/10 places).
    En milieu d'année 2018, les versions VP (Traveler et Space Tourer) seront également lancées sur le marché russe.
    Il n'est pas exclu que PSA propose des versions à transmission intégrale mécanique en provenance de DANGEL : comme je l'ai indiqué, DANGEL est désormais en capacité de produire des trains AR et de les expédier dans les usines terminales PSA, en Europe (cf : Rifter 4x4 Dangel produit en Espagne à Vigo) et certainement dans d'autres zones (Russie, AMSUD, Afrique)

    Sur le plan industriel, le taux de localisation atteint désormais 40% pour ces LCV de nouvelle génération.
    Le prochain objectif sera d'atteindre un sourcing local de 60% avec le prochain véhicule produit à Kaluga à partir de 2020.
     
  21. SVS

    SVS Lion de Bronze

    Inscrit depuis le :
    8 Avril 2013
    Messages :
    1 620
    "J'aime" reçus :
    38
    Volumes de production de l'année 2017 pour le site russe de PSA (Sources PSA):
    On aura noté que sur les 15.200 véhicules vendus sur la zone Eurasie en 2017, une infime partie aura été produite dans l'usine russe, qui est pourtant calibrée pour une production de 125.000 véhicules/an...

    KALUGA PCMA Rus (Russie) : 1.731 unités (pour PSA)
    408I/C4L
    70% PSA - 30% Mitsubishi
     
  22. SVS

    SVS Lion de Bronze

    Inscrit depuis le :
    8 Avril 2013
    Messages :
    1 620
    "J'aime" reçus :
    38
    Résultats mars 2018 et sur le 1er trimestre 2018 en Russie.

    Mars 2018
    Marché à 157.279 (+13,9%)
    PEUGEOT : 527 (-6%)
    CITROEN : 480 (+13%)
    Total PSA : 1.007

    Bilan 1er trimestre 2018
    Marché à 392.920 (+21,4%)
    PEUGEOT : 1.398 (+26%)
    CITROEN : 1.045 (+5%)
    Total PSA : 2.443

    Même si les résultats s'améliorent, les volumes restent malgré tout confidentiels.
    La raison de cette reprise bien timide réside dans la production sur place de modèles mal adaptés au marché russe : l'usine de Kaluga produit uniquement les 408I (restylée comme son homologue d'AMSUD) et la C4L. Les LCV Expert et Jumpy viennent juste d'entrer en production.
    Les autres modèles commercialisés sont des véhicules exportés depuis la France, notamment chez PEUGEOT les 3008 et 5008, avec le double inconvénient de ne pas bénéficier du sourcing local et d'être ainsi proposés à des tarifs plus importants.
    A titre de comparaison, Mitsubishi, qui détient 30% de l'usine de Kaluga, produit désormais 2 véhicules : l'Outlander et le Pagero Sport.
    Ces deux modèles ont permis à la marque japonaise de vendre 5.227 véhicules au mois de mars et 10.232 sur le 1er trimestre.
    Il est bien dommage que PSA ne soit pas en mesure d'industrialiser un ou deux SUV dans son usine russe: au moins les 3008 et C5 Aircross.
    C'est d'autant plus étonnant que l'on pouvait penser que ces deux nouveautés seraient produites sur plusieurs zones, compte tenu du succès planétaire des SUV...Ces 2 véhicules auraient permis de mieux s'inscrire dans le paysage industriel russe et de proposer des véhicules plus compétitifs en prix et au meilleur niveau dans leur catégorie.
     
  23. SVS

    SVS Lion de Bronze

    Inscrit depuis le :
    8 Avril 2013
    Messages :
    1 620
    "J'aime" reçus :
    38
    Christophe BERGERAND, DG de la zone EURASIE, a accordé plusieurs entretiens en fin d'année dernière et en ce début d'année 2018 sur la situation de PSA sur le marché russe.
    Les points clés :

    1/ L'usine de Kaluga est conçue à l'origine pour une production de 125.000 véhicules/an.
    Elle est partagée avec Mitsubishi (30%).
    Depuis mars dernier, PSA produit sur ce site 4 véhicules : les C4L et Peugeot 408 I (restylée) dans des volumes confidentiels (1.731 en 2017) et les récents LCV Expert et Jumpy.
    PSA pense atteindre en 2018 un volume global de 10.000 véhicules produits sur place.
    A noter que PSA indique avoir investi environ 70 millions d'euros ces dernières années sur le site russe.
    Les volumes de l'usine sont assurés par le constructeur japonais qui produit 2 modèles SUV : l'Outlander (production de 20.000 véhicules en 2017) et tout récemment le Pajero.
    Pour 2018, avec le succès des 2 SUV japonais, la production de l'usine pourrait se rapprocher des 40.000/50.000 unités.
    M.BERGERAND n'a fourni aucune explication sur l'absence d'affectation à l'usine de Kaluga d'un ou deux modèles SUV des marques du groupe: il y a pourtant le choix chez PEUGEOT (2008/3008/5008) et chez CITROEN (C3XR/C5 Aircross).

    2/ Depuis la crise, le réseau de distribution des marques du groupe a baissé de plus de 20%, pour s'établir à 80. Il existe plusieurs configurations : des site mono-marques, des sites bi-marques voire certains distributeurs multi-marques.
    A l'avenir, PSA cible plusieurs grandes villes russes pour de prochaines implantations commerciales.
    Il semble évident que la situation du groupe est compliquée avec un réseau qui ne permet pas une couverture idéale du marché "russe occidental". La faiblesse des volumes de production et de ventes ne doit pas aider à trouver de nouveaux partenaires...

    3/ Il n'est pas envisagé de produire un modèle DS dans l'usine de Kaluga.
    Le ou les modèles de la gamme DS qui seront distribués en Russie seront importés d'Europe de l'Ouest.
    OPEL pourrait revenir à moyen terme en Russie, mais avec un ou plusieurs modèles basés sur des technologies PSA. A priori, PSA estime que le potentiel d'OPEL en Russie est réel, car durant sa présence, la marque allemande représentait 3 à 4% de parts de marché.
    Aujourd'hui, PSA représente 0,7% de part de marché, avec un objectif d'atteindre 3% d'ici 2021 (hors OPEL).
     
  24. Thomas

    Thomas Dieu, tout simplement

    Inscrit depuis le :
    23 Octobre 2002
    Messages :
    49 245
    "J'aime" reçus :
    42
    Apparemment Peugeot produirait le BOXER en Ouzbékistan :confused: :confused:

    Je n'ai pas d'autres détails car l'article trouvé sur Google est payant( https://en.trend.az ) :spamafote:

    Serait-ce la première fois que le Boxer serait produit(assemblé)hors d'Italie ??? :voyons:
     
  25. Thomas

    Thomas Dieu, tout simplement

    Inscrit depuis le :
    23 Octobre 2002
    Messages :
    49 245
    "J'aime" reçus :
    42
    Confirmation en ces derniers jours de l'année 2018, PSA produira Expert/Jumpy/Boxer/Jumper en Ouzbékistan l'année prochaine ;)
     
  26. lion25

    lion25 Ce n'est plus un lion !

    Inscrit depuis le :
    21 Juillet 2007
    Messages :
    16 575
    "J'aime" reçus :
    719
    Source Caradisiac : Peugeot relance la fabrication de la 405 en version unique boite automatique en Asie centrale Azebaidjan avec un assembleur Khazar .
    Plate forme de la 405 , elle s'appellera Peugeot Khazar 406.
     
    #56 lion25, 12 Avril 2019
    Dernière édition: 12 Avril 2019
    406peugeot aime votre message.
  27. Thomas

    Thomas Dieu, tout simplement

    Inscrit depuis le :
    23 Octobre 2002
    Messages :
    49 245
    "J'aime" reçus :
    42
    J'ai aussi lu ça dans la presse Web ;)
     
  28. Thomas

    Thomas Dieu, tout simplement

    Inscrit depuis le :
    23 Octobre 2002
    Messages :
    49 245
    "J'aime" reçus :
    42
    C'était bien la peine d'avoir voulu s'installer(et produire) en Ouzbékistan: PSA se serait retiré du pays sans avoir produit le moindre véhicule !! :mouai:
     

Partager cette page

  1. Ce site utilise des "témoins de connexion" (cookies) conformes aux textes de l'Union Européenne. Continuer à naviguer sur nos pages vaut acceptation de notre règlement en la matière.
    Rejeter la notification